In My Mailbox (202)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine

Cette semaine va être un peu particulière puisque j'ai reçu des cadeaux de la part de mes anciens collègues dans la librairie où j'ai fait mon apprentissage. J'ai été gâtée, c'est le moins que l'on puisse dire !



Pervenche et Victor de Etienne Lécroart

"Une bande dessinée peut en cacher une autre"… tel est le principe de cet ingénieux album oubapien dont la seconde lecture se révèle après quelques plis.


Bestiaire universel du professeur Revillod : L'almanach illustré de la faune mondiale de Miguel Murugarren, Javier Saez Castan

Le célèbre professeur Revillod, scientifique de renommée mondiale, vous propose son incroyable bestiaire. Vous serez non seulement stupéfaits par les merveilleuses gravures reproduites dans cet ouvrage, mais vous pourrez encore reconstituer pas moins de 4096 espèces différentes d'animaux incroyables accompagnées du descriptif de leur mode de vie. Véritable joyau de la zoologie moderne, ce fabuleux almanach de la faune mondiale enchantera petits et grands...


Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee

Dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 – au cœur de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis –, connut un tel succès.
Mais comment ce roman est-il devenu un livre culte dans le monde entier ? C’est que, tout en situant son sujet en Alabama dans les années 1930, Harper Lee a écrit un roman universel sur l’enfance. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court storyaméricaine et du roman initiatique. Couronné par le prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur s’est vendu à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde entier.


Réparer les vivants de Maylis de Kerangal

« Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps. » Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.


L'Alchimiste de Khaim de Paolo Bacigalupi

A Khaim, pour chaque sort lancé, des ronciers vénéneux et indestructibles envahissent le monde. L'usage de la magie est un crime puni de mort mais pourtant, lentement et sûrement, les ronces dévorent tout... Après y avoir consumé ses biens, sa vie et sa famille, un alchimiste trouve enfin la formule pour les détruire. Croyant fortune faite, il va trouver le maître de la cité...


L'aveuglement de José Saramago

Un homme devient soudainement aveugle. C'est le début d'une épidémie qui se propage à une vitesse fulgurante à travers tout le pays. Mis en quarantaine, privés de tout repère, les hordes d'aveugles tentent de survivre à n'importe quel prix. Seule une femme n'a pas été frappée par la "blancheur lumineuse". Saura-t-elle les guider hors de ces ténèbres désertées par l'humanité ?


La vie et demie de Sony Labou Tansi

Chaïdana et les siens sont le jouet d’une violence sans fin : le Guide Providentiel fait régner sur le peuple de Katamalanasie sa dictature absurde et sanglante. Dans ce pays maudit, les vivants ont à peine le droit de vivre et les morts refusent de mourir. Les guerres, les croyances et les amours se succèdent, déroulant la fable visionnaire d’un monde bien réel.


Narcisse et Goldmund de Hermann Hesse

C’est dans l’Allemagne du Moyen-Age qu’Hermann Hesse, prix Nobel de littérature, a situé l’histoire du moine Narcisse et de Goldmund, enfant très doué qu’on lui a confié et auquel il s’attache. Il sent que sa vocation n’est pas le cloître et l’aide à choisir sa voie. C’est alors pour Goldmund la vie errante, les aventures galantes ; il se décide, par sagesse, à devenir sculpteur : l’art sera une façon de chercher le beau.
Philosophe autant que poète et romancier, Hermann Hesse aspire à une civilisation idéale où il y ait équilibre entre spiritualité et animalité : toute son œuvre est imprégnée de ce désir de conciliation.


La peau froide de Albert Sánchez Pinol

Sur un îlot perdu de l'Atlantique sud, deux hommes barricadés dans un phare repoussent les assauts de créatures à la peau froide. Ils sont frères par la seule force de la mitraille, tant l'extravagante culture humaniste de l'un le dispute au pragmatisme obtus de l'autre. Mais une sirène aux yeux d'opale ébranle leur solidarité belliqueuse. Comme les grands romanciers du XIXe siècle dont il est nourri, l'auteur de La Peau froide mêle aventure, suspense et fantastique pour éclairer les contradictions humaines. Opposant civilisation et barbarie, raison et passion, lumière et obscurité, ce roman rappelle que, depuis la nuit des temps, c'est la peur de l'autre-plutôt que l'autre lui-même-qui constitue la plus dangereuse des menaces, le plus monstrueux des ennemis.


Demain les chiens de Clifford D. Simak

Les hommes ont disparu depuis si longtemps de la surface de la Terre que la civilisation canine, qui les a remplacés, peine à se les rappeler. Ont-ils véritablement existé ou ne sont-ils qu'une invention des conteurs, une belle histoire que les chiens se racontent à la veillée pour chasser les ténèbres qui menacent d'engloutir leur propre culture ? Fable moderne, portrait doux-amer d'une humanité à la dérive, Demain les chiens est devenu un classique de la littérature. Il est ici publié dans une nouvelle traduction, avec l'épilogue ajouté ultérieurement par l'auteur et une postface de Robert Silverberg.


Suttree de Cormac McCarthy

Depuis sa sortie de prison, Suttree vit sur les berges de la rivière Tennessee, dans la banlieue de Knoxville. Ses errances, imbibées d’alcool, le mènent dans les marges de la société américaine des années 1950 : celle des repris de justice, des vieux paysans désabusés, des chômeurs de tous bords, des prêtres évangélistes et des clochards qui sillonnent les routes. Un roman bouleversant sur lequel Cormac McCarthy a travaillé pendant près de vingt ans.


Une histoire de la lecture de Alberto Manguel

Célébration heureuse de la plus civilisée des passions humaines, qualifiée par George Steiner de " lettre d'amour à la lecture ", cette histoire écrite du côté du plaisir et de la gourmandise est un livre savant qui se lit comme un roman d'aventures. Parti à la recherche des raisons qui ont fait aimer le livre à travers les âges - et parfois l'ont fait cible d'exécuteurs totalitaires - l'auteur entreprend en effet un voyage dont chaque étape lui est occasion de détours, de visites, de réflexions. La ferveur d'Alberto Manguel est si communicative que l'on se prend à être impatient de la suite comme s'il y avait une intrigue en cours. Et il y en a une ... En effet, cette histoire de la lecture est aussi une histoire du lecteur, de sorte que la passion qui la sous-tend s'accompagne d'une véritable étude de mœurs - mœurs des scripteurs, des passeurs, des liseurs, des lecteurs.


Bel-Ami de Guy de Maupassant

Georges Duroy, dit Bel-Ami, est un jeune homme au physique avantageux. Le hasard d'une rencontre le met sur la voie de l'ascension sociale. Malgré sa vulgarité et son ignorance, cet arriviste parvient au sommet par l'intermédiaire de ses maîtresses et du journalisme. Cinq héroïnes vont tour à tour l'initier aux mystères du métier, aux secrets de la mondanité et lui assurer la réussite qu'il espère. Dans cette société parisienne en pleine expansion capitaliste et coloniale, que Maupassant dénonce avec force parce qu'il la connaît bien, les femmes éduquent, conseillent, œuvrent dans l'ombre. La presse, la politique, la finance s'entremêlent. Mais derrière les combines politiques et financières, l'érotisme intéressé, la mort est là qui veille, et avec elle, l'angoisse que chacun porte au fond de lui-même.


Broderies de Marjane Satrapi

Parallèlement à Persepolis, Broderies de Marjane Satrapi met en scène un florilège d'anecdotes de femmes Iraniennes. Tandis que la jeune Marjane prépare le samovar, les histoires de famille s'enchaînent, horribles ou incroyables, mais toujours drôles et touchantes. Un apparté complémentaire et indispensable à Persepolis.


*-*-*-*

Et mes autres réceptions de la semaine !

Stellmarya de Sierra Juliet (Physalis 1)

Stellmarya représente l'unique espoir des peuples de Physalis, un monde parallèle parmi bien d autres. Elle est la Sang-Mêlée, celle qui conduira à la préservation des Mondes ou à leur anéantissement. Accompagnée de ses amis, elle devra se lancer dans une dangereuse aventure et lutter contre un terrible ennemi dont elle ne sait rien. En ce monde nouveau pour elle, qui ignorait jusqu'alors son existence, il lui faudra se battre pour rester vivante, et maîtriser les capacités associées à sa véritable nature. Car Stellmarya n'est pas une humaine...


Brisée de Teri Terry (Effacée 3)

Kyla est en danger. Les Lorders sont toujours à sa poursuite et le TAG, groupe Terrosite Anti-Gouvernemental, l'a manipulée. Pour leur échapper, Kyla a dû se résoudre à une mesure extrême : se faire passer pour morte. Sous une nouvelle identité et avec une nouvelle apparence, elle part à la recherche de son passé et de sa vraie famille. Mais la vérité est plus compliquée - et bien plus sombre - que Kyla l'avait imaginée...



Et vous ?

Commentaires

  1. que de jolies choses par ici tu as été bien gâtée il y a de bien beaux ouvrages tu vas te régaler :) bonnes lectures !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est très éclectique cette semaine et j'ai été bien gâtée oui :)

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur", un livre culte. Par contre "Réparer les vivants" ce n'est pas pour moi, je suis trop sensible et tout ce qui touche au milieu chirurgical me révulse !
    Bonnes découvertes, c'est varié c bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est un livre culte mais que je ne connais pas du tout donc je suis très curieuse de le découvrir
      Réparer les vivants, j'avoue que vu le sujet ça ne vas pas être évident mais je vais tenter et voir ce que ça donne

      Supprimer
  3. "La peau froide" est un excellent livre à mon avis; une aventure chimérique, symbolique dans un style un peu vieux jeu; il me semble que cela me rappelait un auteur comme Lovecraft.Un beau roman d'aventure et de rêveries avec sa part de cauchemars.Bonne lecture

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)