Personne n’est parfait de T.S. Easton (Chez nous 1)

Quatrième de couverture

CHEZ NOUS, la Porte d’Entrée s’ouvre quand elle veut. On doit hurler « scou-bidou-bidou » pour que nos chats (La Limace et Clématite) rentrent dîner. Quand à mon petit frère, William D, il récolte sans arrêt des rapports de divers accidents/ incidents de l’école. Il y a aussi Papa qui ne s’attaque jamais à la taille du rhododendron envahissant le jardin. Pas plus qu’il ne nous dépose à l’heure à l’école. Nous on s’en fiche un peu, mais Maman a déclaré qu’on ne pouvait plus continuer comme ça.
Alors moi, Chloé, dix ans, j’ai décidé de prendre les choses en main. Quand Maman rentrera de Londres, tout sera parfait... Enfin, j’espère !

Mon avis

Personne n’est parfait raconte l’histoire de la famille de Chloé, une famille où les catastrophes s’enchaînent. Quand ce n’est pas la maison qui fait des siennes, avec notamment une porte qui refuse tout le temps – ou presque – de s’ouvrir, ce sont les chats qui ne viennent que lorsqu’on dit « scou-bidou-bidou » ou encore le dernier de la fratrie qui a sans arrêt des rapports de discipline. Mais le pire c’est la procrastination ! Difficile d’avoir une vie calme et apaisée dans ces conditions et la mère en a plus qu’assez de cet état de fait, tout cela doit changer ! Mais il est parfois compliqué de modifier les mauvaises habitudes à moins de faire les choses radicalement…

C’est un roman agréable à lire qui pourra sûrement plaire aux plus jeunes qui aiment les histoires de famille avec des catastrophes en tout genre. De quoi détendre et s’amuser de leurs frasques. Je vous avoue qu’après avoir lu L’étrange hôtel de Secrets’Hill, que j’ai vraiment adoré, ce livre m’a paru un peu plus fade et basique. Ce n’est pas mauvais en soi mais je n’étais pas autant prise par l’histoire qui ne m’a pas non plus charmée, même si par moment cela reste touchant. On s’attache quand même à cette famille atypique qui nous fait sourire avec leurs frasques.

Je m’attendais aussi à ce que l’absence de la mère n’arrive bien plus tôt. De ce fait, j’étais dans l’attente pour voir comment la famille allait s’en sortir sans elle parce qu’elle est clairement le pilier et sans elle, tout peut s’effondrer. Mais cela reste une lecture détente légère avec un certain humour. Une famille un peu catastrophe qui je pense pourrait plaire aux plus jeunes et leur fera rire. Ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais mais cela m’aura tout de même diverti.

L’avantage de ce livre est que l’on suit une famille avec 4 enfants, et donc 4 âges différents, l’adolescent, Jacob, qui enchaîne les « petites amies », deux sœurs cadettes dont Chloé la narratrice de 11 ans et sa petite sœur Marguerite qui évaluent les « candidates » et enfin le petit frère qui est à l’école élémentaire. Cela permet de voir des comportements et des problématiques inhérentes à l’âge. C’est assez amusant de les voir chacun dans leur rôle. Ils ont des personnalités fortes et remarquables donc ils ne peuvent pas nous laisser indifférent.

En bref, Personne n’est parfait est un roman agréable mais pas transcendant pour moi, je le reconnais. Une lecture détente et tranquille où nous découvrons une famille quelque peu décalée mais attachante. Ils sont uniques et cela fait leur charme malgré les catastrophes qui s’enchaînent et parfois l’exaspération qu’ils causent.

En Partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé