Fais-moi taire si tu peux ! de Sophie Jomain

Quatrième de couverture

Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d'un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée... Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard.

Mon avis

A ma grande honte, je n’ai pas lu beaucoup de livres de Sophie Jomain, même si cela fait longtemps que je la connais et que j’ai nombre de ses livres dans ma PAL… Va falloir que je continue Les Etoiles de Noss Head, que je lise la « suite » de sa romance D’un commun accord et que je me lance dans Felicity Atckock. J’ai du boulot… mais pour une fois j’ai lu en avant première un de ses livres : Fais-moi taire si tu peux !

J’avais besoin d’une petite lecture détente après avoir lu des romans de SFFF avec des univers assez complexes. Mon choix s’est donc porté sur Fais-moi taire si tu peux ! Une comédie romantique, un jour qui se prête donc à ce dont j’avais besoin et cela a fait parfaitement son office. C’était très drôle, léger, sans prise de tête, je vous le recommande !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. J’ai lu ce roman en un rien de temps, les pages défilent toutes seules sans qu’on s’en rende compte. On a envie de voir jusqu’où ce fameux « prêtre » est prêt à aller et jusqu’où tout cela va mener notre très chère Louise qui est sur le qui vive. En même temps, elle risque gros s’il vient une fois encore à gâcher un mariage où elle doit s’occuper des fleurs.

L’intrigue est bonne et bien menée. Ce n’était pas tout à fait le scénario que j’avais en tête en le commençant et je dois dire que ça fait du bien de voir que l’auteur a pris une toute autre direction qui est intéressante. Les situations dans lesquelles se retrouvent Louise sont excellentes, même si on comprend qu’elle soit en colère et que cela lui cause des ennuis, il faut dire que ça prête à sourire avec la manière dont Loïc, le fameux faux prêtre s’y prend pour gâcher les mariages. Les situations sont cocasses, il y en a une qui m’aura bien fait rire, même si en soit, ça n’avait rien de drôle à l’origine. Je me suis d’ailleurs dit : « nan, elle ne va pas oser, elle ne va pas faire ça ! » Et si, Sophie Jomain l’a fait. Certaines scènes sont mémorables, j’ai adoré, même si les conséquences le sont beaucoup moins.

L’histoire en soit est plutôt simple mais elle est efficace et le sujet est vraiment intéressant. il est vrai que l’on peut se demander comment deux personnes diamétralement opposées peuvent finir ensemble et s’aimer. Ce n’est pas possible, ils n’ont pas la même vision des choses, du moins sur certains points donc on se demande bien comment tout cela peut bien finir. Il est vrai que sans ses personnages, cette histoire n’aurait pas la même saveur.

Sophie Jomain a créé là un duo de personnages attachants et sympathiques, même si dans un premier temps, il est difficile d’avoir cette opinion sur Loïc, mais à mesure qu’on apprend à le connaître, c’est quelqu’un de plutôt agréable qui correspond bien à Louise. Même si de prime abord, ils n’ont rien en commun et que leur travail respectif est l’antithèse de l’autre, on voit pourtant qu’il y a une alchimie entre eux, qui ne s’expliquent pas. C’est donc un vrai jeu du chat et de la souris qui s’engage. Et j’ai adoré les voir se tourner autour. C’était épique, c’était drôle et même Louise finit par « s’amuser », d’une certaine manière, de ses frasques. Le titre prend également tout son sens, mais je n’en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher la « surprise ».

En bref, Fais-moi taire si tu peux ! est une comédie romantique qui m’aura fait passer un très bon moment de lecture. J’ai beaucoup aimé cette histoire qui est drôle et rafraichissante qui nous propose un duo de personnages atypiques que tout oppose et pourtant ils fonctionnent bien ensemble. Comment une telle relation peut exister sachant qu’elle crée des mariages et que lui est là pour les détruire ? A vous de le découvrir en lisant ce livre qui mérite d’être lu.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Quand les poules avaient des dents de Jean-Luc Marcastel (Les Chroniques de Pulpillac 1)

Apollon, désolantes passions de Louise Roullier

Dust Bowl de Fabien Fernandez

La nuit des ponotes hématophages de Jean-Luc Marcastel (Les Chroniques de Pulpillac 2)

La dernière fée de Bourbon de Ophélie Bruneau