The Falconer d’Elizabeth May (The Falconer 1)


Quatrième de couverture

Lady Aileana Kameron sait joliment peindre et chanter, elle sait également tuer les faes, ce qu’elle fait avec autant d’aisance que danser la valse. Mais jusqu’où est-elle prête à aller par vengeance ?
Lady Aileana Kameron, seule fille de la Marquise de Douglas, était vouée à une vie soigneusement planifiée en fonction des événements mondains d’Édimbourg – jusqu’à ce qu’un fae ne tue sa mère.
La saison d’hiver 1844 bat son plein, entre deux interminables séries de réceptions, tea parties, et bals, Aileana massacre les faeries en secret. Armée d’explosifs et d’un pistolet à percussion amélioré, elle se déleste chaque nuit de son masque d’aristocrate pour aller chasser. Elle est déterminée à retrouver le fae qui a tué sa mère, et à détruire tous ceux qui s’attaquent humains dans les ténèbres des innombrables ruelles de la ville.
Mais il est délicat de faire la part des choses entre la haute société et sa guerre, et avec les faerie qui s’infiltrent dans les salles de bal et le retour de son père, Aileana a des décisions à prendre. Qu’est-elle prête à perdre et jusqu’où ira-t-elle pour se venger ?





Mon avis

C’est un livre que Secret Forbidden World m’a fait connaître à travers sa wish-list, alors du coup quand je l’ai trouvé en librairie, je n’ai pas hésité à le prendre. Peu de temps après elle se l’est aussi procuré, donc nous avons décidé de le lire en lecture commune pour que ça soit plus sympa, pour pouvoir en discuter pendant que nous le lisions.

Je dois dire que j’ai beaucoup aimé ce livre et je suis très curieuse de voir ce que la suite pourrait donner, surtout avec une telle fin ! Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture expose suffisamment d’informations pour savoir dans quoi on met les pieds sans pour autant tout dévoiler.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire, même si je l’avoue parfois j’avais un petit peu de mal, mon anglais n’étant pas non plus excellent. Je lisais lentement parce que c’est plus complexe que lire un Rachel Caine par exemple, sans compter le fait qu’il y ait des termes gaéliques (ça se passe en Ecosse), pour définir les différentes créatures faes, où le lexique, pour le coup, aurait dû se trouver au début de l’ouvrage et non à la fin pour mieux les appréhender. J’avoue que ma culture des faes n’est pas si géniale que ça, donc je ne savais pas toujours à quoi j’avais affaire pendant que je lisais mais bon, ça va, avec le contexte, général, etc. j’arrivais quand même à suivre.

L’intrigue de ce premier tome est relativement simple, mais efficace. Je me suis laissée totalement emportée par cette histoire et je ne regrette vraiment pas de l’avoir lue. Il s’agit ici de poser les bases, de comprendre la situation d’Aileana, sa motivation et évidemment, le fait qu’elle soit une Lady et qu’elle soit Chasseuse de faes en même temps va lui poser des problèmes à un moment ou à un autre. D’autant plus que personne dans son entourage ne sait que les faes existent et que de surcroît qu’elle les chasse. Cela va donner des situations incongrues et problématiques mais au moins on ne peut pas s’ennuyer un seul instant en lisant ce livre. L’action est perpétuelle et même quand il y a des moments de pause, on apprend de nouvelles choses qui vont relancer l’action, ça ne s’essouffle pas.

L’univers dépeint par Elisabeth May est très sympathique et semble prometteur. C’est de la faerie, donc c’est toujours problématique, et encore, on n’a pas eu la politique qui va avec mais je pense que ça va finir par arriver avec le 2e tome. On entrevoit les enjeux, il y a pas mal de révélations sur l’univers, sur certains personnages et sur la situation, tout simplement. Donc on ne peut vraiment pas s’ennuyer et pour un premier tome je trouve qu’on a déjà beaucoup de choses mais là, avec la fin, je suis certaine qu’on va être davantage ancré dans ce monde et en apprendre beaucoup plus.

Aileana est un personnage très sympathique qui doit concilier contre deux natures : le fait d’être une aristocrate, fille d’une Marquise et l’autre, chasseuse de faes, pas toujours évident lorsqu’on est en plein bal et qu’un fae vient gâcher la fête. Elle est guidée par sa soif de vengeance, en même temps, on peut parfaitement comprendre son sentiment et cette envie, seulement, à d’autres moments on se dit qu’elle finira par se perdre et parfois elle en prend conscience. Elle est jeune, elle n’a que 18 ans, mais elle fait preuve de maturité et cela à cause des faes qui ont tué sa mère. J’ai adoré certaine de ses réflexions envers un personnage, au fil de notre lecture, on voit que sa vision change de plus en plus et ça paraît assez incongru parce que ça arrive toujours à des moments inappropriés. Mais ça ajoute un peu d’humour et de légèreté alors que la situation s’aggrave de plus en plus.

En plus d’Aileana, nous rencontrons 3 personnages masculins, toujours aussi différents les uns que les autres, aussi bien dans leur nature que dans leur caractère et je peux vous dire que ça forme un groupe assez incongru mais ô combien intéressant ! Je les ai tout simplement adorés.

Derrick est un pixie qui ajoute de la légèreté dans cette histoire, il est drôle, n’a pas la langue dans sa poche, c’est l’ami d’Aileana. Il faut toujours un personnage dans ce genre là pour détendre l’atmosphère et rire un peu même si la situation ne l’exige pas. Il est adorable même s’il peut être énervant. D’ailleurs, j’ai adoré les petites notes à la fin qui explique justement les différentes créatures faes et où un certain pixie s’en mêle…

Gavin est le frère de sa meilleure amie Catherine qui revient après 2 ans d’absence. On ne peut que l’apprécier pour ce qu’il est et sa relation avec Aileana est intéressante mais un peu compliquée. Elle le devient en fait à mesure de l’histoire mais je vous laisse découvrir en quoi. J’avoue que là, ça m’énerve un petit peu mais de l’autre… ça aurait pu être pire, en fait. En tout cas, c’est un personnage qui va nous surprendre de bien des manières et je suis très curieuse de voir son évolution dans la suite.

Quant à Kiaran, alors là… c’est le chouchou, le « gars » (ahem, ce terme n’est peut-être pas approprié, mais je vous laisse découvrir par vous-même) bourru, qui aide de temps en temps Aileana dans sa quête de vengeance et qui la pousse dans ses derniers retranchements. Un personnage que j’ai adoré dès la première apparition, j’ai tout de suite su qu’il allait me plaire. Sa relation avec Aileana est complexe mais c’est tout l’intérêt, et cela va forcément avoir des conséquences sur l’histoire même. Il est très mystérieux, il n’apparaît qu’en filigrane, on apprend vraiment à le connaître à mesure des pages et il se dévoile finalement très peu et dans l’ensemble du livre, il est vrai qu’on ne le voit pas si souvent que ça, il est très présent mais comme c’est en alternance avec Gavin et Derrick, du coup il n’est pas tout le temps là. Bien dommage d’ailleurs, mais ça s’explique plutôt bien.

En bref, ce premier tome m’a totalement convaincu, j’ai beaucoup aimé l’histoire, l’univers ainsi que les personnages. L’intrigue était plutôt bonne et bien menée, suffisamment d’action pour accrocher le lecteur dès la première page et un rythme qui ne s’essouffle pas. Je suis désormais très curieuse de connaître la suite parce que vu la fin, c’est juste rageant de ne pas en savoir plus et j’espère que dans le second tome on en saura plus sur certains personnages et sur l’univers féérique parce que ça promet beaucoup. En bref, à lire, si vous lisez en VO !

Commentaires

  1. Je crois que le livre vaudrait le coup rien que pour le petit Derrick lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ça oui c'est certain ! mais il y a plus que Derrick quand même ^^ mais il est excellent :D

      Supprimer
  2. Merci pour ta chronique :) Je l'avais déjà vu mais je ne m'étais pas plus arrêtée que ça ! Avec ta chronique il est dans ma wishlist ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]