Un assassin de première classe de Robin Stevens (Une enquête trépidante du club Wells et Wong 3)

Quatrième de couverture

« Nous étions au milieu du wagon, trop loin de la porte pour partir en courant. Nous devions nous cacher, sinon ils nous surprendraient ! Nous n’avions pas le choix. J’ai plongé sous la nappe et Daisy s’est enfoncée près de moi comme un lapin dans un terrier. »
Hazel et Daisy partent en vacances à bord de l’Orient-Express avec M. Wong. Une seule interdiction : jouer les détectives. Alors qu’un espion se cache dans le train, une riche héritière est assassinée dans une cabine verrouillée de l’intérieur. Le club de détectives est obligé de reprendre du service ! Attention, elles ne sont pas les seules sur l’affaire...

Mon avis

Un assassin de première classe est la 3e enquête pour nos deux détectives en herbe Wells et Wong, une série que j’affectionne particulièrement parce que c’est vraiment efficace et très sympathique et Hazel et Daisy sont deux jeunes filles attachantes avec un esprit vif, de brillantes enquêtrices. Si vous ne connaissez pas encore, il est temps de s’y mettre !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Comme pour les précédents tomes, nous lisons le compte rendu d’Hazel sur cette affaire, du coup dans la narration, on se rend bien compte que cela a été écrit après le meurtre. Ce qui implique le fait qu’elle attise notre curiosité en montrant qu’elles ignoraient certains détails par moment, et que si elles avaient su la tournure des événements, elles auraient fait autrement. Mais sans nous dévoiler tout de suite ce qui s’est passé, c’est un bon moyen pour nous donner envie de lire la suite.

L’intrigue est bonne et bien menée, comme toujours. Nous découvrons dans un premier temps tous les personnages, on voit qu’il existe une certaine tension entre certains d’entre eux, que d’autres sont mystérieux et louches de par leur comportement, donc ce sont tous des suspects potentiels lorsque Mme Daunt se fait assassiner. Malgré l’interdiction de M. Wong d’enquêter, Hazel et Daisy sont sur l’affaire et bien décidées à résoudre ce meurtre, quoi qu’il arrive, c’est plus fort qu’elles ! L’action arrive assez vite, on est emporté par l’histoire en un rien de temps et c’est vraiment prenant et passionnant de suivre leur enquête. C’est très efficace et on passe un très bon moment de lecture. J’avoue que je ne savais pas trop qui était le coupable, jusqu’à ce que lumière se fasse. L’histoire est bien rythmée, il y a des petits moments de pause mais ce n’est que pour mieux rebondir et nous surprendre. On ne risque pas de s’ennuyer avec ces deux adolescents dont le crime les suit à la trace, à croire que leur présence amène le crime, un peu comme Poirot, il était toujours là au « bon moment ».

Un assassin de première classe est évidemment un hommage au roman d’Agatha Christie : Crime de l’Orient-Express dont il est fait mention dans l’histoire d’ailleurs. En même temps, une intrigue qui se déroule dans un lieu clos tel un train, cela réduit forcément le nombre de suspect et en même temps, nombres de personnages ont des choses à cacher, ils peuvent être tous coupables ! Mais c’est sans compter sur nos deux détectives en herbe qui sont bien plus efficaces que les adultes dans cette affaire de meurtre.

En bref, Un assassin de première classe est une suite à la hauteur, la série se maintient bien et est toujours intéressante. Les personnages s’affirment toujours un peu plus et sont vraiment attachantes. A chaque fois les enquêtes sont bonnes et bien menées et il faut vraiment attendre vers la fin du roman pour comprendre ce qui a bien pu se passer. C’est très efficace et prenant comme policier, je vous recommande chaudement cette série qui vous fera passer un très bon moment de lecture !

Commentaires

  1. J'avais beaucoup aimé le premier tome et je n'ai pas lu la suite. C'est dommage, d'autant que tu donnes envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vraiment sympa et efficace dans le genre, après il est difficile de tout lire et d'être à jour dans les séries, mais celle là en vaut vraiment la peine

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TAG PKJ : Des livres écrits par des femmes

Dust Bowl de Fabien Fernandez

Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor (Le Faiseur de rêves 1)

Il y a un monstre dans ce livre de Tom Fletcher et Greg Abbott

L’Affaire de la licorne de N.M. Zimmermann (Angelica Varinen 2)