Simulator de Christian Grenier (Les enquêtes de Logicielle 5)

Quatrième de couverture

Quelques jours après avoir confié à Logicielle le prototype de Simulator, un ordinateur révolutionnaire, son créateur disparaît dans un accident d'avion au large de l'île de la Réunion. Mais Logicielle ne se résigne pas à cette nouvelle, d'autant que certains indices se révèlent troublants. Et que Germain, son vieil ami commissaire, se trouvait dans l'avion ! Elle se rend sur place pour enquêter...

Mon avis

Voilà une nouvelle enquête de Logicielle et sans aucune surprise, je l’ai adoré. Franchement cette série en vaut vraiment la peine et je ne sais plus quoi vous dire pour vous convaincre de vous lancer là dedans, surtout si vous aimez à la fois la jeunesse mais aussi les romans policiers. La 4e de couverture est assez succincte mais elle résume assez bien la situation donc je ne ferai pas de résumé pour répéter au final la même chose, j’en viendrais donc au fait.

Je trouve que cette série se bonifie avec le temps, déjà que les premiers tomes étaient très bons, mais là, j’ai la sensation que les enquêtes s’améliorent (à moins que je ne sois totalement « une vendue » parce que fan de la série et que mon jugement ne vaut plus rien ?). En tout cas, j’ai trouvé l’enquête très bien ficelée, cohérente avec un grand suspense (du genre qui donne des envies de meurtre parce qu’on NE SAIT PAS).

Le grand suspense de ce livre est quand même l’affaire qui tourne autour de Germain qui disparaît à bord de cet avion en partance pour l’île de la Réunion. On se demande comment il a pu atterrir là-bas et comment l’histoire peut être liée d’une manière ou d’une autre. Il faut dire que là, l’auteur a fait fort quand même, surtout que pendant les ¾ du livre, on ne sait pas ce qui lui est arrivé ! On est dans une attente effroyable et j’avoue que ça m’a énervé de ne pas en savoir plus (ouais, je me prends pour Logicielle, Germain est aussi mon ami et je ne veux pas le perdre, parce que les Enquêtes de Logicielle sans Germain… bah ça n’est pas la même chose quand même). C’est un sacré personnage et son absence ici pèse sur l’inspectrice qui est terriblement inquiète.

L’auteur nous lance quand même diverses pistes qui ont l’air de ne rien à voir en commun et là d’un coup… des choses semblent étranges, trop similaires, etc. Bref, de quoi énerver parce qu’on ne comprend pas, on essaye de chercher comme Logicielle, mais comme il nous manque des données, difficile de faire certains rapprochements et l’heure de vérité n’en est plus que délectable puisque ça semblait si simple qu’on se demande comment on n’a pas pu le voir (tout le talent de l’auteur quoi).

C’est intéressant de voir les liens entre chaque tome, puisque l’on fait la rencontre de certains personnages auparavant, on les retrouve ensuite, pour d’autres « problèmes » qu’il va falloir une fois de plus résoudre. Et Logicielle étant une experte en informatique, et bien le filon de l’auteur c’est de créer des enquêtes autour de tout ça et ici on a droit au Simulator (il faut avouer que c’est vraiment une bonne idée qu’il a su bien exploiter et il faut voir ce que cette machine est capable de faire).

Sinon la relation Logicielle – Max évolue un peu mais c’est quand même bien compliqué entre les deux… Je vous laisse découvrir tout ça (mais Max m’a un peu énervé aussi… il juge trop facilement).

En bref, cette série est géniale et ce tome est vraiment très bon. Il faut vraiment la lire parce qu’elle en vaut la peine et qu’à chaque fois les enquêtes sont intéressantes, bien faite et que le suspense est au rendez-vous. Et en plus, avec les personnages que l’on a, on ne peut que les apprécier. Je ne sais plus quoi dire pour vous convaincre de les lire, moi en tout cas, je suis fan.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot