A vous, pour toujours de Vivienne Lorret (Les gentlemen de Fallow Hall 1)

Quatrième de couverture

Calliope n’a plus rien d’une romantique. Cinq ans plus tôt, elle a perdu la tête pour une simple lettre d’amour, au point de refuser une demande en mariage plus qu’honorable. Elle a compris son erreur le jour où d’autres jeunes filles ont reçu les mêmes missives, bientôt baptisées « Lettres de Casanova ». Depuis, Calliope n’a plus reçu aucune demande en mariage et elle nourrit une rancœur tenace envers l’inconnu qui a ruiné sa vie. Alors, lorsqu’au cours d’un séjour à Fallow Hall, une nouvelle lettre est envoyée à sa cousine, Calliope reprend espoir. Casanova est tout près, elle le sent, et elle va pouvoir enfin réaliser son rêve le plus cher : se venger.

Mon avis

J’avais envie d’une lecture détente et légère pour le soir alors mon choix s’est porté sur A vous, pour toujours, une romance historique qui a parfaitement rempli son office. C’était une romance légère et mignonne qui m’aura bien plu et fait passer un bon moment de lecture. Un bon premier tome qui m’a d’ailleurs envie de poursuivre la série avec le tome 2 qui est en attente de lecture dans ma PAL depuis un moment et dont je vous parlerai sous peu (car oui, je suis certaine de le lire tout aussi rapidement que celui-ci, donc la chronique arrivera vite elle aussi).

A vous, pour toujours raconte l’histoire de Calliope, une jeune femme, amatrice de lecture sentimentale (oh comme ça tombe bien pour une romance !) qui croît en l’Amour avec un grand A, à l’image de ce qu’ont connu ses parents. Et lorsqu’elle est tombée amoureuse grâce à une simple lettre, elle a tout fait pour connaître l’identité de son âme sœur. Enfin ça, c’était avant de découvrir qu’un certain nombre de lettres similaires avaient été envoyés à d’autres jeunes femmes. Désormais, Calliope n’a qu’une envie : retrouver l’identité de ce Casanova pour pouvoir se venger de lui. Mais les apparences sont bien souvent trompeuses et elle risque d’avoir une drôle de surprise…

C’est une histoire agréable à suivre, on se doute fortement de ce qui va se passer et de la manière dont tout cela va se terminer, cela reste une romance. Mais il n’empêche que c’est une histoire prenante et efficace. J’avais envie de savoir, tout comme Calliope les raisons qui ont poussé ce fameux Casanova d’agir de cette manière. Quel était le but et ce que cela cachait ? L’intrigue est bonne et bien menée, on voit les différents protagonistes, ce qui nous permet d’en savoir plus sur chacun, sur leurs sentiments, leurs intentions, etc. Et cela permet aussi de découvrir d’autres personnages qui vont faire lieu d’une histoire, les autres fameux « Gentlemen ».

J’ai bien aimé le jeu qui existait entre les deux personnages, de la haine à l’amour il n’y a qu’un pas. Un vrai jeu de chat et de souris s’est engagé entre Calliope et Everhart, tout les oppose et pourtant il se ressemble beaucoup. J’ai bien aimé ces deux personnages à fort caractère. Calliope a de la répartie, elle est vive et entière, ce qui évidemment, sont des qualités qui vont charmer Everhart même s’il n’est pas toujours le plus démonstratif… Une relation compliquée, basée sur des mensonges et des non-dits, mais comme dans toute romance qui se respecte, tout est bien qui finit bien ! Mais en tout cas, j’ai pris plaisir à suivre leur histoire, c’était quelque peu mouvementé, de quoi passer un très bon moment de lecture.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. C’est plutôt simple mais efficace, Vivienne Lorret a le don de nous transporter dans cette époque lointaine où les convenances sont de mises. Il y a vraiment une atmosphère à cette histoire, j’ai beaucoup aimé cet aspect-là, on s’imagine parfaitement à Fallow Hall.

En bref, A vous, pour toujours est une romance mignonne et bien sympathique que j’ai pris plaisir à lire. La lecture aura été rapide puisque le roman ne m’aura même pas fait une journée. C’était une lecture détente sans prise de tête, ce que je recherchais en le commençant. Je me suis bien amusée à voir « le couple » se tourner autour de cette manière. Je suis curieuse désormais de voir les autres Gentlemen de la série se mettre en couple, car vu leur caractère et ce qu’ils pensent du mariage, cela risque d’être compliqué !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)