Brûlure Magique d'Ilona Andrews (Kate Daniels 2)

Quatrième de couverture

Kate Daniels, mercenaire spécialisée dans le « nettoyage » des problèmes surnaturels, en a vu des choses inouïes... mais pas ça : un véritable tsunami d'énergie magique, durant lequel les dieux eux-mêmes vont revenir. C'est en s'engageant à retrouver des cartes volées à la Meute, le clan des Changeformes, qu'elle découvre que ces puissances divines entament un combat épique : elles s'affrontent dans l'espoir de renaître ! Kate doit tout faire pour éviter le cataclysme...

Mon avis

En pleine relecture de cette série afin de mieux la poursuivre en lisant le tome 4 inédit, je me suis replongée dans ce tome 2. Je dois avouer que j’avais oublié les ¾ (si ce n’est pas plus) de cette histoire. Donc une relecture était vraiment nécessaire pour me remettre dans le bain et sachant par avance certaines choses (j’ai quand même lu le tome 3) eh bien il y a des détails auxquels on fait plus attention et je dois avouer que ça m’intrigue encore plus.

Dans ce 2e tome, l’histoire / intrigue démarre au quart de tour. Alors qu’elle est appelée par son ami Jim pour une affaire à laquelle ils vont partager la mise (en tant que mercenaire), une autre affaire va rapidement lui tomber dessus. Derek, qui depuis a pris du grade auprès de Curran lui demande d’aider la Meute pour retrouver des cartes qui ont été volées. Elle s’engage dans cette affaire, malgré les éléments « climatiques magiques », puisqu’un tsunami d’énergie magique s’annonce, ce qui signifie que la magie est décuplée pendant cette période là, et donc plus dangereuse. Mais Kate Daniels vit dangereusement et elle n’imagine pas à quel point sa mission va être semée d’embuches et qu’elle risque de faire de mauvaises rencontres, qui peuvent mêlées des puissances divines…

Alors autant dans le 1er l’action pouvait être lente à se mettre en place (et qui expliquait notamment pourquoi je n’avais pas aimé la 2e fois) autant dans ce 2e tome je n’ai rien à redire. L’action arrive dès le début et l’intrigue se met dès lors déjà en place. On est loin de se douter à quel point cette mission va s’avérer laborieuse et dangereuse. Kate va devoir user de tous ses talents pour la mener jusqu’au bout, en tentant de faire le moins de dégâts possibles (enfin, c’est l’idéal ça…). L’intrigue est bien menée et j’avoue qu’avec cette 2e lecture (qui d’une certaine manière me la refait découvrir) a été très plaisante et j’avoue que je vois mieux ce qui peut faire de cette série une très bonne série à en devenir. L’auteur arrive à créer un monde avec ses propres règles, remplie de magie (et de toute sorte) pour notre plus grand plaisir. C’est vraiment bien de voir comment tout ça s’agence et on se familiarise un peu plus avec ce monde sombre et étrange.

J’ai bien plus apprécié ce tome que le précédent et je pense que j’ai plus aimé aussi que lors de ma 1ere lecture (lorsque je vois l’avis que j’en avais fait à ce moment là). Quant au coupable, etc. j’avoue que j’avais complètement oublié, donc je redécouvre ça, comme si c’était la première fois en fait, donc j’ai été plus ou moins surprise. Et il faut avouer que la fin est vraiment extra, elle nous offre du beau « spectacle » là Ilona Andrews.

Il y a de plus en plus de mystères autour de Kate, sur son passé, ses origines, et l’auteur nous laisse des petites informations par-ci, par-là pour nous titiller et nous donner envie d’en savoir plus (et je sais que dans le 3e tome, on en sait beaucoup plus !). étant donné que j’avais oublié les ¾ de ce livre, je ne me souvenais plus de ces petites informations, mais il est clair que j’étais déjà « frustrée » de ne pas en savoir plus sur son compte. Ça ajoute du piquant à l’histoire de ne pas tout savoir sur elle dès les premiers instants. Il faut avouer que la plupart du temps dans ce genre de livres, on sait presque tout sur l’héroïne et ça dès le 1er tome, même si on peut avoir encore des surprises, et généralement c’est plus sur les personnages qu’elle rencontre qu’on a du mystère. Pour une fois, ça change la donne et je trouve ça intéressant.

Cela dit, on ne sait pas non plus grand-chose sur Curran, le Seigneur des Bêtes, qu’on ne voit pas tant que ça dans les livres, mais on le voit suffisamment pour nous donner envie d’en savoir plus sur lui et sa « relation » avec Kate. C’est vraiment un « couple » à part, ils se cherchent, se chamaillent (en gros) et on voit qu’il y a une certaine évolution par rapport au premier (le coup de la nourriture restera mythique quand même). Et ça donne des dialogues et des moments vraiment extra lorsqu’ils se rencontrent, c’est vraiment un duo qui « fonctionne bien », l’auteur a su créer quelque chose d’extra là, reste à voir ce qu’elle va en faire.

Voilà, en bref, ce 2e tome m’a plus convaincu que le 1er, il y a plus d’actions, plus de suspenses, une intrigue qui tient bien la route, des personnages intéressants et au passé trouble (notamment pour Kate alors que c’est l’héroïne). Je dois dire que ça change de pas mal de séries et j’aime bien. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre (en plus, vu que c’était une lecture parallèle, elle m’a d’autant plus conquise). Je pense que c’est une bonne série qui se bonifie avec le temps, il faut juste lui laisser le temps de bien se mettre en place, de se laisser familiariser pour nous emporter à chaque fois dans des histoires vraiment incroyables.


Défi Lire ou Mourir : Eté

Commentaires

  1. Que dire de Kate Daniels... Que je l'aime, l'adore, ne peux plus m'en passer, il me faut ma dose quotidienne...
    Bref, une de mes séries préférées, et ils deviennent de mieux en lieux au fil des tomes !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]