Le Chant de la Mallorée (1 à 5) de David Eddings (La grande guerre des dieux 2)


Quatrième de couverture

Voici venus les temps où les peuples respirent. Torak est mort, le dieu-dragon, l'Enfant des Ténèbres, et ma menace cosmique paraît conjurée. Tout est calme en tous lieux dans les royaumes du Ponant. Pourtant la Prophétie des Ténèbres est bien gravée dans les mémoires : une parole, ça ne peut pas mourir. Et le vieux Gorim, dans sa grotte, entend gémir et gronder la terre : une pierre maléfique s'est réveillée à l'autre bout du monde. Le culte de l'Ours aurait-il encore, contre toute attente, des adeptes secrets ? Ca et là, on complote, on assassine, on repère les enfants marqués par le destin. Déjà la guerre s'allume dans les Etats du Sud. Puis une nuit, la Voix parle à Garion. Qu'est-ce que la Sardion, la pierre tombée du ciel dont le nom fait frémir les Ulgos ? Où est " l'Endroit qui n'est plus " ? Faut-il combattre encore les Ténèbres vaincues ? Bien, les Gardiens du Ponant vont reprendre du service...

Mon avis

Cette autre série, suit directement les aventures des personnages de La Belgariade. La quête n'est toujours pas terminée car la prophétie n'est toujours pas accomplie. Les personnages sont toujours aussi attachants et drôle (j'adore Silk ^^). L'écriture est agréable à lire et l'histoire tout aussi intéressante, d'autant que d'autres personnages entre en scène et que l'on retrouve d'autres qu'on avait quittés avec un pincement au cœur. Comme pour la 1ere série, on se doute de la fin, que ça va bien se terminer, que le Bien va combattre le Mal mais bon c'est quand même très sympa à lire et on a toujours autant envie de se plonger dans cette aventure au fil des tomes. C'est vraiment une très bonne série selon moi qui vaut le coup d'être lue. Mine de rien, ça donne à réfléchir quant à ce qui se passe, dans les situations où sont confrontés nos héros. Tout ça pour dire que j'ai vraiment adoré ! Cette série est vraiment dans la lignée du 1er et ceux qui auront aimé La Belgariade ne pourront que aimer La Mallorée.

Les gardiens du ponant
Le roi des Murgos
Le démon majeur de Karanda
La sorcière de Darshiva
La sibylle de Kell

Citations

Je vous mets quelques citations assez amusantes qui sont ici extraites de La Mallorée de David Eddings et en particulier des livres 4 et 5 :

« Les choses vraiment importantes ne peuvent pas être faciles, Belgarion. Si elles étaient faciles, nous n'y attacherions aucune importance. » (Essaion dans La Mallorée, La sorcière de Darshiva)

« Les mots sont l'essence même de la pensée. Sans mots, il n'y a pas de pensée. » (Beldin, dans La Mallorée, La sorcière de Darshiva)

« Tu as la cervelle presque aussi ramollie que le postérieur. » (Beldin à Polgara dans La Mallorée, La sorcière de Darshiva)

"Les années ne sont pas le seul moyen de mesurer l'âge. (Porenn dans La Mallorée, La sorcière de Darshiva)

"D'habitude, quand je veux un bateau, je le vole. Je trouve immoral d'utiliser un des miens." (Silk dans La Mallorée, La sorcière de Darshiva)

« Elle est intelligente c'est tout. Ce n'est pas fréquent chez les femelles, mais ça arrive. » (Belgarath dans La Mallorée, La Sybille de Kell)

« Il faut parfois faire preuve de fermeté. Comme avec les chiens, les chevaux - ou les femmes. » (Garion dans La Mallorée, La Sybille de Kell)

« J'ai horreur de traiter avec des femmes intelligentes. Je ne sais pas pourquoi, je ne trouve pas ça naturel. » (Yarblek dans La Mallorée, La Sybille de Kell)

« Nous sommes tous blasés, nous autres les héros. C'est un critère de sélection. Nous combattons un ou deux monstres tous les matins, avant le petit déjeuner. Ca nous ouvre l'appétit. » (Garion dans La Mallorée, La Sybille de Kell)

Et pour finir le fameux "Pourquoi moi ?" (ici on ne peut pas donner le nom de la personne qui l'a dit étant donnée que beaucoup de monde le répète lol, mais généralement c'est Garion. On retrouve cette formule quasiment dans toute la série).

Commentaires

  1. J'ai trouvé cette partie-là moins "sure" quand à la fin que l'auteur allait choisir. J'ai vraiment eu douter à la fin jusqu'au dernier moment ^^
    Les personnages sont un vrai atout :) j'avais oublié Beldin et via tes citations j'avais oublié à quel point il est charmant :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les personnages sont mythiques et excellents :D c'est la grande force de cette saga

      Supprimer
    2. tout à fait d'accord ! sans eux, l'histoire ne serait pas aussi prenante.

      Supprimer
    3. moi je pense qu'une histoire peut etre moyenne mais quand même intéressante voire passionnante si les personnages sont exceptionnels. si le personnage ne plaît pas, aussi bien que soit l'histoire, pour moi ça ne passera pas. les personnages doivent forcément me plaire; me faire voyager, autant que l'univers / histoire en tant que telle

      Supprimer
  2. Je les ai lu il y a plus de 10 ans et j'avais beaucoup aimé cette série ainsi que la précédente ! Je pense d'ailleurs les relire quand j'aurais un petit moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi je les ai lus, il y a au moins 5 ans, et j'avoue que je me les relirai aussi un jour, c'est tellement bien !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)