In My Mailbox (122)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine

Carabosse - La légende des 5 royaumes de Michel Honaker

En un instant l'ombre éclipse le soleil, au milieu des branches tortueuses aux feuilles grasses et triangulaires, émerge une jeune fille à la chevelure brune et au regard ténébreux. Le poison de l'amour déçu lui dévore l'âme. De sa sœur Léonore, qui lui a ravi son aimé, Carabosse jure de se venger : le fruit de leur amour mourra, le jour de ses dix-huit ans. Alors son sombre pouvoir jettera sur le Royaume terreur et désolation. les liens du sang tissent des haines plus féroces que toutes les autres...


Là où naissent les nuages d'Annelise Heurtier

Mon père m'a attrapée par les épaules.
- Viens avec moi. Un voyage humanitaire, c'est le genre d'expérience qui marque une vie entière.
Putain, il me faisait chier, avec sa Mongolie. Une voix retenti, une voix de petite fille qui veut plaire à son père qui veut se prouver qu'elle n'est pas si nulle, qu'elle ressemble un peu à sa mère, un peu, un tout petit peu :
- Pourquoi pas.
Je ne pouvais pas y croire. Et pourtant si. C'est moi qui avais parlé.



L'Enfant qui n'aimait pas rêver de Lorraine-S Heymes (Le Conteur 1)

Ulysse n’aime pas rêver.
Ulysse n’aime pas les contes.

Ulysse, pourtant, est un Conteur. Son rôle : préserver un lien entre le monde réel et Ayisté, le monde de l’imaginaire. Acceptera-t-il ce destin, offert par un chat étrange, alors même que de graves menaces pèsent sur Ayisté ?


Mémoire fauve de Philippe Will

Le club de sport s’appelait le «Health club ». Anne – qui le fréquentait assidument – entendait « Hell’s club ». Des femmes entre deux âges s’y refaisaient plus ou moins une forme. Pour Anne, il ne s’agissait que d’agentes dérisoires missionnées pour l’humilier par un monde méprisable tandis qu’elle-même œuvrait en secret au service d’un monde supérieur. Et puis c’est la crise violente, en plein club. Anne reprend conscience dans un hôpital psychiatrique, soignée pour paranoïa aigüe, apparemment privée de mémoire, réduite à sa fine silhouette et à son rêve, blessé, de toute puissance. Sur cet échiquier, elle se croit la Dame noire en quête d’une mystérieuse Dame blanche, sa rivale. Anne se reconstruit, recherche et retouche son passé qui fut peut-être celui d’une star télévisuelle. Elle se sent manipulée par le thérapeute, à moins qu’elle ne veuille le manipuler, tout comme elle manipule les hôtes du « Pavillon des Dingues », personnages pathétiques ou burlesques. Anne considère son cerveau comme un système informatique dont elle pourrait réinitialiser le logiciel d'exploitation. 



Moi, Michael Bennett de James Patterson et Michael Ledwidge (Michael Bennett 5)

Le détective Michael Bennett procède à l’arrestation d’un parrain du crime mexicain – une intervention au cours de laquelle il perd un ami de longue date.
Depuis le fond de sa cellule, le prisonnier jure qu’il prendra sa revanche sur Bennett et sur la société, même s’il doit pour cela plonger New York dans le chaos !
Afin de mettre ses dix enfants et leur nurse Mary Catherine à l’abri du danger, Michael Bennett décide de les emmener à Newburgh, sa ville natale.
Mais bientôt, la paisible bourgade se retrouve à feu et à sang. Bennett est alors écartelé entre le désir de protéger ses enfants et celui de sauver New York.
Il pourra pour cela compter sur le soutien de Tara McLellan, procureur aussi efficace que séduisante. Au risque de compromettre sa relation avec Mary Catherine…




Le chasseur de regards de Sebastian Fitzek (Alexander Zorbach 2)

Alexander Zorbach, reporter dans un grand quotidien berlinois, a temporairement permis de mettre un terme aux agissements du tristement célèbre Voleur de regards, un psychopathe ayant assassiné de manière bestiale quatre femmes et trois enfants – à qui il avait chacun prélevé un œil – et à sauver in extremis deux futures victimes.
Mais le journaliste a dû pour cela payer le prix fort. Pendant qu’il libérait la fillette et le garçonnet d’une cage d’ascenseur, le Voleur de regards avait choisi une nouvelle proie : Julian, le fils de Zorbach, qu’il avait enlevé non sans avoir au préalable assassiné sa mère, Nicci Zorbach…

Le compte à rebours est lancé. Zorbach sait qu’il dispose de peu de temps pour retrouver son fils vivant. D’autant que le Voleur de regard s’est évaporé dans la nature sans laisser le moindre indice susceptible de le localiser. Zorbach, pour le coincer, va devoir se muer en chasseur…



Le guide de survie en milieu hostile de Shane Kuhn

Le stagiaire se caractérise par son insignifiance. On lui demande d’être corvéable à merci, mais pour le reste personne ne lui prête attention. Passant facilement inaperçu, le stagiaire est ainsi un parfait assassin en puissance. C’est la raison pour laquelle, depuis une dizaine d’années, John Iago enchaîne les stages en entreprise afin d’éliminer les cibles qu’on lui assigne : quelle meilleure couverture, en effet, pour un tueur à gage ? Ainsi vient-il tout juste de rejoindre l’un des plus grands cabinets d’avocats new-yorkais avec pour mission d’assassiner un des associés. À ses heures perdues, John a décidé d’écrire un Manuel de survie à l’attention des jeunes stagiaires, illustré d’exemples tirés de sa propre expérience. Ce qui lui permet de donner quelques précieux conseils aux nouvelles recrues de Human Resources, Inc, la mystérieuse organisation qui l’emploie, spécialisée dans l’entraînement et le placement des « stagiaires ». Le problème, c’est que John n’est plus au top de sa forme. À chacun des trente-quatre meurtres qu’il a commis, quelque chose est mort en lui. Et, alors que l’heure de se retirer du jeu a sonné, la mission qu’on lui a confié va s’avérer la plus dangereuse et la plus inattendue de sa carrière et faire voler en éclat toutes ses certitudes, tant professionnelles que personnelles.




Et vous ?

Commentaires

  1. J'ai reçu Carabosse aussi, je pense le lire assez rapidement ! Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. Dis donc, sacré relooking de blog ! Je n'avais pas vu :) C'est très joli.
    Bonnes lectures avec tout ça :)

    RépondreSupprimer
  3. je ne connais pas ces livres je te souhaite d'excellentes lectures

    RépondreSupprimer
  4. elodie macquart30 mars 2014 à 14:39

    oh *o* Carabosse je ne connaissais pas (^_^)
    bonnes lectures et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. Oh tout pleins de romans que je connais pas... Mais Karabosse et le chasseur de regards me tente bien :-) Bonne lecture Miss xox

    RépondreSupprimer
  6. Carabosse m'intrigue un peu ! Je lirai ta chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vais tâcher de le lire vite mais je ne promets rien ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]