En des lieux obscurs d'Erik L'Homme (Phaenomen 3)

Quatrième de couverture

Ils ont fui la clinique où ils étaient enfermés. Ils ont échappé aux tueurs à gages lancés à leur poursuite et semé la panique au sein d'organisations puissantes et mystérieuses. En cherchant à savoir qui ils sont vraiment, ces quatre adolescents hors norme ont déjà dérangé l'ordre du monde. Mais, pour eux, l'heure est venue de découvrir le secret le mieux gardé de l'histoire de l'humanité. L'inimaginable est là, au bout du chemin, en des lieux obscurs. Complot, suspense et révélations sensationnelles pour le dénouement de la trilogie Phaenomen, le thriller fantastique d'Erik L'Homme.

Mon avis 

Vu la fin du 2e tome, je ne pouvais enchainer qu’avec ce 3e et dernier tome de la série Phaenomen. C’est toujours aussi agréable à lire, plein d’actions qui s’emballent essentiellement à la fin du livre.

Dès le début de l’histoire, on retrouve nos 4 adolescents, toujours à l’autre bout du monde afin de découvrir les secrets des Majestics quand ils reçoivent un message d’Harry Goodfellow, qui a besoin de leur parler et il leur donne rendez-vous à Londres. Ainsi les adolescents leur racontent ce qu’ils ont découverts grâce à ses documents et vont aussitôt repartir en chasse en compagnie du vieil homme pour élucider tous ces mystères. Mais cette association secrète met tout en œuvre pour les retrouver et savoir ce qu’ils savent et dans quoi ils sont vraiment impliqués. Tout le monde semble avide de les retrouver, mais pourquoi ? Que représentent-ils vraiment ? Quel est le lien dans cette affaire ? C’est ce que vont tenter de découvrir Arthur, Claire, Nicolas et Violaine, grâce à Harry mais aussi de d’autres personnes dont on n’imagine pas à quel point l’aide peut être précieuse.

J’ai beaucoup aimé ce tome, ça a été une bonne surprise. L’action est tout le temps présente, les interrogations de plus en plus nombreuses, des suspicions également. On se demande qui est vraiment ferrière tout ça, pour quelle raison, mais est ce fameux protecteur dont parle Harry Goodfellow ? Ce tome met nos nerfs à rude épreuve car les réponses tardent à venir. Par ailleurs, le texte – toujours divisé de la même manière – est également découpé dans le temps. C'est-à-dire ? Eh bien à chaque fois qu’on se retrouve en présence des 4 adolescents, on a une sorte de compte à rebours par rapport à un évènement : le contact et on se demande bien ce que c’est, ce qui va se passer dès qu’on y arrivera. Alors les jours défilent, les heures et les minutes sont décomptées et on est pressé de voir quand ça arrivera. Cela met du temps, car ça se passe sous une dizaine de jours, mais en même temps c’est assez rapide et vu qu’il arrive toujours beaucoup de choses à nos 4 héros, eh bien cela arrive vite. Mais l’attente commence à se faire sentir, la tension grandissant de plus en plus. C’est horrible et en même temps génial de ressentir ce genre de choses en lisant un livre. J’étais pressée de savoir la suite et en même temps, tout comme eux, j’avais peur de découvrir la vérité et de me dire ensuite que le livre est terminé et que je vais quitter ce monde.

J’ai beaucoup aimé l’univers créé par Erik L’Homme, qui se déroule en fait dans notre propre monde, mais il y a inscrit des éléments qui lui sont propres et qui fait qu’on y adhère totalement. Par ailleurs, toute cette histoire de complot, on peut parler de ça au vue des secrets dans lesquels nous embarque cette aventure, est drôlement bien menée. J’ai beaucoup aimé et il est des questions que l’on peut vraiment se poser (notamment dans le tome 1, mais cela peut être également valable dans les tomes 2 et 3).

Les personnages sont toujours aussi attachants. J’ai été surprise par certains, dont les pouvoirs peuvent devenir terrifiant, sans qu’aucun des ados, ne sachent vraiment ce qui se passent… Mais on voit que chacun de leur pouvoir se développe de manière plus ou moins spectaculaire pour l’un d’entre eux surtout. Mais d’autres personnages, plein de mystères dans les premiers tomes, se révèlent vraiment importants et étonnants. Je savais bien qu’il y avait quelque chose de louche chez certains, mais je n’imaginais pas ça du tout ! Niveau personnage ça a donc été une bonne surprise et les découvertes sont assez énormes. Je n’imaginais pas que cette histoire prendrait autant d’ampleur ou du moins qu’on le découvre de cette manière !

Je ne m’attendais pas du tout à cette fin, ça m’a beaucoup surprise et je ne pensais pas que ça finirait ainsi. Quelque part, je pense que ça m’a un peu déçu, je pensais que ça finirait  un peu mieux, mais de l’autre, ça paraît normal et tout à fait approprié. On a tout de même beaucoup de réponses à nos questions, mais avec cette fin, d’autres nous viennent en tête, mais il n’y a pas d’autres livres pour en parler. La fin clôt bien la série, mais reste tout de même ouverte, laissant présager des événements à venir et des secrets non élucidés.

En somme, j’ai trouvé cette trilogie vraiment très bien, l’histoire est bien menée, un univers intéressant et des personnages riches. Si vous avez aimé les autres livres d’Erik L’Homme vous ne pouvez aimer que celui là !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]