Entre Ciel et Enfer d'Angélique Ferreira (Le Cycle des Enfers 1)

Quatrième de couverture

Julie Constance, artiste peintre, vit repliée sur elle-même depuis la mort de son père, rongée par la culpabilité.
Elle ignore être la dernière descendante de l'ordre de Constantinople et qu'un contrat a été placé sur sa tête où plutôt sur son âme. Chargé de cette mission, Caïn l'un des premiers hommes à avoir été changé en démon, n'apprécie pas spécialement la tâche qu'on lui a assignée. Leur rencontre éveillera chez l'un comme chez l'autre des sentiments qu'ils croyaient à jamais disparus et interdits.

Mon avis

Tout d'abord, je tiens à remercier les Editions Cauchemars pour m'avoir permis de découvrir cette fabuleuse histoire !

Ce fut une agréable surprise de découvrir ce livre, d'autant que ça faisait un long moment que je voulais le lire. En plus, c'est une jeune auteure française, alors ça fait toujours plaisir de lire de nouveaux auteurs de ce genre ! Il s'agit d'un roman de type : romance paranormale donc l'histoire d'amour est ce qui prime bien évidemment même si la part fantastique est importante dans ici car c'est ce qui complique l'affaire et sans quoi, il n'y aurait rien à dire.

L'écriture d'Angélique Ferreira est un vrai régal. C'est fluide, et très agréable à lire, du coup on rentre assez rapidement dans l'histoire. Celle-ci commence par une introduction, qui nous mène directement du côté de Caïn, pour savoir la mission dont il va être investi. Ensuite, on va dans le passé de Julie, lorsqu'elle a 16 ans pour comprendre ce qui s'est passé avec son père avant de la retrouver quelques années plus tard, artiste-peinture en Corse alors qu'elle a une exposition en cours. Par le plus grand des hasards, elle rencontre Caïn, même si elle ignore son nom et surtout ce qu'il représente, elle y voit un modèle intéressant et lui propose donc de poser pour elle. Dans un premier temps, il refuse mais finalement revient vers elle et c'est là que tout se met en place. Il hante ses pensées et elle ne comprend pas pourquoi sa présence lui manque tant. Elle a besoin de lui et ce sentiment est d'une certaine manière réciproque. Mais évidemment, comme dans toute histoire d'amour il faut un obstacle et ici, ce n'est pas des moindres car il va bien finir par se rendre compte de qui elle est réellement... Et là, les vrais problèmes commencent.

Il s'agit ici d'une narration triple : 1ere personne pour Julie, 1ere personne pour Caïn et 3e personne pour l'Ordre. Cela nous permet de visualiser les trois univers d'une certaine manière et de bien comprendre les intentions et sentiments de chacun, qu'on n'aurait pas nécessairement eu en ayant une narration exclusive à la 3e personne (ou bien la 1ere avec seulement Julie ou Caïn). Cela aurait été je pense trop réducteur et l'on n'aurait pas forcément compris tous les enjeux de cette relation si on était resté sur un seul personnage. Et je préfère de loin les récits à la 1ere personne, je trouve qu'on se met plus facilement à la place du narrateur que s'il s'agit d'un récit à la 3e personne. Je pense que ça a été un bon choix de faire cela, même si au début ça m'avait un peu déstabilisé comme il n'y a aucune précision sur le changement de narrateur, mais comme il y a des petites « illustrations » à certains sauts de pages, cela permet de comprendre qu'on change de narrateur, donc ça ne m'a pas dérangé par la suite.

L'action se met en place petit à petit et on se laisse facilement emporter par cette histoire d'amour des plus atypiques. J'ai bien aimé la manière dont elle a usé des différents personnages mythologiques ou bibliques, notamment Lucifer, Lilith ou encore Caïn. D'ailleurs j'ai beaucoup apprécié ce dernier personnage (même si les deux autres sont pas mal dans leur genre aussi). On voit un démon mais avec des réactions d'hommes et on a pu voir ses faiblesses, alors qu'un tel personne, on pourrait penser qu'il n'en a pas évidemment. Le personnage de Julie aussi m'a beaucoup plus. C'est une femme entière et déterminée qui sait ce qu'elle doit faire et ce qu'elle doit écouter : son cœur. Nos deux héros sont vraiment des personnages attachants et on croit vraiment à leur histoire qui est vraiment belle, même si elle est semée d'embuches (quelle relation de ce genre ne le serait pas en même temps ?).

En tout cas, j'ai beaucoup aimé cette histoire, même si en général je n'aime pas trop la romance paranormale parce que ça tombe souvent dans le « je t'aime, moi non plus » et à outrance ça devient niant niant et ce genre là, je n'aime pas du tout. Mais ici, ce n'est pas le cas, en tout cas, je ne l'ai pas ressenti comme ça. L'auteure a su jauger et faire en sorte de ne pas tomber dans l'excès, bien souvent présent dans ce genre de livre.

Tout ça pour dire, que j'ai vraiment adoré ce livre et qu'il me tarde d'avoir les suivants ! Si j'ai bien compris, l'histoire se termine bel et bien ici et on aura une nouvelle histoire d'amour, avec d'autres personnages dans les prochains tomes. Ainsi, cette série peut se lire par n'importe quel tome.

Le seul regret que j'aurai c'est que ce ne soit pas plus long pour nous faire prolonger le plaisir de lire cette histoire mais bon, on peut se rassurer en se disant que ce n'est que le début d'une longue série à venir !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)