La voix des rois d'Oliver Peru & Patrick Mc Spare (Les Haut-Conteurs 1)

Quatrième de couverture

1190, Tewkesburry, royaume d'Angleterre. A treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d'aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l'auberge familiale. Il ne connait le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l'ennui, semble bien décidé à lui gâcher son existence.
La venue d'un Haut Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d'histoires et d'énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s'y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s'enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit... mais un matin, il ne revient pas.
L'histoire a-t-elle mangé celui aurait dû la raconter ? C'est ce que va tâcher de découvrir Roland... et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur ?

Mon avis

J'ai décidé de lire ce livre suite à la critique de Garlon sur le site Lire ou Mourir (sur lequel je suis aussi chroniqueuse) qui m'a fait connaitre ce livre. L'histoire m'avait semblée intéressante et son avis m'avait vraiment donné envie de le lire, du coup, je me suis lancée et en plus comme ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de « vraie » fantasy, du coup, j'ai pris celui-là. En plus, comme c'est de la jeunesse, bien souvent, ce n'est pas prise de tête pour la lecture, c'était parfait pour en ce moment. Eh bien je dois dire, que ça a été une véritable surprise parce qu'effectivement cette histoire est vraiment superbe dans son genre.

L'écriture est très agréable à lire et fluide, on se laisse facilement emporter dans cette histoire vraiment palpitante. Au début, on pourrait croire qu'il s'agit d'un livre simple, eh bien je dois admettre que je n'avais pas trouvé qui était derrière cette histoire... comme quoi...

Dès les premières pages, on rencontre Roland, qui travaille à l'auberge et on se rend compte qu'il en a plus que d'habitude suite à la visite d'un Haut-Conteur, ce sont des personnes faisant parties d'une Guilde qui racontent donc des histoires dans les auberges (entre autre). Mais assez rapidement on se rend compte de sa disparition, et ainsi d'autres Hauts-Conteurs vont venir pour essayer de le retrouver, et c'est à partir de là, que tout commence.

Roland est un jeune garçon de 13 ans qui rêve d'aventure et avec la disparition du Haut-Conteur, il voit ça comme une opportunité et finit par partir à sa recherche. Quelle est sa surprise lorsqu'il le découvre, mourant au fond d'une fosse. Le Haut-Conteur, lui confie donc une tâche avant de mourir et l'on retrouve Roland, vêtu de la cape rouge du Haut-Conteur. A partir de ce moment-là, les actions ne cessent de s'enchainer. Roland part avec l'une des Hauts-Conteurs : Mathilde, qui va commencer les rudiments du métier et va s'ensuivre une quête pour découvrir les assassins du Haut-Conteur et surtout pourquoi on l'a tué.

Dans cette histoire, on y mêle la vie quotidienne (habitants d'une ville), la religion (qui est assez présente d'une certaine manière même si ce n'est pas l'élément central de l'histoire quand même), et aussi le surnaturel de manière subtile (j'ai beaucoup aimé cet aspect d'ailleurs, c'est amené petit à petit, sans savoir au préalable de quoi on va nous parler), et bien évidemment la guilde des Hauts-Conteurs qui est un peu plus développé en raison de notre immersion au sein de celle-ci, via Mathilde notamment.

Les personnages, notamment Roland, sont vraiment attachants et l'on essaye comme eux de comprendre ce qui se passe. Mathilde, la Haut-Conteuse est également très attachante et courageuse. Elle est une combattante, garde son sérieux, mais sait également avoir de l'humour quand cela est nécessaire. C'est un personnage vraiment très intéressant que j'aurai plaisir à retrouver plus tard avec Roland. Les autres membres de la guilde sont également plein de surprises.

En ce qui concerne l'histoire, on nous dévoile au fur et à mesure des éléments qui peuvent nous permettre de comprendre la situation, qui est beaucoup plus complexe qu'elle n'en a l'air. Plus l'histoire avance, plus on se demande qui peut être derrière tout ça, et bien franchement, je n'avais pas trouvé jusqu'à ce qu'on me le dise (en même temps...). Et quelque part tant mieux ! Ça laisse de la surprise au lecteur, on ne s'y attend pas forcément donc c'st un bonus pour l'histoire car on a vraiment hâte de savoir ce qui va se passer.

Je trouve que l'illustration sur la couverture est vraiment bien faite, je m'imagine assez bien Roland ainsi, et on retrouve aussi des éléments dans le livre. Par ailleurs, quelques illustrations agrémentent le livre qui permettent de donner un côté mystérieux à l'histoire. Ça apporte un petit plus je trouve. Le titre du livre prend également tout son sens à mesure que l'on côtoie les Hauts-Conteurs, très bon choix. ^^

Enfin bref, tout ça pour dire que j'ai vraiment bien aimé cette histoire et qu'il me tarde de lire la suite qui paraitra en février.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]