L'Automne du renouveau de Johan Heliot (Ciel 4.0)

Quatrième de couverture

L’Intelligence Artificielle qui, en un hiver, avait dompté l’humanité est sur le déclin. Retranchée dans un ancien château dans les contreforts vosgiens, elle observe ses partisans affronter les résistants, toujours mieux organisés. Dans cette atmosphère de confrontation où la joie des victoires est entachée par l’amertume des représailles, les cinq Keller, ballotés par les événements, convergent vers les Vosges et le chalet de Tomi. Celui-ci aura-t-il l’occasion de voir sa famille réunie avant que le cancer ou la guerre ne l’emporte ? Et quel sera le prix à payer pour que les hommes se libèrent du joug écologiste de l’IA ?

Mon avis

L’automne du renouveau est le dernier tome de la série Ciel. Etant donné les événements passés dans le tome précédent, j’étais très curieuse de découvrir cette suite et fin parce que je présageais le pire. En même temps, la situation de chacun des membres de la famille Keller était des plus critiques.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, à ce stade de l’histoire, on sait à quoi s’en tenir et je veux éviter tout spoiler. Tout ce que je peux dire c’est que ce dernier tome est vraiment prenant et intéressant. C’est une série que je vous conseille car à aucun moment je n’ai été déçue, chaque tome apporte son lot d’action de problèmes et nous montre aussi tout le talent de Johan Heliot pour nous transporter dans son histoire et son univers effroyable où les machines prennent le pas sur l’Homme.

L’intrigue est bonne et bien menée et comme pour les autres volumes de la saga, nous suivons tour à tour chaque membre de la famille Keller, Tomi, le grand-père, Peter, le fils, Sarah, l’ex belle-fille, Thomas le petit-fils et Jenny la petite-fille. Chacun d’eux tentent d’échapper aux machines et à l’IA renommé Big-Bug pour l’occasion, et de survivre. Les membres de la famille se rapprochent, chacun tente de contrer à sa façon et selon ses propres moyens l’IA. L’action est omniprésente, la tension également de sorte que l’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. A chaque instant on redoute ce qui va se passer, rien n’est certain et je suis satisfaite de cette fin même si elle n’a rien d’idyllique.

La force de cette histoire réside notamment dans ces personnages. On s’attache fortement à chaque membre de la famille Keller et on ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour eux face à la situation dans laquelle ils se trouvent. J’avoue que ça a été avec un petit pincement au cœur que je les laisse en terminant cette série mais il est sûr, je ne suis pas prête de les oublier.

C’est une histoire fictive mais en même temps elle nous permet de réfléchir et de se poser des questions. Si l’IA a pris autant de pouvoir c’est pour une bonne raison, à tort ou à raison, elle a voulu faire bouger les choses mais les conséquences sont terribles comme on a pu le voir au fil des tomes. Même si c’est dans le futur ce n’est pas sans rappeler la Seconde Guerre Mondiale sur un certain nombre de points et c’est effrayant.

En bref, L’automne du renouveau conclut parfaitement la tétralogie Ciel qui est une série qu’il faut absolument lire. C’est très bien écrit, les idées sont bonnes et bien exploitées. On redoute à chaque instant ce qui va arriver à cette famille totalement désunie et pourtant chacun va devoir se battre pour survivre dans cette nouvelle ère chaotique où l’Homme est menacé par les machines.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé