Le joueur de flûte de Hamelin de Jay Asher et Jessica Freeburg

Quatrième de couverture

Il était une fois, dans un petit village au fin fond de la forêt, une jeune femme sourde nommée Maggie. Maltraitée par les villageois, elle se réfugiait dans l’imaginaire, rêvant de trouver un jour le prince charmant. Quand Maggie rencontre le mystérieux joueur de flûte, il semble que tous ses vœux se réalisent. Mais à mesure qu’elle se rapproche de lui, Maggie découvre le côté sombre du garçon de ses rêves qui pourrait bien se révéler son pire cauchemar…
Jay Asher et Jessica Freeburg ont habillement revisité l’histoire du joueur de flûte de Hamelin dans ce conte fantastique effrayant.
Transcrite initialement par les frères Grimm, la légende évoque la disparition de cent trente garçons et filles, un désastre qui serait survenu le 26 juin 1284 dans la ville de Hamelin en Allemagne.

Mon avis

Le joueur de flûte de Hamelin est un conte des frères Grimm, et aimant beaucoup les contes et leurs réécritures, j’étais curieuse de voir ce que cette BD pouvait donner. Donc je me suis lancée dans cette version du Joueur de flûte de Hamelin et je dois dire que j’ai bien aimé cette lecture, elle nous permet d’en savoir un peu plus sur ce fameux joueur tout en nous proposant une fin bien différente de celle du conte.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit et comme c’est une réécriture du conte, je pense qu’une majorité le connait pour savoir à quoi s’en tenir dans les grandes lignes.

L’histoire est écrite du point de vue de Maggie, une jeune fille sourde qui voit un jour débarquer un jeune homme. Elle va se rapprocher de lui, apprendre à le connaître et on voit que quelque chose naît entre les deux. Ils se confient l’un à l’autre, cela semble trop beau pour la jeune fille qui attend patiemment le prince charmant, après ce qu’elle a vécu. En parallèle, nous voyons que les rats envahissent la ville et font des ravages c’est ainsi que le joueur propose ses services pour les en débarrasser mais évidemment, tout ne se passera pas comme prévu.


Nous suivons donc deux histoires en une, celle du conte à proprement parler et en même temps la « petite idylle » entre Maggie et le joueur de flûte, qui n’existe pas dans la version originale du conte des frères Grimm. La présence de la jeune femme permet d’expliquer en partie le comportement du joueur, de la raison pour laquelle il s’en est pris aux enfants, au village, alors que tout cela n’est pas expliqué dans le conte, en dehors du fait qu’ils n’ont pas voulu le payer (mais sans en donner la raison, ici elle est donnée).


Je trouve que c’est une chouette réécriture, elle est plus complète en un sens par rapport au conte et nous offre aussi une fin différente, mais là, je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler. En tout cas, j’ai pris plaisir à lire cette histoire qui est plutôt prenante et intéressante. C’est bien rythmé, on suit tout cela avec grande attention, c’était une bonne lecture.

Cela dit, je dois dire qu’en termes d’illustrations, ce n’est pas ce que je préfère. Ce n’est pas mauvais ou moche, loin de là, ça fait une BD plutôt sympathique mais je préfère quand c’est plus détaillé, un graphisme plus poussé encore. Après c’est une question de goût, on y adhère ou pas. Je vous en laisse seul juge à ce niveau avec les quelques photos montrant les planches intérieures.


En bref, cette revisite du conte du Joueur de flûte de Hamelin est une réussite pour moi, l’histoire est vraiment bonne, on revoit parfaitement le conte tout en y incluant un nouveau personnage qui change quelque peu l’histoire. La fin diffère également, c’est un récit bien plus sombre qui explique aussi pourquoi le joueur s’en est pris aux enfants. Les illustrations ne sont pas totalement à mon goût mais elles rendent bien et fonctionnent avec l’histoire. En tout cas, c’est un bien joli livre que je vous invite à découvrir.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TAG PKJ : Des livres écrits par des femmes

Dust Bowl de Fabien Fernandez

Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor (Le Faiseur de rêves 1)

Il y a un monstre dans ce livre de Tom Fletcher et Greg Abbott

L’Affaire de la licorne de N.M. Zimmermann (Angelica Varinen 2)