La forêt des ténèbres de Cassandra O'Donnell (Malenfer 1)

Quatrième de couverture

Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s’approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite sœur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l’aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Mais aussi à un tout nouveau danger : ni les visions de Zoé, ni les ses pouvoirs magiques ne parviennent encore à l’identifier…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier l’agence Gilles Paris ainsi que les éditions Flammarion de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié, même si je dois avouer que j’en attendais un petit peu plus.

Je trouve que ce premier tome est surtout un tome introductif, il ne se passe pas grand-chose, pendant plus de la moitié du livre, on n’a pas tellement d’action, on nous présente des personnages, une situation et on commence à entrevoir des choses bizarres. Mais les personnages n’agissent pas, il n’y a pas vraiment d’enquête, etc. du coup j’ai trouvé ça un petit peu long. Alors, il s’agit d’un livre pour enfants, destinés aux 9 ans, certes, mais il faut quand même un minimum d’intrigues, d’actions / aventures pour accrocher le lecteur, là, on peut peut-être le perdre parce qu’il ne se passe pas suffisamment de choses. Après la fin rattrape, on a enfin l’action et des révélations mais comme ça a tardé à venir, c’est pour ça que ce livre n’est pas non plus exceptionnel mais cela a attisé néanmoins ma curiosité pour lire la suite.

Je connais l’auteur pour ses Rebecca Kean où l’on rentre dans le vif du sujet et ça ne s’arrête plus jusqu’à la fin qui bien souvent est frustrante, je n’ai pas vraiment retrouvé cet aspect-là dans ce livre. Certes, les genres et le public sont totalement différents, mais pour tout livre, l’auteur doit être en mesure de capter son lecteur et la jeunesse est un secteur d’autant plus difficile que s’il n’accroche vraiment pas dès les toutes premières pages, il arrêtera et passera à autre chose.

Après, ce qui m’a bien plu c’est l’univers, il est prometteur. Cette forêt, Malenfer, qui semble s’approcher telle une ombre et tout emporter sur son passage m’intrigue énormément. Je suis curieuse de savoir comment on en est arrivé là et pourquoi cela se passe ainsi. On nous présente ici différentes créatures, des dons particuliers, liés aux magiciens, sorciers et d’autres choses encore, on a des dragons (d’où le fait qu’on en voit un sur la couverture), donc c’est assez riche et varié, de quoi intéresser et contenter un plus grand nombre d’enfants qui aiment l’imaginaire. Etant donné la fin, je suis curieuse de voir comment tout cela va évoluer.

Les personnages sont plutôt sympathiques et attachants. La relation entre Gabriel et Zoé est touchante, le grand frère très protecteur envers sa petite sœur qui n’est pas comme les autres, et le fait de se retrouver tout seul sans leurs parents renforce cette volonté de la protéger de tout. Ils ont respectivement 12 et 10 ans, donc ils sont assez jeunes mais font parfois preuve de maturité, ils réfléchissent la plupart du temps avant d’agir (j’ai bien dit, la plupart du temps). Quant aux personnages secondaires, ils sont plutôt sympathiques aussi, mais c’est un peu dommage que la révélation de leurs identités ne créent pas plus de surprises que ça, l’information est peut-être un peu trop bien acceptée sans broncher, de la part de Zoé, pourquoi pas, mais les autres, je trouve ça plus étrange. Mais bon, c’est un détail.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide, accessible à un jeune public et lorsque des termes peuvent paraître plus compliqué, tout est expliqué dans le texte donc le lecteur peut lire en parfaite autonomie. Quelques illustrations égayent l’histoire, notamment au début de chapitre, et je dois dire que ça en fait du coup un beau livre objet.

En bref, ce premier tome est plutôt mignon et sympathique mais c’est vrai que j’aurai aimé avoir plus d’action plus tôt pour vraiment capter le lecteur dès le départ. Là, j’ai peur que ce soit un peu trop long pour le public visé. En revanche, l’univers semble prometteur et intéressant, dès qu’il y est question de magie de toute façon ça m’intéresse. Quant aux personnages, ils sont plutôt attachants et de grandes aventures vont s’ouvrir à eux. Tout cela ma suffisamment intrigué pour me donner envie de lire la suite.

Commentaires

  1. C'est vrai qu'il manque de l'action... mais faut pas oublier qu'à la base, ce sont les jeunes de 2 groupes scolaires qui ont créé en partie ce roman. L'auteure à juste englobé le tout et fait que ça se tienne... À moins que j,ai tout faut. Pour ma part, j'ai trouvé ça sympathique et les personnages sont attachants effectivement! Je ne connaissais pas l'auteure encore, alors je n'avais pas d'attente particulière face à l'auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je connais le principe de l'écriture de ce livre, mais ça n'empêche pas que ce soit lent et qu'à mon sens un jeune lectorat pourra peut être s'ennuyer parce que c'est long à démarrer et qu'il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

      connaissant l'auteur, je m'attendais à mieux du coup (surtout vu les bons avis qui sont apparus)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet