Alliance nocturne de Diana Pharaoh Francis (Le Cercle des Sorcières 1)

Quatrième de couverture

Parfois, on choisit ses batailles. Parfois, ce sont elles qui nous choisissent… Autrefois, Max rêvait d’une carrière, d’un foyer, d’une famille aimante. Maintenant, tout ce qu’elle veut, c’est la liberté… et la vengeance. Une sorcière nommée Giselle a changé Max en guerrière d’une force, d’une rapidité et d’une endurance extraordinaires. Prisonnière de sortilèges Max n’a d’autre choix que de se battre, devenir l’arme personnelle de Giselle, et elle est mortellement douée pour ça. Max va devoir choisir entre la vie dont elle rêve encore et la guerrière qu’elle est devenue. Et prendre sa place du côté du Bien, si elle survit assez longtemps pour savoir de quel côté il s’agit…

Mon avis

Découvert chez les éditions Eclipse, ce livre a attendu un long moment dans ma PAL et puis ça a été réédité chez Panini Books dans la collection Crimson (donc rachat vu que le format n’est plus le même) je me suis décidée à lire ce livre dans les transports pour aller au salon du livre. Il m’a donc accompagné tout le week-end et là… ça a été une véritable surprise et dans ces moments là, je me demande toujours pourquoi je ne l’ai pas lu avant (bon d’un côté tant mieux, comme ça l’attente du tome 2 ne sera pas trop longue).

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite et puis si je commence à dévoiler certains éléments de l’intrigue ça n’aurait plus aucun intérêt, mieux vaut se lancer dans l’aventure sans rien savoir de ce livre, on s’en délecte encore plus. La seule chose dont je me souvenais avant lecture c’était que ça parlait de sorcière (le titre de la série le dit, c’était suffisant pour me convaincre). Et là, on a du lourd, croyez-moi. Pour tous les fans d’urban fantasy, avec de l’action pure et dure, vous allez être servis.

L’écriture est vraiment agréable à lire et fluide, franchement ça se lit très bien et si j’ai mis « autant de temps » à le lire (un peu moins de 5 jours) c’est parce que j’étais au Salon du Livre toute la journée et que je n’avais pu lire que lors des transports en commun (et encore pas tout le temps, parfois j’étais trop fatiguée pour lire). Sinon le livre aurait duré encore moins longtemps, tant ça se lisait bien et que le livre était intéressant.

Le début pourrait paraître un petit peu lent, mais en même temps, il faut bien poser les bases de l’univers, pour comprendre comment celui-ci fonctionne, quelles sont les créatures impliquées, etc. Il y a donc pas mal de narration au détriment des dialogues (que l’on retrouve en général en majorité dans les livres du genre) pour pouvoir tout explique, mais c’est nécessaire. Et puis franchement c’est tellement intéressant que ça n’est pas un problème, moi en tout cas, ça ne m’a pas dérangé plus que ça.

J’ai été comblée et ravie de voir à quel point cet univers était riche et complexe, ça m’a fait penser d’une certaine manière à de la fantasy qu’à de l’urban fantasy ou « bit-lit » (pour ceux qui préfèrent ce mot) dans sa construction et le développement. Il y a de quoi donner une très bonne histoire avec des bases solides et des notions qu’il faut donc prendre en compte pour comprendre toutes les implications. En plus le livre n’a beau faire « que » 380 pages, l’écriture est assez petite et les marges réduites, si on met une mise en page plus « aérée » on a facilement un livre de 500 pages à mon avis, donc il y a vraiment du contenu et de quoi nous ravir.

L’histoire se porte sur les Sorcières, mais pas uniquement, on a toute une mythologie dans ce livre qui est passionnante et j’ai vraiment adhéré, que ça soit en résumé les Prodiges et les Divins (je ne vous en dis pas plus, à vous de découvrir de quoi il est question). J’ai vraiment hâte d’en savoir plus parce que là, on n’a que les « bases » si l’on peut dire et tant de mystères aussi autour de certains personnages qu’on a envie de creuser la question, mais je reviendrai sur eux un peu plus tard.

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvé vraiment intéressante et bien menée. Au début on se demande un peu où l’on va, on ne sait pas trop et puis peu à peu, les éléments se mettent en place et on voit se profiler les problèmes, qui arrivent dès le début, mais on ne sait pas encore à quel point Max, l’héroïne, va se retrouver dans une situation très délicate et qu’elle va devoir choisir entre sa vengeance personnelle et son devoir. Il y a pas mal d’action, de suspense et de mystère également. C’est très centré sur l’univers et les personnages donc l’histoire met un petit peu de temps à se lancer, et puis d’un coup, quand ça se déclenche, ça n’en finit plus, on se retrouve dans l’action pure et dure et c’est assez violent quand ça se déchaîne, de quoi ravir tous les fans d’urban fantasy. Avec les Sorcières, etc. on n’est jamais déçu, raison pour laquelle j’adore les histoires avec elles.

Au niveau des personnages, là on a un florilège absolument génial, c’est très éclectique, ils sont travaillés, avec des personnalités tout à fait intéressantes. Les personnages secondaires ne sont vraiment pas mis de côté, loin de là, ils font partie de l’histoire, ils servent et ça promet quelque chose de très sympathique, j’ai hâte de les retrouver. La narration étant à la 3e personne, on suit en même temps deux personnages appartenant à des clans différents : Max et Alexander, tous les deux étant des Lames d’Ombres Prime.

J’ai adoré le personnage de Max, elle est assez cynique, forte, avec des pouvoirs qui la rendent quasi indestructible, mais cette vie que beaucoup pourrait envier, ne lui convient pas vraiment et elle aimerait s’en détacher et se venger. Sauf qu’on voit que sous ses airs durs, elle a un grand cœur, qu’elle n’est pas si froide qu’elle en a l’air, elle a ses propres faiblesses et sait aussi quel est son devoir. Elle est très attachante et ne manque pas de courage, une bonne héroïne d’urban fantasy comme on les aime.

Alexander est un personnage assez fascinant et même s’il n’est pas le héros du livre, il a quand même son importance (après tout, il occupe une partie de la narration lorsqu’on est de son point de vue). J’avoue qu’on ne sait pas trop de choses sur lui par rapport à Max, il reste encore très mystérieux, mais il m’a beaucoup plu et le duo avec Max fonctionne très bien donc j’ai vraiment hâte de voir comment ça va se profiler entre eux. Ça promet quelque chose de très sympa et d’explosif aussi.

En bref, ce premier tome est vraiment très bon et très prometteur pour la suite. L’univers est intéressant, très riche et complexe mais c’est ce qui fait tout son intérêt. L’histoire est bonne avec une intrigue qui tient bien la route et promet de grande chose pour la suite. Les personnages sont tout aussi travaillés avec deux qui sortent du lot Max et Alexander qui promettent un duo fantastique et explosif aussi. En tout cas, moi j’ai été convaincu par ce premier tome et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus, plus qu’à attendre le mois d’avril et retrouver tout ça dans Le souffle des ombres.

Commentaires

  1. Ce livre a vraiment l'air de t'avoir plu, en tout cas tu m'as donné envie de le lire!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]