Forget Tomorrow de Pintip Dunn (Forget Tomorrow 1)

Quatrième de couverture

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !
Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux « souvenir », envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse.
Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin.

Mon avis

Forget Tomorrow est un premier tome prometteur qui m’a bien plu dans l’ensemble même si j’y ai vu quelques défauts. Je lirai tout de même le 2e tome pour voir où l’auteur nous emmène en espérant que ce soit un peu plus approfondi. Mais en tout cas, c’est très intriguant pour la suite car vu la fin de celui-ci, on ne peut qu’imaginer le pire…

Pour un premier tome, on a une bonne vision d’ensemble de l’univers proposé par l’auteure. J’avoue que j’ai eu un peu de mal à me détacher de Minority Report qui, il est vrai, est un monde qui fonctionne un peu de la même manière et pose aussi les mêmes problèmes, donc il est difficile de voir l’originalité de ce livre dans un premier temps. Ceci explique peut-être pourquoi je ne suis pas autant emballée que certaines personnes pour ce livre. Mais je reconnais tout de même ses qualités et comprends pourquoi il a plu. Même si ce n’est pas un coup de cœur pour ma part, cela reste un bon livre, plaisant à lire et avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture. Il faut dire que la 2e moitié du livre et fin rattrape bien des choses.

Alors même si l’univers est semblable dans le principe de celui de Minority Report, l’auteure néanmoins arrive à ajouter petit à petit sa patte et nous montre un univers qui semble plus complexe qu’il n’en a l’air au premier abord. Le tout s’accompagne d’un certain nombre de révélations et de rebondissements qui, je l’avoue, m’a bien surprise par moment. Je ne m’attendais pas à cela et c’est une très bonne chose car cela a redonné de l’intérêt au livre.

Ce qui est intéressant dans son univers est le fait que les gens peuvent connaître leur futur grâce à une vision que leur futur « moi » leur envoi. Qui n’en a jamais rêvé à certain moment de savoir quelle va être leur destinée ? Mais peut-on changer un destin qui est écrit d’avance ? Ce livre nous montre l’importance du choix, on l’a toujours, d’une certaine manière mais reste à voir si l’on est capable d’en assumer les conséquences. Mais l’auteur va au-delà de ça et ajoute d’autres éléments qui vont avoir leur importance pour comprendre le monde dans lequel évolue Calla. Mais je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler, ce serait dommage que je vous dévoile les premières révélations à propos de cet univers. Et je pense que vous allez me détester si je le fais donc… à vous de découvrir tout ça tout seul !

Au niveau de l’intrigue, je l’ai trouvé plutôt bonne et bien menée dans l’ensemble. L’action arrive dès les premières pages ce qui n’est pas négligeable mais sans qu’on ait la sensation que tout arrive trop vite. On nous pose les bases, nous explique les tenants et les aboutissants et très rapidement Calla va se retrouver au cœur du problème à partir du moment où elle va découvrir son futur : à savoir qu’elle va assassiner sa petite sœur qu’elle aime tant. Et à partir de là, tout s’enchaîne, l’action ne cesse pas un instant et même s’il y a des petits moments de pauses pour souffler un peu, on apprend des choses sur les personnages, sur l’univers et ce que tout cela implique, donc ce n’est pas gênant.

Je dois dire que je m’attendais un peu à cette fin mais cela n’empêche pas qu’elle soit horrible et que le fait de ne pas avoir sous la main le tome 2 est des plus frustrants. Espérons que la publication ne tarde pas ! Mais tout cela remet en question un certain nombre de choses, j’ai déjà des choses en tête et je me refuse d’aller lire la 4e de couverture en VO du tome 2, qui apparemment nous met encore plus sous tension… Je vais m’abstenir et attendre sagement.

Le seul reproche que je peux faire pour ce livre c’est que, par moment, cela va un peu trop vite et ça aurait mérité qu’on prenne plus de temps pour expliquer et rendre le tout plus crédible. C’est notamment le cas pour la partie romance. Après tout ce temps où Calla et Logan ne se sont pas parlé, ça ne me semble pas très crédible comme approche et manière de montrer les sentiments. Après ce roman n’est pas non plus une romance donc ce n’est pas trop gênant, ça me semble plus crédible quand même que dans The Scorpion Rules qui pour moi arrivait comme un cheveu sur la soupe. Là, pourquoi pas mais il aurait fallu détailler un peu plus pour que ce soit bien amené.

Les personnages sont dans l’ensemble attachants et sympathiques. Que ce soit Calla qui est horrifiée de se voir être l’assassin de sa sœur, qui va devoir prendre des décisions difficiles même si en même temps, elle veut avoir des choses qu’elle ne peut pas avoir. Quant à Logan, il a l’air plutôt sympathique mais je pense qu’on reste encore trop en surface pour que je puisse l’adorer mais il a du potentiel. De même pour certains personnages secondaires qui auraient pu être un peu plus consistants mais qui sont aussi prometteurs. En tout cas, il faut bien faire attention à tout ce qui nous entoure car les apparences sont souvent trompeuses.

En bref, Forget Tomorrow est un premier tome sympathique dans l’ensemble même si la ressemblance avec Minority Report m’a empêché de voir au premier abord l’originalité du livre, il finit par s’en détacher et proposer de nouvelles choses. Les personnages sont intéressants et attachants même si pour le côté romance ça aurait pu être mieux amené. Après l’univers est plutôt bien construit en soi, l’intrigue plutôt bonne et bien menée avec son lot de révélations, donc je suis curieuse de lire la suite et voir ce que ça va donner étant donnée les circonstances…


Pour le lancement de ce livre, l’éditeur avait fait une newsletter particulière pour les blogueurs partenaires, une image dans laquelle nous allions voir nous aussi notre avenir. Pour ma part, c’était plutôt sympathique non ?

Commentaires

  1. Cette dystopie me fait très envie! :)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis également mitigée sur ce premier tome. Il m'a manqué le petit truc pour en faire la vraie bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  3. Un roman qui me fait saliver depuis l'annonce de sa sortie. J'ai vraiment hâte de le tenir entre mes mains!!! Merci pour ce bel avis! Et sympa ta prédiction d'avenir!

    RépondreSupprimer
  4. j'ai très envie de découvrir ce livre!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)