Un air de famille de Christophe Cazenove et William (Les Sisters 1)

Quatrième de couverture

Wendy, c'est ma grande sister. Moi, du coup, j'suis la plus petite. Si qu'on m'avait demandé mon avis, j'aurais préféré être l'aînée des deux. Ben oui quoi, moi je saurai jamais ce que ça fait d'avoir un p'tite soeur qui fait tout pareil que moi, qui essaie par tous les moyens de forcer le cadenas de mon journal intime, qui écoute à la porte de ma chambre quand je parle des garçons avec mes meilleures cop's, qui fait rien qu'à me piquer mes fringues dès que j'ai le dos tourné, qui découpe les photos dans mes magazines préférés...
En fait, ça m'aurait trop plu d'être ma propre sister... juste pour avoir la chance de m'avoir moi comme sister ! ! !

Mon avis

Les Sisters, une autre série très suivie en BD Jeunesse qui doit être aussi connue que La Rose Ecarlate mais que je n’avais encore jamais lue. Pour éviter d’être dans l’ignorance, j’ai lu ce premier tome et une fois encore, je comprends pourquoi cela plaît autant, même si je doute lire les autres tomes, je n’ai pas autant adhéré que La Rose Ecarlate par exemple.

Les Sisters raconte l’histoire de deux sœurs, une aînée et une cadette et les relations entre celles-ci, les moments de joie mais aussi les conflits. Le genre de situation que l’on pourrait parfaitement retrouver dans toute famille où il y a deux sœurs. Donc évidemment c’est parlant pour ceux qui ont des sœurs, c’est drôle et décalé.

Il s’agit avant tout des blagues / situations par page et non pas une histoire en tant que telle, comme dans La Rose Ecarlate où l’on suite vraiment une seule et unique intrigue au cours des tomes. C’est plutôt efficace comme genre, cela prête à sourire, le genre de lecture détente parfait pour l’été ou quand on a un petit coup de blues.

Les dessins sont agréables, très haut en couleur, ce qui correspond bien à ce qui se passe, c’est très expressif. On s’imagine bien les situations.

En bref, ce premier tome des Sisters est bien sympathique, c’est simple mais efficace. On peut facilement s’y retrouver et on comprend aisément pourquoi c’est une série si suivie et appréciée. Je ne pense pas lire les autres, c’était surtout par curiosité et professionnalisme que je l’ai lue mais j’ai un peu la flemme de lire les 8 autres tomes je l’avoue. Mais je conseille cette série parce qu’elle est bien.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate