Les secrets des grandes amoureuses de Vivianne Perret

Quatrième de couverture

Séductrices, inconstantes, aventurières et vénales, ou bien dévouées, discrètes, fidèles et jalouses : multiples sont les facettes des grandes amoureuses. Mais elles ont toutes en commun d’avoir osé braver les interdits pour assouvir leur passion.
La très belle actrice hollywoodienne Hedy Lamarr multiplia les conquêtes et les scandales tandis que Katia Dolgorouki vécut dans l’ombre du seul homme qu’elle aima, le tsar Alexandre II. Mileva Maric sacrifia ses ambitions pour Albert Einstein, alors que Sophie Dawes calcula ses passions pour s’élever dans l’échelle sociale. Quant à Nadine Vaujour, c’est peu dire que l’amour lui donna des ailes…
Chacune à leur manière, elles ont vécu un destin hors du commun, en défendant l’idée neuve selon laquelle l’amour prime tout. Ces onze portraits esquissent en filigrane un étonnant tableau de la condition féminine à travers les siècles.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions La librairie Vuibert de m’avoir permis de lire ce livre. J’avoue que je ne le connaissais absolument pas, lisant rarement ce genre de littérature mais la 4e de couverture m’ayant accroché, j’ai voulu tenter cette lecture et franchement je ne le regrette pas.

C’est une lecture très instructive qui m’a beaucoup plu. Je l’avoue, je ne connaissais pas ces femmes – je ne suis pas à ce point callée en Histoire et même pour la partie la plus contemporaine je n’étais pas née ou très très jeune quand ça s’est produit. Mais leurs histoires m’ont vraiment intéressé et c’est assez incroyable de voir ce qu’elles sont capables de faire par amour, au nom de l’amour, ou tout simplement par ambition, notamment lié au pouvoir politique, etc.

Je ne peux pas faire de résumé, il s’agit d’une sorte de documentaires sur 11 femmes différentes, allant du XIVe siècle à nos jours, et au pire la 4e de couverture est assez évocatrice pour voir un peu ce qu’il en est. En tout cas c’était très intéressant à lire et on peut dire que les femmes choisies par Vivianne Perret éveillent une certaine curiosité et ont eu chacune une vie assez mouvementée. C’est le moins qu’on puisse dire !

Racontées de la manière d’une anecdote, ces chapitres retracent à chaque fois une femme et « un siècle » qui font en moyenne une vingtaine de pages donc c’est assez succinct mais pourtant assez complet. Cela nous permettait de voir les influences qu’elles ont pu avoir sur leur époque, sur les hommes également ! Et comment l’amour peut en être le fil conducteur et changer le cours des choses (on peut dire en tout cas que lorsque l’on est sous la royauté, c’est assez folklorique tout ce qui se passe, si je peux me permettre l’expression… Toutes les histoires d’adultères, etc. c’est connu, il y en avait un certain nombre).

L’écriture est très agréable à lire, on a vraiment la sensation d’avoir quelqu’un en face de nous qui nous l’explique de ce fait, ça rend le texte beaucoup plus vivant et intéressant. Ça  n’est donc pas du tout ennuyeux, loin de là. Lu en quelques heures, j’ai dévoré ce livre, ça n’est pas pour rien et pourtant ça n’est pas mon type de lecture de prédilection et pourtant j’ai beaucoup aimé ce livre, c’est assez fascinant. Assez rapidement j’étais captivée par ces histoires et j’avais envie de savoir ce qui leur était arrivé, quelles étaient leurs ambitions, etc. On finit par se laisser prendre au jeu et suivre ces destins hors du commun. J’avoue que « L’amazone des sables : Marga d’Andurain » m’a assez scotché.

La seule petite déception de ce livre c’est par rapport aux illustrations intérieures, que ça soit des photos ou des peintures, elles sont regroupées un peu avant le milieu du livre. Je pense qu’il aurait été plus judicieux de les séparer et de mettre le portrait de chaque femme en début de chapitre ou bien à la fin de celui-ci pour les montrer. Là du coup on les voit toute en même temps alors qu’on n’a pas encore fait la connaissance de certaines, et on est également coupé en pleine lecture par ces fameuses illustrations. J’ai trouvé ça dommage. Mais bon après ça ne reste que mon avis et peut être qu’on n’a pas pu faire autrement pour les insérer, qui déjà, a été une très bonne idée, ça nous permet de nous les représenter.

En bref, j’ai beaucoup aimé ce livre. J’ai passé vraiment un très bon moment, tout en s’instruisant. C’est le genre de livre que l’on peut feuilleter sans pour autant lire d’une traite, comme chaque chapitre est indépendant, retraçant l’histoire d’une femme en particulier. Le seul choix de l’ordre des « chapitres » et donc des femmes est d’ordre chronologique, ça semblait parfaitement logique à ce niveau là. Mais après ; on peut lire ce qu’on veut, ça n’est pas dérangeant pour la compréhension du livre. Un très bel ouvrage que je recommande.

Commentaires

  1. Je l'avais repérer, il me tente, je suis très intrigué par l'histoire de ces femme, vivement que je puisse me le procurer :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé