Le bon Antoine de Marie Desplechin

Quatrième de couverture

Pour fabriquer une bonne embrouille, il faut se mettre à plusieurs et se répartir le boulot. Un taggeur trouillard, un sac à dos volé, un squat entre copains... Et voilà qu'Antoine doit nettoyer les salles de classe tous les matins pendant une semaine.
Dans l'équipe d'entretien, il y a Bébé. Elle est jolie comme Beyoncé et Antoine ne peut rien lui refuser... Il en oublierait presque que Lison l'a quitté ! Les ennuis ne font que commencer.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Gallimard Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre, j’avoue que je ne connaissais pas du tout l’auteur ni son précédent livre : La belle Adèle, qui met en scène (en tant que narrateur et personnage principal) l’un des personnages de ce livre là.

Pour le coup ça me fait penser un peu à la série Ligne 15 de Florence Hinckel, bien que je doute qu’il y ait le même lien au fil des romans. Dans Ligne 15 on ne peut pas lire les tomes dans le désordre sans quoi on ne peut pas tout comprendre vu qu’il y a une trame de fond continue même si le narrateur change à chaque fois, avec une nouvelle histoire, ce qui ne semble pas être le cas dans les romans de Marie Desplechin.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour comprendre ce qui se passe. En plus le livre est court, à peine 240 pages et c’est écrit relativement gros, donc ça se lit très vite et l’intrigue se dévoile assez rapidement. J’avoue que je ne m’attendais pas à ce type d’histoire, je pensais qu’on aurait quelque chose d’un peu plus sérieux avec une certaine morale, etc. Vu la première moitié du livre, je pensais ça, mais rapidement on voit que le livre prend une autre tournure avec un côté drôle et léger malgré la situation qui s’empire au fur et à mesure et qui rend cette histoire plus « tragique » (c’est un bien grand mot d’où mes guillemets) et surtout dramatique, dans le sens où il y a pas mal d’action et d’évènements en chaîne qui donne un effet boule de neige. Et c’est cette succession qui rend aussi le texte assez drôle et compliqué.

Mais l’histoire n’en reste pas moins sympathique, j’ai bien aimé. Ça n’est pas le livre du siècle à mes yeux, ça n’est pas non plus le genre de livre qui me passionne mais ça se laisse lire et ça n’est pas désagréable et puis l’histoire était quand même intéressante. Il y a quand même une certaine morale, ainsi qu’une sorte d’appel à la solidarité aussi, c’est assez touchant comme livre, mais il met aussi en garde. Mais en tout cas, on peut dire que ça a été une semaine très chargée pour Antoine ! Il y a « de l’action » il s’en passe des choses, des catastrophes en cascade pour notre plus grand plaisir quelque part, sinon ça serait ennuyeux, mais là du tout avec tout ce qui se passe… aucun souci avec ça.

L’écriture est sympathique et on sent bien dans la narration qu’il s’agit d’un jeune ado 13/14 ans qui parle. Au début je n’étais pas très fan d’Antoine, à cause de son comportement, etc. mais à mesure qu’on apprend à le connaître, Antoine n’est pas un mauvais gars, juste qu’il est un peu trop gentil et serviable envers ses amis qui ne le lui rendent pas toujours, du coup il se met dans des situations compliquées et quand la loi de Murphy s’y mêle… rien ne va plus. On voit qu’Antoine change de comportement et de vision du monde tout du long du livre, donc ça n’est pas un mal (surtout pour lui), sans compter que cela change également celle de ses amis quand ils se rendent compte de ce qui se passe et des conséquences que cela.

Quant à ses amis, il y en a quelques uns que j’aurai aimé secouer un peu parce qu’ils étaient un peu énervants, mais on apprend un peu à les connaître aussi, certains se dévoilent aussi à mesure que l’histoire avance. Et Bébé, alors là… j’ai été très surprise par le personnage, je m’attendais à quelque chose d’autre au vu du résumé et même à la fin, elle peut être sympathique mais je n’ai pas vraiment adhéré avec elle, ça me tue ce genre de personnages donc bon… Mais elle sert bien l’histoire pour le coup. Le seul petit bémol ce sont les réactions des adultes, ça ne m’a pas toujours semblé juste (dans le ton), crédible, surtout le policier sur la fin, je doute que ça puisse réellement se passer comme ça, mais bon, on peut pardonner cet aspect-là, parce que l’ensemble du texte reste quand même sympa.

En bref, c’est un livre assez mignon dans l’ensemble qui n’est pas dénué de morale. Cela permet de réfléchir un peu aussi sur le monde qui nous entoure, autour de l’amitié, etc. Sur les personnages, là je pourrais être plus mitigée, certains m’ont plu, d’autres pas, mais ça fait partie de l’histoire, ça fonctionne bien et je peux comprendre la réaction d’Antoine. Une histoire sympathique à lire, j’ai bien apprécié même si ça n’est pas mon genre de prédilection.

Commentaires

  1. Je dois dire qu'il ne me tente pas trop ... Je verrai bien si un jour je change d'avis ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]