Au-dessus du gouffre de Clinton McKinzie (Les frères Burns 1)

Quatrième de couverture

La carrière de l'agent spécial Antonio Burns a pris une mauvaise pente. Après avoir tué trois membres d'un gang qu'il avait réussi à infiltrer -; sans que la légitime défense lui soit reconnue -, il a été muté dans le Wyoming.
À peine arrivé, il est chargé d'enquêter sur la chute d'une jeune passionnée d'escalade, dont le corps a été retrouvé au pied d'un massif des Rocheuses.
Pour ses nouveaux collègues, il s'agit d'un accident. Mais Burns, lui-même grimpeur chevronné, est sûr qu'il s'agit d'un meurtre déguisé.
Quand un politicien briguant le poste de gouverneur tente d'enterrer l'affaire, Burns sait ce qu'il lui reste à faire : enfiler sa tenue d'escalade et aller affronter son adversaire sur les cimes avant qu'il ne commette un nouveau crime.
Mais, à 4 000 mètres d'altitude, le moindre faux pas peut vous précipiter dans le gouffre...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Archipoche (Archipel) de m’avoir permis de lire ce livre et ainsi découvrir le 1er tome (en VF) d’une superbe série. J’aime beaucoup les thrillers, j’en lis de plus en plus et je dois avouer que celui-là était franchement pas mal.

Concernant l’histoire, il s’agit d’Antonio Bruns, dit Anton ou encore Dégaine (suite à la bavure survenue quelques mois auparavant) qui a été chargé d’une enquête dite : « de routine » et donc, laissant supposé qu’elle sera vite expédiée et fermée. Une jeune femme, passionnée par l’escalade est retrouvée morte et tout le monde dit qu’il s’agit d’un accident, l’affaire pouvant être classée rapidement. Sauf que Burns a été contacté (faisant partie de la criminel) pour voir si c’est bien le cas. Lui-même étant passionné d’escalade, il va comprendre rapidement qu’il ne peut s’agir d’un accident mais d’un meurtre déguisé afin de clore rapidement l’affaire. Mais pourquoi ? Dans quel intérêt ? C’est ce que va devoir tenter de comprendre l’agent spécial. En parallèle, une autre enquête mêlant le meurtre d’une jeune femme et inculpant deux frères fait énormément parlée d’elle. Et puis l’histoire de la bavure de l’agent Burns fait également jaser et porte une ombre sur lui, tout en lui mettant des bâtons dans les roues dans son enquête… Qu’est-ce que cela cache finalement ? L’agent Bruns le découvrira, et pas forcément sur le terre ferme, mais peut être bien à des milliers de kilomètres, au bord des falaises des Rocheuses…

L’histoire annoncée sur la quatrième de couverture était vraiment alléchante et je peux vous affirmer que le contenu est vraiment super et que ce livre mérite d’être lu. L’intrigue est vraiment bien menée, et encore, on ne peut pas totalement parlé d’une intrigue, vu que l’on suit 3 affaires en parallèle finalement, la mort de cette jeune femme passionnée d’escalade, l’autre qui a été tué par deux frères, et surtout la bavure concernant l’agent qui ne cesse de lui revenir en pleine figure au plus mauvais moment dans l’enquête. On suit avec un certain plaisir tout ça et l’auteur a bien su jouer avec son lecteur laissant par-ci par là, quelques pistes pour nous aider à comprendre ce qui se passe, tout en gardant du suspense et sa part de mystère. L’intrigue était vraiment bien menée, on voit pas à pas les éléments se mettre en place avant de comprendre ce qui s’est vraiment passé et pourquoi… Tout au long de notre lecture on se doute de certaines choses, mais sans oser y croire, parce qu’on manque d’informations pour faire tous les liens. Une vraie enquête policière qui va nous mener sur des hauteurs inimaginables. J’ai eu des doutes et en même temps, le fait de nous emmener sur diverses pistes nous embrouilles un peu l’esprit, si bien que même si on pense savoir qui est le coupable, on ne sait pas forcément ses intensions du coup, ça rend vraiment ce livre haletant et prenant. J’ai vraiment passé un bon moment et ça se lit très vite. Je suis curieuse de voir la suite.

Quant à l’écriture de l’auteur, elle est très agréable à lire et fluide, le fait que ce soit écrit à la première personne permet de bien s’intégrer et s’attacher au personnage principal : l’agent Burns. On voit donc comme lui, on suit ses pensées et raisonnement concernant ces affaires et on ne peut que l’approuver. Lui-même étant passionné d’escalade, il s’y connait et sait de quoi il parle. D’ailleurs, à ces moments-là, on sent la voix de l’auteur derrière qui est lui même expert en la matière et ça se sent. Quand il décrit l’équipement, les sensations, etc. on imagine parfaitement l’auteur dire ça et ressentir ça, vu que c’est l’une de ses passions. Cela permet de rendre le texte plus vivant et crédible que si c’était une personne lambda qui décidait du jour au lendemain d’aborder ce sujet et qui s’informait de ce que ça pourrait donner.

Les personnages sont attachants, aussi bien Anton, un gars impulsif et entier qui ne mâche pas ses mots ou ne cache pas quoi que ce soit. Je l’ai beaucoup apprécié et le fait d’avoir son point de vue direct a dû sûrement beaucoup y jouer. Il peut être un peu bourru par moment, mais ça fait tout son charme et il a surtout soif de liberté et c’est ce qu’il ressent quand il part en escalade avec son chien (si d’après la description on peut dire que c’est un chien) Oso, dont les rituels nous font sourire. Il y a toute une complicité là dedans et c’est vraiment touchant. On apprend à le connaître au fur et à mesure, en comprenant ce qu’est cette histoire de bavure dont il est question dès le départ quand on fait mention de son surnom Dégaine, donné par un journaliste, mais aussi sur sa passion de l’escalade, sa famille… Ça rend ce personnage très intéressant et attachant.

L’autre personnage important de ce livre c’est son chef McGee, bien que malade, le soutient quoi qu’il arrive, il tient un peu de figure de père, d’une certaine manière donc on l’apprécie vraiment et concernant l’histoire de la bavure, il sait que c’était de la légitime défense, en dépit de ce que peuvent dire les autres. Il est vraiment là pour lui. C’est l’une des seules personnes à l’aider et non à le descendre et à vouloir le suspendre en attendant son jugement. Il y a de nombreux autres personnages qui servent dans l’histoire avec des tempéraments différents, des gens vraiment détestables et cette pluralité, permet de rendre plus crédible cette histoire et de montrer également les coups bas possibles, etc.

En bref, ce livre a été une très bonne surprise, j’ai vraiment adoré. Je me suis laissée embarquer facilement dans cette histoire, dans cette enquête qui devient de plus en plus complexe, et difficile vu que les morts se succèdent sans qu’Anton ne soit capable d’y remédier, surtout quand on lui coupe l’herbe sur le pied pour différentes raisons. L’intrigue est bonne, les personnages intéressants et attachants et tout ce qui est rattaché à l’escalade était vraiment pas mal. Je trouve ça sympa quand un auteur arrive à parler de sa passion dans un texte parce que ça se ressent et ça rend aussi le tout plus crédible, comme je l’ai dit. Donc c’était agréable et une très bonne idée. Voilà, c’est une série à découvrir parce qu’elle est vraiment pas mal, par contre attention, il ne faut pas avoir le vertige…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]