Le message du pendu de Pieter Aspe (Une enquête du commissaire Van In 11)

Quatrième de couverture

La canicule frappe Bruges. Van In et Hannelore aspirent au farniente et aux barbecues, mais la découverte d’un véritable carnage dans une villa huppée à proximité d’un canal coupe court à leur programme. Une femme et ses deux enfants ont été sauvagement assassinés. Le mari, principal suspect, est retrouvé pendu. Suicide ? Le cerveau de Van In est en ébullition : la chaleur lui jouerait-elle des tours ? L’assassinat d’une prostituée de luxe, les finances louches du pendu, ainsi que l’étonnante implication de la CIA ne tardent pas à compliquer ce qui semblait être, à première vue, un simple drame familial.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Albin Michel de m’avoir permis de lire ce livre et ainsi de poursuivre les enquêtes du commissaire Van In que j’apprécie énormément.

Je ne vais pas faire de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite. En tout cas, cette nouvelle affaire va rudement compliqué la tâche de notre commissaire puisque tout semble indiquer que le mari est le principal responsable, sauf qu’après l’avoir retrouvé pendant peu de temps après, cela semble trop louche pour le commissaire qui y croit de moins en moins.

L’intrigue dans l’ensemble est plutôt pas mal faite et était intéressante. Une nouvelle enquête à élucider, ça marche en général de la même manière pour chaque tome. Rien de très novateur, une fois qu’on a compris le système de l’auteur, on voit un peu comment ça marche. Et pourtant on a toujours des surprises, des revirements de situation intéressant. Donc pour moi, dans l’ensemble ça fonctionne toujours aussi bien et je suis toujours emballée par ces histoires.

Bon après, je dois avouer que le seul bémol du livre est peut être qu’on s’attarde un peu trop sur la vie de famille (ou amitié) de Van In et que du coup ça fasse un peu d’ombre à l’enquête qui je trouve se résout relativement vite vers la fin en deux-trois mouvements et qu’il y a une petite part d’ombre non résolu. Je trouve ça un peu dommage, un poil trop rapide pour que ça soit aussi bien que les précédents, mais bon, ça ne m’a pas empêché d’apprécier ce livre et d’avoir envie de poursuivre les enquêtes du commissaire parce que ça reste intéressant et bon le côté vie de famille, etc. m’intéresse quand même et j’ai envie de savoir ce qui va arriver à tout ce petit monde.

J’adore toujours autant ces enquêtes, j’aime beaucoup le trio infernal : Van In, d’Hannelore (sa femme et Procureur) et Versavel, son inspecteur et ami de toujours. C’est toujours sympathique de les suivre et de les voir évoluer de tomes en tomes (et là, on a une certaine évolution, je suis curieuse de voir jusqu’où l’auteur va nous amener). Ils sont assez intéressants dans leur genre et on voit que Van In tente de faire des efforts avec son ami et que parfois il ne comprend pas tout ce qui se passe avec sa femme, mais il essaye quand même d’être là et de faire au mieux (c’est déjà ça).

En bref, c’est quand même une bonne lecture, je suis quand même convaincue et je lirai la suite avec plaisir. C’est une bonne équipe qui marche et l’évolution de chacun fait que l’histoire est toujours aussi sympathique à suivre, après il ne faudrait pas perdre de vue les enquêtes (et leur résolution) parce que c’est quand même ce qui est au cœur de la série. Les personnages sont certes très importants (et leur relation entre eux aussi) mais il ne faut pas oublier les meurtres, les assassins et les résolutions parce que c’est ce qui fait tout l’intérêt de ces histoires.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]