Journal de la sœur pas si laide de Cendrillon de Claire Payet et Catherine Girard-Audet (L'envers des contes de fées 1)

Quatrième de couverture

Vous connaissez tous l'histoire de Charles Perrault : ma sœur Cendrillon rencontre le Prince Charmant, il lui enfile une pantoufle de verre, ils s'embrassent, se marient, vivent heureux et ont une tripotée d'enfants. Ce dont le père Perrault ne vous a jamais parlé, ce sont des dommages collatéraux causés par cette belle histoire et tous les efforts que les personnages soi-disant secondaires tels que moi ont dû accomplir pour vous offrir cette fin heureuse. J'ai tout noté dans un journal top secret.


Mon avis

Après avoir lu et apprécié le Journal du pas si grand méchant loup, je me suis dit qu’il était intéressant que je lise ce premier tome. Autant bien faire les choses et tout vous présenter à défaut de l’avoir été dans l’ordre parce que cette série en vaut la peine. Si jamais vous aimez la littérature jeunesse ou bien que vous avez des enfants de 8 ans et plus, n’hésitez pas à les prendre parce qu’on passe un chouette moment.

Comme le montre la 4e de couverture, ce premier tome est centré sur Javotte, la « méchante » demi-sœur de Cendrillon. Ecrit sous forme de journal, nous suivons pas à pas sa nouvelle vie suite au départ de Cendrillon. Elle se découvre de nouvelles passions, mais aussi de nouvelles affinités. Elle nous raconte ici ses rencontres, ses doutes, ses aventures en somme qui pourraient bien lui changer la vie. Et en effet, un événement va la bouleverser car quelque chose de bizarre se trame. Javotte mène l’enquête avec l’aide de Bergère…

L’histoire est sympathique et j’ai vraiment passé un bon moment de lecture. Certes assez court mais en même temps le livre l’est. Et puis c’est tout de même destiné aux 8 ans, donc il a été lu rapidement entre deux pauses au boulot. On retrouve le côté décalé et drôle que j’avais pu constater dans le deuxième tome. Par certains aspects c’est très actuel dans les propos tout en se basant sur les contes qui montrent un côté assez désuet. Le choc des cultures mais qui fonctionne plutôt bien ici je trouve.

L’allusion aux autres contes est toujours aussi agréable. On entend parler de Raiponce, Boucle d’Or, du Grand Méchant Loup, de Bergère, Blanche Neige, autant de personnages que j’avais pu déjà rencontrer ou entendre parler dans Journal du pas si grand méchant loup.

Les personnages sont intéressants, certains sont égaux à eux-mêmes tandis que d’autres, comme Javotte sur qui on change d’avis, elle n’est pas si méchante que ça, ni si laide que cela si elle fait des efforts.

Comme pour le deuxième tome, il y a des petits jeux, quizz à la fin de l’ouvrage pour aller plus loin et rester encore un peu plus dans l’univers des contes.

En bref, un premier tome bien sympathique qui m’a bien plu, c’est dans la lignée du 2e tome que j’ai pu lire avant. On voit d’ailleurs ici le lien avec le 2e ouvrage même si je pense que cela peut se lire indépendamment sans souci. Une série à suivre tout de même car on passe un bon moment, les personnages sont intéressants et puis voir les contes d’une autre manière est toujours plaisant. Après tout, chacun a droit à sa version des faits.

Commentaires

  1. On voit une ressemblance malgré tout entre les deux personnages des sagas de Catherine... Mais je préfère le personnage de Léa Olivier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça doit être le même illustrateur c'est pour ça ^^ Léa Olivier j'ai pas lu donc je ne pourrai pas dire ce qu'il en est

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]