Le miroir aux vampires de Fabien Clavel (Le miroir aux vampires 1)

Quatrième de couverture

" Bérénice,
Ça y est, j'ai fait ma dernière rentrée à Augustin-Thierry, en internat cette fois. Rien de changé dans ce lycée : Cerise la peste et ses sous-fifres qui font baver les garçons, un beau gosse qui se prend pour Brad Pitt et quelques nouveaux. Parmi eux, il y a Nóra, avec qui je partage ma chambre. Il y a aussi Léo. Je ne l'avais pas remarqué au début mais je crois qu'en fait il me plaît bien. Mais ce n'est pas pour ça que je t'écris... Ecoute, Béré, il se passe des choses étranges dans ce bahut... On a incendié le foyer, je crois avoir une idée du responsable, mais je ne peux rien dire. Depuis, la sécurité a été renforcée et le lycée est en train de devenir une prison. Et moi, j'ai comme des apparitions, des sensations bizarres. Je t'ai parlé de Nóra. Eh bien, je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose m'attire chez elle. Je ne me sens vraiment bien que lorsqu'elle est près de moi. Et ce n'est pas tout : il y a ce miroir dans notre chambre d'internat. Parfois, j'ai l'impression qu'il y a une connexion entre lui et moi.
Tu crois que je suis vraiment dingue ? "

Mon avis

J’ai gagné ce livre à un concours et ça d’une part parce que j’ai été l’une des deux plus rapides à envoyer le mail (l’autre étant Bookaulau, merci de m’avoir prévenu par sms que j’avais gagné ledit livre ^^) et d’autre part, j’avais la bonne réponse à la question. Donc j’ai vraiment mérité mon gain !

Bref, pour la PAL des vacances, il a bien fallu choisir un livre et je me suis dit que c’était le bon moment de prendre celui-là. Eh bien je ne regrette pas de l’avoir emmené parce qu’on a là une histoire vraiment superbe. Même si ce n’est pas le livre du siècle, je dois avouer que je me suis laissée entraîner par l’histoire de Léa et qu’elle a un gros potentiel et j’ai bien envie de découvrir la suite (oui un tome 2 va sortir en septembre ou octobre).

J’ai beaucoup aimé le principe de la lettre pour ce roman, l’intégralité du volume est une lettre, du coup on se sent proche de l’héroïne et c’est comme si elle s’adressait directement à nous. On sait que Léa écrit à Bérénice, surnommé souvent Béré, qui doit être en fait sa sœur qu’on ne voit pas dans le livre. Elle raconte donc son année de Terminale au lycée Augustin-Thierry. Léa est une élève studieuse et elle se donne tous les moyens pour y arriver, en plus, elle n’aurait pas dû entrer dans ce lycée mais son père a réussi à la faire entrer par dérogation et elle est également pensionnaire là-bas. Ainsi, elle va découvrir qu’elle partage sa chambre avec Nóra, une jeune hongroise. Au départ la cohabitation entre les deux jeunes filles est quelque peu difficile, elles s’ignorent la plupart du temps, même si Léa va tenter de faire un premier pas vers sa cobox. Mais peu à peu, Léa va voir des choses étranges et le miroir dans sa chambre semble l’attirer d’une drôle de manière, de ressentir des choses et puis, elle fait aussi de drôles de constat dans son école, les gens changent, un peu trop et elle va tout faire pour découvrir ce qui se passe dans son lycée.

L’intrigue est vraiment bien menée et même si j’avais compris certaines choses assez rapidement, d’autres éléments m’ont surprise et je ne m’attendais pas du tout à ce que ça prenne un tel tournant. Je me suis fait avoir par l’auteur, et c’est une bonne chose ! Ça prouve qu’il aura été plus malin que moi et qu’il fait des rebondissements dans son histoire. Ce que j’ai beaucoup aimé aussi c’est qu’on ne sait pas vraiment où se situer dans toute cette histoire de vampires (difficile d’en dire plus sans spoiler). Mais le monde créé par l’auteur est intéressant et il a bien utilisé le mythe du vampire pour faire une histoire intéressante et plus complexe qu’elle n’en a l’air. On pourrait croire que c’est facile et évident, mais jusqu’à la fin, l’auteur sait nous surprendre et nous donner envie de continuer son histoire. L’univers est bien construit et cette histoire de vampires changent de celles que j’ai pu déjà lire, donc c’est assez agréable. Il n’y a pas nécessairement de grandes actions dans ce livre, néanmoins, il se passe toujours quelque chose et vers la fin évidemment ça s’emballe pour notre plus grand plaisir.

L’écriture est agréable à lire, fluide et le fait que ce soit Léa qui raconte directement les évènements, dans sa lettre ou tel un journal intime, ça nous permet d’être vraiment très proche d’elle, de voir et comprendre les évènements auxquels elle est confrontée et d’être mêlée de très près.

Le personnage de Léa est intéressant et on voit une vraie évolution au cours de l’année. On passe de la jeune adolescente timide qui se veut discrète, intello, à une jeune femme un peu plus mûre et qui prend peu à peu conscience du monde dans lequel elle vit et de tous les secrets qui l’entoure. Elle m’a beaucoup surprise et je me suis vraiment attachée et elle, et comme elle, on se demande un peu ce qui se passe, même si on a un temps d’avance grâce aux passages écrits par « Lutte et Obéissance » qui nous permet d’entrevoir un peu plus de chose, même si on ne comprend pas tout au début car il nous manque des données. Mais tout fini par s’éclaircir au fur et à mesure. On a également des passages du blog de Cerise (reine du lycée) qui nous permettent de voir ce qu’elle pense du lycée et autre et à mesure de l’histoire, on voit certains changements qui peuvent se révéler importants si on a le coup d’œil. Les autres personnages tels que Nóra ou Léo sont aussi intéressants et on ne cesse pas de se poser des questions sur eux, mais aussi sur les autres élèves, etc. Le doute finit par s’insinuer et on commence à se poser des questions sur tout le monde au fur et à mesure de l’enquête de Léa.

En bref, ça a été une lecture très agréable, je ne regrette pas de l’avoir lu. On nous entraine dans un monde bien particulier et je ne m’attendais pas à ce que l’histoire prenne un tel tournant. Les personnages sont attachants et on voit une réelle évolution chez chacun et on se demande où l’auteur veut en venir. Il y a des choses que j’avais trouvé, mais d’autres qui m’ont surpris. Une lecture plaisante pour les vacances et je me demande bien ce qui va se passer dans le tome 2, maintenant que tous les éléments semblent être en place pour bien prendre en compte l’univers dans lequel on se trouve…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé