Amoureuses Anonymes de Jo Piazza

Quatrième de couverture

Depuis qu’Éric l’a larguée pour une pin-up de 23 ans à forte poitrine, Sophie devient dingue. Quand son amie Annie est arrêtée pour conduite en état d’ébriété, et est contrainte d’assister aux réunions des alcooliques anonymes, c’est le déclic. L’amour est une drogue. Pour lutter contre les overdoses, Sophie accueille chez elle les « amoureuses anonymes ». Entre celles qui font une fixette et les désespérées qui pleurent un amour perdu, elle va trouver un moyen de les guérir de leur dépendance à l’amour.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Milady Romance de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup apprécié.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour comprendre de quoi ça parle et puis vu le genre du livre, on sait à quoi s’attendre. Pour moi c’est davantage de la chick-lit que de la romance pure. Si c’était un film, on parlerait de comédie romantique, avec un bon happy end en guise de fin. C’est déterminé par le genre, on le sait dès le départ, mais ça n’empêche pas d’apprécier ce type d’histoire. Ce qui compte et est le plus intéressant, c’est de voir comment on y arrive, parce qu’il est vrai que lorsqu’on découvre Sophie dans les premiers chapitres, on voit qu’il y a du boulot avant d’y parvenir.

J’ai beaucoup aimé ce livre parce que c’est frais, mignon à souhait, ça fait sourire tant les situations peuvent être cocasses. En lisant la 4e de couverture, je me suis dit que l’idée pouvait être bonne, tout dépend de la manière dont ça allait être abordée et l’auteur l’exploite très bien et ça fonctionne. J’ai été agréablement surprise par ce livre. J’avoue que sur la fin, je ne m’attendais pas à ça mais c’était vraiment une bonne idée, et la toute fin, c’est juste ce qu’il fallait.

L’écriture est simple mais efficace. Ça se lit très bien et très vite, d’autant que le roman n’est pas très long. Je l’ai lu dans l’après-midi, en quelques heures, ça n’est pas pour rien, les pages défilent assez vite. Comme dans toute chick-lit qui se respecte, le ton est léger donc on aborde cette histoire avec le sourire. Et quand on rentre dans l’histoire, que l’on voit les déboires amoureux des filles du groupe des AAA (je vous laisse découvrir ce que veut dire cet acronyme, mais avec le titre du livre, pas difficile d’en trouver au moins deux), on ne peut que sourire et rigoler, tant elles sont désespérées à cause des mecs, mais il n’y a pas que ça. Dans les films de comédie-romantique, c’est ce qu’on voit à chaque fois, ça peut limite faire cliché, mais ça n’est pas gênant, on y croit quand même et ici ça fonctionne très bien comme je l’ai dit.

J’ai adoré les titres des chapitres, qui sont au nombre de 12, et correspondent à chaque fois aux fameuses étapes chez les alcooliques anonymes. Mais ici elles sont légèrement modifiées pour être davantage en adéquation avec ce groupe quelque peu particulier, et ça prête forcément à sourire. Ça ajoute un petit quelque chose à l’histoire donc c’est appréciable.

Les personnages sont tout aussi sympathiques. Sophie a un vrai problème, l’amour est une drogue et un vrai problème chez elle, elle est limite dingue. Mais à mesure de la « thérapie » elle va se rendre compte de tout ça et changer. Entre le début et la fin, on a une vraie évolution dans le personnage et je préfère de loin ce qu’elle est devenue. C’est un personnage très attachant qu’on ne peut qu’aimer et puis en tant que narratrice elle est plus proche de nous donc on peut facilement se mettre à sa place, à la comprendre… 

Les autres membres du AAA ont vraiment de sérieux problèmes, c’est assez hallucinant quand même, mais là aussi, on va voir une belle évolution. De belles amitiés se créent et c’est intéressant de voir que dans l’adversité on peut parfois compter sur de parfaits inconnus pour remonter la pente donc c’est une bonne chose. Quant aux personnages masculins présents… ils peuvent nous surprendre mais je n’en dirai pas plus pour laisser un peu de surprises.

En bref, c’est un livre très sympathique avec une histoire touchante et drôle à la fois sur l’amour. Les personnages sont attachants et appréciables. C’est un livre parfait pour les vacances, pour l’été à lire sur la plage et surtout pour les filles un temps soit peu romantique. Je suis sûre qu’on peut se retrouver totalement dans ces situations-là et les petits conseils donnés peuvent être intéressants à suivre…

Ma découverte livresque
(pas très fan, je vous l'avoue, mais elle a son importance dans le livre)


Commentaires

  1. merci pour cet avis sur ce livre, j'aime beaucoup ce que sort Milady côté romance, j'ai également bien aimé Cupcake Club.
    il me tarde de le lire à la plage !!!

    RépondreSupprimer
  2. Je viens justement de l'acheter ! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)