Le chant des âmes de Frédérick Rapilly (Marc Torkan 1)

Quatrième de couverture

« Cela pourrait être elle. Ou elle ! Ou encore elle !
Son regard glisse d'une silhouette à une autre.
La pulsion est là. La migraine aussi. Il doit se contrôler.
Ce n'est ni le lieu, ni le moment. »

Quand des touristes découvrent le corps crucifié d'une jeune femme au cœur de la forêt de Brocéliande, les médias se déchaînent et l'affaire fait vite la Une de l'actualité.
Alors que la police s'oriente vers un rituel satanique, Marc Torkan, ex-grand reporter, est chargé d'une contre-enquête par son ancien rédacteur en chef. Accompagné d'une photographe inexpérimentée, il comprend rapidement que la police fait fausse route : la veille du meurtre, la victime semble s'être rendue à une rave-party. L'enquête prend un tournant inattendu lorsqu'en Thaïlande, un deuxième cadavre est retrouvé en marge d'un évènement similaire. Pour le journaliste et sa coéquipière, la chasse au scoop se transforme en chasse à l'homme. Seuls, ils se lancent sur la piste d'un tueur en série, qui choisit ses proies dans le tumulte et la fièvre des nuits électro.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Critic pour m’avoir permis de lire ce livre vraiment très intéressant, ça a été un vrai plaisir et une bonne surprise. Voilà le premier tome d’une série qui mérite d’être lu selon moi, car tous les ingrédients d’un bon thriller sont là. On a une histoire, qui peut paraître simple dans un premier temps, mais qui se révèle bien plus compliquée par la suite. Des personnages très intéressants et une intrigue bien ficelée avec une fin qui laisse présager une suite très prometteuse.

Ce ne sont pas des touristes qui découvrent le corps de la jeune femme, mais des enfants qui étaient en train de jouer au cœur de la forêt. Assez rapidement, tous les médias sont sur le coup, et très rapidement la police pense qu’il s’agit d’un rituel satanique et s’en prenne à un groupe de musique, le rédacteur en chef de Paris Flash n’y croit pas. C’est pourquoi il fait appel à son ex-grand reporter Marc Torkan pour faire une contre-enquête et avoir un véritable scoop sur cette affaire en trouvant la solution de ce meurtre. Marc refuse dans un premier temps, mais l’appel est trop fort et il va finir par se rendre sur les lieux pour commencer son enquête où il va rencontrer Katie, une jeune métisse américaine et photographe qui va l’aider dans son entreprise. Ainsi début la première partie de ce livre et assez rapidement le journaliste et la photographe vont se rendre compte que tout cela est peut-être lié aux rave-party et à d’autres cadavres retrouvés dans le même modus operandi… Coïncidence ? Les deux jeunes gens n’y croient pas et décident de mener leur enquête plus loin, même s’ils rencontrent des difficultés.

La première partie de ce livre est essentiellement centré sur Marc Torkan, personnage mystérieux, hanté par les souvenirs, mais aussi très déterminé qui va chercher coûte que coûte la réponse à ses meurtres et à débusquer le coupable, et sa coéquipière Katie, même s’il ne souhaite pas de sa présence dans un premier temps. On voit leur enquête prendre petit à petit plus d’ampleur jusqu’à les emmener à l’autre bout du monde (alors que le point de départ était la forêt de Brocéliande en Bretagne). Dans la deuxième partie du livre, d’autres personnages font leur apparition, mais je n’en dirais pas plus à ce sujet pour ne pas trop spoiler (ce qui serait dommage à mon sens car le livre vaut vraiment la peine d’être lu).

L’intrigue est vraiment bien menée, on ne peut pas se douter de l’identité du responsable, mais d’une certaine manière on l’entrevoit. Marc et Katie ne comprennent pas forcément ce qui se passent, mais ils essayent de rassembler le plus d’éléments possibles, même si cela ne paraît pas importants sur le moment, tout prend son sens à un moment où à un autre. Les pièces du puzzle s’imbriquent petit à petit et comme la narration est à la troisième personne, nous lecteur, prenons conscience de certaines choses bien avant nos deux protagonistes car notre vision devient plus large, beaucoup plus lorsque la deuxième partie débute. Mais cela ne nous donne pas pour autant la solution, nous laissant assez longtemps dans l’ignorance. Les raisons de ces meurtres sont entrevus puis révélés et je dois dire que c’est assez glauque quand même, et que le meurtrier est un vrai malade, mais c’est ce qui rend ce livre si poignant et intéressant. Après tout, il s’agit d’un thriller, donc c’est ce que l’on recherche dans ce type de livre, quelque chose d’horrible et l’auteur a trouvé une excellente idée ici. J’ai beaucoup aimé ce livre, je me suis prêtée au jeu et je faisais des suppositions (bah j’étais loin du compte quand même !).

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on voyage énormément dans ce livre. Mais on ne se perd pas, car à chaque chapitre voire sous chapitre, l’auteur a noté précisément les lieux, pays et heures parfois pour qu’on puisse bien se repérer. L’écriture est agréable à lire et très fluide. Même si l’on a plusieurs points de vue à certains moments, on ne se perd jamais et on suit parfaitement les enquêtes, tout est assez clair et même quand cela peut devenir obscur, en raison du vocabulaire technique, lié à la musique ou à l’informatique par exemple, tout est expliqué, de sorte qu’on comprend parfaitement la situation et les enjeux.

On voit bien l’importance de la musique dans ce livre et quand on connait un peu l’auteur, on le comprend aisément, étant donné qu’il est DJ, après avoir été journaliste (grand reporter). Ainsi, on comprend parfaitement d’où lui viennent toutes ses connaissances sur le milieu musical, les rave-party aussi… rendant le récit vraiment vivant, comme si on pouvait entendre la musique. Par ailleurs, chaque chapitre est précédé d’un petit extrait de musique, en lien en général avec ce qui se passe dans le chapitre, annonçant d’une certaine manière ce qui est à venir. J’ai trouvé ce principe assez sympa. A la fin du livre, l’auteur a inscrit diverses musiques qu’il a écoutées pendant l’écriture de son livre. J’ai trouvé ça intéressant d’avoir cette play list, d’autant plus que la musique est vraiment au cœur de cet ouvrage.

En somme, ce livre a été une bonne découverte, je ne regrette pas du tout de l’avoir lu et si vous êtes des amateurs de thriller, et de musique (techno en particulier), de fête, ce livre est fait pour vous !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)