La caresse de l'aube de Laurell K. Hamilton (Merry Gentry 2)

Quatrième de couverture

« Je suis la Princesse Meredith NicEssus. Cela faisait trois ans que je me planquais à Los Angeles sous la simple identité de Meredith Gentry, Merry pour les amis. Un simple humain d'origine fey travaillant pour l'Agence de détectives Grey, spécialisée dans les affaires surnaturelles. Je m'étais enfuie, parce que je n'aurais pas pu survivre aux tentatives d'assassinat. Je ne faisais simplement pas le poids, magiquement ou politiquement, pour pouvoir me protéger. Aujourd'hui. Tout a changé. Et je régnerai peut-être un jour sur la Cour Unseelie si je parviens à échapper aux tueurs. Seulement, ça semble mal barré ! Surtout depuis que le monstre le plus horrible que les Sidhes aient créé a été relâché... »

Mon avis

Ce 2e tome est à la hauteur du 1er ! Franchement, je ne me suis pas du tout ennuyer parce que la pauvre Merry se retrouve toujours dans des situations pas possibles, parfois gênante mais elle garde toujours la tête froide, même quand elle doit faire ça à l'horreur. Elle garde contenance, comme se doit une femme de son rang, une princesse, une Sidhe. Hamilton sait faire tenir en haleine son lecteur qui ne demande qu'à savoir la suite et pour ça il faut lire et du coup, on ne lâche pas le livre de sitôt ! Les pages défilent à une allure incroyable et ce 2e tome, ne m'a fait à peine deux jours !

J'aime toujours autant le personnage de Merry, ainsi que les hommes qui l'entourent et on en apprend un peu plus sur chacun, ce qui n'est pas pour me déplaire parce que du coup, on sait plus ou moins à quoi s'attendre avec eux. Un homme des plus étranges arrivent au bureau de Merry sous la demande de sa patronne, tant de mystères qui vont amener Merry dans une situation compliquée lorsqu'elle découvre l'identité de celle-ci. Ensuite, ses problèmes familiaux ne font que croitre notamment avec sa famille Seelie, en présence de sa mère et de son oncle, mais je n'en dis pas plus, je vous laisse découvrir tout ça.

Il n'empêche que sa famille "débarque" toujours au moment où il ne faut pas, c'est étrange quand même, à croire que c'est fait exprès. ^^ La présence du sexe se fait toujours sentir, même par des sous-entendus ou encore des scènes (plus qu'explicites ^^) mais ce n'est pas dérangeant parce que ça n'arrive pas comme ça, comme un cheveu sur la soupe, c'est justifié et avec la demande de la Reine Andais, il est normal qu'on ait ce genre de scène mais bon, ce n'est pas non plus tout le temps, donc ce n'est pas trop dérangeant en soi. C'est encore une histoire bien menée où tout se résout en partie à la fin, mais en est toujours face aux problèmes de Merry, de ce qu'elle doit accomplir afin de rester en vie. Une question subsiste toujours... sera-t-elle Reine et si oui, qui est son Roi ? Il me tarde de découvrir le 3e tome de cette série pour savoir ce qui va encore arriver à Merry et à sa " cour ", donc il me faudra patienter un petit peu.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)