Les Petits Galets de Gil Wozelka (Les passeurs 1)

Quatrième de couverture

"L'histoire romancée de Tom, un enfant dont le destin s'annonce tragique, nous conduit au fil des pages vers la quête du bonheur. Par le biais d'un jeu qui s'articule autour de six règles simples, celui qui deviendra un passeur d'âmes fait découvrir à Tom ses forces alors sa vie se transforme. Une belle histoire d'amitié/d'amour qui nous permet d'apprécier et d'appliquer les règles fondamentales du bonheur pour vaincre l'impossible.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur Gil Wozelka ainsi que les éditions Elixir de m’avoir permis de lire ce livre, et découvrir au passage cette petite maison d’édition.

J’avoue que la 4e de couverture m’avait semblé intéressante donc j’ai voulu en tenter la lecture et là… Là, j’ai fait une superbe découverte qui m’a presque fait monter les larmes aux yeux à la fin de ma lecture (mais je suis une grande fille, je n’ai pas pleuré, mais ce n’était pas loin quand même, en sachant que je ne pleure quasi jamais en lisant. Ça veut dire, ce que ça veut dire. Il y a des sujets sensibles que je n’aime pas lire et c’est pour une bonne raison, mais bon, je risque de passer à côté de certaines perles et il aurait été dommage de ne pas lire celle là).

Gil Wozelka nous présente une belle petite histoire qui nous amène à une quête du bonheur. La 4e de couverture explique suffisamment après de quoi il s’agit, mais ça, c’est vraiment l’élément phare de cette histoire qu’il faut retenir (et aussi appliquer à mon sens). Une quête du bonheur qui nous montre que l’amitié et l’amour sont deux notions importantes pour tenter d’y accéder, même pendant des moments durs où tout espoir semble perdu. Une petite histoire un peu philosophique en même temps qui ne peut que nous toucher.

C’est assez difficile de parler de ce livre parce que rapidement on peut spoiler l’histoire, les messages véhiculer, etc. En plus, il s’agit d’un petit roman d’à peine 72 pages donc ça se lit très vite, mais également très bien parce que l’écriture de l’auteur est vraiment magnifique. C’est très fluide, agréable à lire et j’ai pris vraiment beaucoup de plaisir à suivre cette histoire grâce à cela. Il y a une certaine émotion qui passe dans cette narration, ce qui explique pourquoi j’ai été très touchée (en plus du sujet abordé). On entend parfaitement la voix de cet homme qui accompagne ces enfants malades vers leur fin (c’est une narration à la 1ere personne).

Une chose étonnante, mais qui se justifie à mon sens, c’est qu’on ne connait pas le nom de cet homme, ainsi il passe un peu pour Monsieur-tout-le-monde et on comprend pourquoi l’auteur a fait le choix de ne pas divulguer l’identité de cet homme.

Et pour ce livre, il faut quand même faire une petite mention à la couverture qui est vraiment magnifique, très simple, certes, mais tellement belle car en plus, elle évoque parfaitement le contenu du livre (sans compter sur le titre du livre que l’on comprend également grâce à cette histoire).

Une magnifique histoire qui mérite d’être lue car elle peut nous servir également de leçon. Un bon moment d’évasion tout en nous faisant comprendre les priorités dans une vie.

Commentaires

  1. Je le note , tu me donnes envie.

    RépondreSupprimer
  2. Oh la la ! ta chronique me tente vraiment beaucoup (^-^) je vais me renseigner un peu plus sérieusement sur ces titres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu viens à te les procurer, j'espère sincèrement qu'ils te plairont. moi en tout cas, j'ai adoré :D

      Supprimer
  3. La trilogie de Gil Wozelka est très bien écrit, et oui, Les Petits Galets sont suivi par L'Endormeuse et par Victor. Il faut préférablement lire les 3 livres, et on comprend le fil des histoires à la fin. Les 3 livres sont très agréables à lire, ils contiennent des petites choses simples et faciles pour se poser certaines questions sur le sens de la vie et sur le bonheur. A conseiller fortement.

    RépondreSupprimer
  4. j'ai lu les 3 livres et c'est vraiment une très belle trilogie effectivement :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet