Le clan perdu de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 1)

Quatrième de couverture

Orphelin, Victor n’est pas un garçon comme les autres. Il parle avec les fantômes et voit des choses que personne d’autre ne perçoit. Quand la jolie et captivante Alina fait irruption dans sa classe avec son horrible monstre invisible sur son épaule, le monde de Victor est bouleversé.
Qui est-elle ? D’où lui viennent ses étranges et terribles pouvoirs ? Et surtout, pourquoi a-t-il l’impression de la connaître et qu’un lien ancien et magique les relie l’un à l’autre ?

Mon avis

J’ai déjà pu découvrir Cassandra O’Donnell dans la littérature jeunesse avec la trilogie Malenfer qui était dans l’ensemble assez sympathique – même si je compte avoir une suite parce que vu la fin du 3e tome, ça appelle à une suite. J’étais donc curieuse de découvrir cette nouvelle série : Le Monde Secret de Sombreterre qui je dois dire commence plutôt bien et est dans la lignée de Malenfer. Donc si vous avez aimé cette première trilogie, n’hésitez pas à découvrir celle-ci !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte et savoir à quoi s’en tenir pour le reste de l’histoire. C’est un premier tome plutôt efficace dans le genre avec de l’action tout du long du texte, ce qui devrait plaire aux enfants car il faut les captiver dès les premières pages. C’est une bonne initiation aussi pour ceux qui veulent se lancer pour la première fois dans la Fantasy, comme c’était déjà le cas pour Malenfer.

Grâce à toute cette action et aux problèmes qui en découlent, on n’a pas le temps de s’ennuyer et les pages défilent très rapidement et un en rien de temps l’histoire est lue. Quand on lit vite comme moi, cela ne fait que quelques heures. L’auteure ne perd pas de temps et sait bien doser entre la narration et les dialogues pour que ce soit assez rythmé. Trop de dialogue cela paraît fragmenté, trop de narration, cela semble trop long et en jeunesse, il faut être particulièrement minutieux avec ça. Il n’y a pas de perte de temps, pas de longueurs avec un concentré d’action quasi tout du long du texte. On peut dire que la présence d’Alina va quelque peu bousculer les choses et la petite vie « tranquille », enfin « presque tranquille » de Victor.

Le seul reproche que je pourrai faire c’est que certains événements vont peut-être un peu trop vite. On passe rapidement d’une situation à une autre, les personnages admettent vite ce qu’on leur dit et lorsque vient LA grande révélation de l’histoire pour l’un des personnages, elle arrive tardivement. Je trouve cela assez paradoxal quand dès les premiers chapitres on sait, nous lecteur, ce qu’il en est et avec un peu de bon sens, le personnage en question aurait pu le comprendre facilement aussi. C’est une petite incohérence pour moi mais pourquoi pas, admettons, le déni est quelque chose d’avérer donc on peut croire qu’il était dans cet état pour ne pas avoir fait le rapprochement.

Ensuite, l’univers est assez prometteur aussi mais ce n’est ici que le début donc il n’est pas encore tout à fait développé mais l’auteure nous montre déjà un certain nombre de choses pour nous mettre l’eau à la bouche. Quant à la fin, elle laisse présager beaucoup de découvertes pour la suite donc je l’attends au tournant ! Il existe toute sorte de créatures qui peuvent peuplés nos cauchemars, différentes fonctions au sein de Sombreterre même si on ne sait pas quel est le rôle exact de chacun. L’auteure pose les bases de son univers, tâche de nous faire comprendre certaines choses mais sans trop en dire pour nous laisser la surprise et le temps d’apprivoiser son univers. De quoi nous donner envie de lire la suite en somme pour en savoir plus, curieux que nous sommes !

Enfin, concernant les personnages je les trouve plutôt sympathiques dans l’ensemble. Victor est un jeune garçon assez solitaire car différent. Le fait qu’il voit des fantômes et leur parle fait de lui quelqu’un d’étrange qu’il vaut mieux éviter. Cela n’empêche pas d’avoir un ami Lucas, qui lui aussi est quelque peu mis à l’écart par rapport aux autres élèves de l’école donc ils se sont bien trouvés. La venue d’Alina va quelque peu bousculer les habitudes de ces deux garçons. Elle n’a pas la langue dans sa poche, dit ce qu’elle pense, est courage et n’hésite pas à se lancer à corps perdu dans la bataille lorsque c’est nécessaire. Sa relation avec les deux garçons va être plus ou moins compliquée et l’on entrevoit déjà des choses. Un trio de choc qui vous donnera le sourire et vous donnera aussi envie de poursuivre l’aventure avec eux.

En bref, ce premier tome du Monde Secret de Sombreterre est une bonne mise en bouche, il nous permet de poser les bases de l’univers avec ses codes et ses créatures, même si on a encore beaucoup à découvrir. L’intrigue est plutôt simple en soi mais efficace avec son lot d’actions et de problèmes pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. Des personnages intéressants et assez attachants aussi donc il me reste à patienter pour découvrir la suite car tout cela m’a rendu curieuse.

En Partenariat avec

Commentaires

  1. J'aime beaucoup cette auteure et tu me donnes bien envie avec ce roman :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé