Cancrus Supremus de Ange et Régis Donsimoni (Le Collège Invisible 1)

Quatrième de couverture

Guillaume est un cancre, en magie, il ne touche pas une bille. Alors il triche pour être le premier de la classe. Juste au moment où le petit peuple cherche un nouveau magicien suprême pour le délivrer du mal absolu. Et ils choisissent qui ? Le premier de la classe du collège invisible. Guillaume, quoi ! Et là, ils sont pas rendus ! Fallait pas tricher !

Mon avis

Afin de parfaire ma culture en BD jeunesse, j’en ai lue plusieurs, sur les conseils de mes collègues. Cancrus Supremus est le premier tome du Collège invisible, une série qu’il faut lire parce qu’elle est vraiment très sympathique et je rejoins l’avis de mes collègues. C’est une BD plaisante qui m’aura fait passer un bon moment, même si trop court, le problème des BD qui se lisent vite.

Un nouveau magicien suprême doit être choisi afin de délivrer le petit peuple du mal et cela va tomber sur Guillaume, un magicien, un peu cancre sur les bords mais qui va tricher pour devenir premier de sa classe. Sauf qu’il ne s’imagine pas encore à quel point son geste va changer profondément sa vie…

Voici donc un premier tome très efficace qui nous plonge directement dans l’action et ce, dès les premières pages. C’est plutôt efficace, avec son lot d’action pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. L’univers est assez sympathique, que ce soit ce collège invisible qui se trouve en parallèle d’un collège normal et où le colocataire de chambre est normal et loin de se douter que Guillaume est un magicien, tout comme les créatures fantastiques que l’on découvre d’entrée de jeu avec le petit peuple, des sortes de lutins.

C’est drôle et décalé, de quoi passer un bon moment de lecture en compagnie de ce garçon pas très doué mais qui est plein de ressources, cela compense quelque peu. Et puis, il n’est pas tout seul, heureusement pour lui !

Les dessins sont plutôt sympathiques, j’ai plutôt bien accroché, mais une fois encore, je vous laisse découvrir quelques planches pour vous en faire une meilleure idée.

  

En bref, Cancrus Supremus est une BD agréable à lire avec laquelle j’ai passé un bon moment. C’est un univers intéressant avec un début d’intrigue bonne et bien menée. Les personnages sont attachants et sympathiques et promettent pas mal de choses pour la suite. Une série à découvrir.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]