Des parents désastreux de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs de Emily Sparks 2)

Quatrième de couverture

Emily est enfin débarrassée de ses problèmes : Zuzanna, sa pire ennemie, est devenue sympa, et l’insupportable Chloé est partie pour de lointaines vacances. Mais juste au moment où Emily croit être au bout de ses peines, c'est le retour des catastrophes ! Sans lui demander son avis, l’institutrice a inscrit Emily et sa mère au célèbre jeu télévisé Une maman sur un million. Mais avec son caractère bordélique et son look d’épouvantail, la mère d’Emily a l’air de tout sauf d’une maman modèle. Alors, pour ne pas être ridiculisée devant des millions de télespectateurs, Emily prend les choses en main… avec plus ou moins de succès. Et comme si un malheur ne suffisait pas, Chloé la snob fait son grand retour. L’horreur !

Mon avis

Des parents désastreux est le 2e tome des Petits malheurs d’Emily Sparkes, le premier tome était plutôt sympathique dans l’ensemble, même si j’avais des petites choses à y redire. Je dois avouer que j’ai davantage apprécié ce tome qui est vraiment amusant.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide, de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire.

L’intrigue est bonne et bien menée. On suit avec plaisir les aventures d’Emily qui va être de nouveau confrontée à toute sorte de problèmes, à commencer par sa famille. Son oncle débarque sans prévenir suite à une rupture amoureuse (elle est censée être momentanée), sa mère s’est mis en tête de créer un jardin potager à l’école (ce qui est une honte pour Emily) et son père laisse traîner ses affaires un peu partout dans la maison qui est un vrai désordre.

Emily rêve d’une maman idéale qui sait entretenir sa maison, soit bien habillée, sait cuisiner, etc. les tâches d’une bonne mère au foyer (bon, cette vision pourrait être critiquée, mais on va passer outre). Mais la mère d’Emily n’est rien de tout ça et avec cette histoire de concours avec le jeu télévisée « Une maman sur un million », c’est la catastrophe assurée. Emily va se démener car si dans un premier temps elle peut compter sur ses « amies » Zuzanna et Chloé, rapidement elle se rend compte qu’elle est livrée à elle-même pour venir en aide à sa famille.

J’ai bien aimé la tournure des événements car il est vrai que cette vision de mère parfaite est un gros cliché, la maman d’Emily est à des lieues de cette vision étriquée et d’un côté ce n’est pas plus mal. Avec cette histoire, Emily va se rendre compte que sa mère n’est peut-être pas parfaite dans le sens où elle fait toutes les tâches ménagères, mais elle sait faire d’autres choses et c’est le plus important. La fin est toute mignonne pour ça.

Les personnages m’apparaissent plus sympathiques dans cette histoire qui est davantage centrée sur la famille d’Emily. Certes, elle est un peu atypique mais elle n’en reste pas moins touchante. Emily va essayer de changer sa famille, de donner le change pour ne pas avoir honte, que ce soit à l’école, avec cette histoire de potager, soit à la TV avec ce concours qu’elle n’a même pas demandé. Sa maîtresse est le plus à blâmer dans cette affaire, de quoi elle se mêle ?

En bref, Des parents désastreux est un tome bien sympathique qui prête à sourire. L’intrigue est bonne et bien menée, Emily va devoir gérer sa famille et ce n’est pas de tout repos ! Un tome plein d’humour et de légèreté, c’était agréable à lire et j’ai davantage apprécié ce tome par rapport au précédent, du fait que l’on était plus centré sur sa famille d’Emily que ses amies, qui parfois peuvent être un peu peste, il faut l’avouer.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TAG PKJ : Des livres écrits par des femmes

Dust Bowl de Fabien Fernandez

Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor (Le Faiseur de rêves 1)

Il y a un monstre dans ce livre de Tom Fletcher et Greg Abbott

L’Affaire de la licorne de N.M. Zimmermann (Angelica Varinen 2)