Le Chant de la Belgariade (1 à 5) de David Eddings (La grande guerre des dieux 1)


Quatrième de couverture

Et les Dieux créèrent l'homme, et chaque dieu choisit son peuple. Ah! Que le monde était jeune, que les mystères étaient limpides! Mais Torak, le dieu jaloux, vola l'Orbe d'Aldur, le joyau vivant façonné par l'aîné des dieux, et ce fut la guerre. Le félon fut châtié ; à Cthol Mishrak, la Cité de la Nuit, il dort toujours, d'un long sommeil hanté par la souffrance. Le fleuve des siècles a passé sur les royaumes du Ponant. Les livres des présages ne parlent plus qu'aux initiés, mais ils sont formels : Torak va s'éveiller. Et justement l'Orbe disparaît pour la seconde fois. Que le maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toutes choses.
Belgarath le sorcier parviendra-t-il à conjurer le sort ? Dans cette partie d'échecs cosmique, il a réussi à préserver une pièce maîtresse : le dernier descendant des Gardiens de l'Orbe, désigné par les présages, mais qui n'est encore qu'un petit garçon jeté sur les routes par une venteuse nuit d'automne. Un simple pion, et si vulnérable...

Mon avis

C'est une série qui m'a été conseillé par des amis et franchement, je ne regrette pas de l'avoir lue ! On voit dès le prologue les soucis à venir, avant de faire la rencontre d'un jeune garçon de ferme nommé Garion, vivant avec sa tante Pol. Leur vie est paisible et tranquille jusqu'à ce qu'un homme, Vieux Loup entre en scène et qu'étrangement Garion et sa tante doivent partir de toute urgence. C'est alors que commence une grande épopée où l'on va finir par savoir qui sont les différents protagonistes d'une fameuse prophétie (plus ou moins annoncée dès le prologue).

J'ai vraiment aimé cette série parce que les personnages sont vraiment très intéressants, avec une personnalité propre qui m'a énormément plu. Par ailleurs, l'histoire est vraiment bien menée et à aucun moment je ne me suis ennuyée en suivant cette histoire incroyable. Elle peut paraître basique, en raison qu'il s'agit d'un livre de heroic fantasy. On sait plus ou moins par avance que le héros va accomplir sa mission sans dommage et cela, grâce à l'aide des compagnons qu'il aura rassemblé pendant sa quête. Mais ce n'est pas grave, j'ai quand même bien aimé. Par ailleurs Eddings est un auteur qu'il faut connaitre car c'est plus ou moins un classique dans la fantasy alors, c'était une bonne chose de lire ses écrits.

J'ai vraiment adoré la relation des personnages aussi, notamment entre Polgara et Belgarath. Leurs dialogues sont vraiment mémorables parfois. Ils passent la plupart de leur temps à se disputer et cela depuis des siècles et c'est vraiment trop marrant. Même quand ils ne se disputent pas leurs dialogues restent tout de même très drôle car on voit vraiment le poids des années sur leurs épaules et qu'ils se connaissent très bien. Ils doivent même par moment se supporter (je compatis à ta douleur Polgara !!! MDR). Beaucoup de citations drôles à retenir et quelques unes plus philosophiques qui donnent à réfléchir. Une très bonne série que je conseille en somme !

Le pion blanc des présages
La reine des sortilèges
Le gambit du magicien
La tour des maléfices
La fin de partie de l'enchanteur

Commentaires

  1. Je viens de découvrir que tu avais lu cette série fantasy qui est ma préférée dans le genre.
    J'ai adoré la plume de l'auteur et les personnages qu'il a crée: Polgara, Belgarath ou Silk, ce trio est génial :D
    Je file lire tes avis sur La Mallorée et les préquelles :)

    RépondreSupprimer
  2. oui ça fait un petit moment que j'ai lu cette saga (2007-2008) et c'est un classique que tout fan de fantasy doit lire, comme Le seigneur des anneaux ^^

    Silk est vraiment excellent, je l'adore lui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que c'est aussi l'époque à laquelle je les avais lu (sous les conseils d'un ami aussi).
      Au contraire du Seigneur des anneaux, il est plus accessible et plus facile à lire ^^

      Supprimer
    2. oui le SDA n'est pas aussi accessible que peut l'être les livres d'Eddings, c'est certain. mais ça n'a pas été écrit à la même époque non plus ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé