La voix des dieux de Trudi Canavan (L'âge des Cinq 3)

Quatrième de couverture

— Nous devons découvrir la véritable nature d'Auraya. Si elle devient immortelle, elle pourra faire une puissante alliée.
— Et si elle n'y parvient pas ?
— Elle restera tout de même une puissante sorcière, or les dieux n'apprécient pas plus les sorciers indépendants qu'ils nous apprécient, nous les immortels. Si nous n'aidons pas Auraya, ils la tueront.
Depuis qu'Auraya n'est plus une Blanche, elle vit parmi les Siyee qui l'ont toujours fascinée et pour qui elle a renoncé à sa position de Serviteur des Dieux. Mais elle n'y trouve pas la paix : une mystérieuse inconnue qui affirme être une amie proche de Mirar lui dévoile un secret qui la bouleverse. Bien malgré elle, Auraya risque de s'attirer les foudres divines...
Mirar a repris sa place au sein de son peuple. Son amitié avec Auraya, déjà très fragile, représente désormais une menace pour la jeune femme. La voilà de nouveau déchirée par des choix terribles...
Mais une autre ombre vient planer sur l'ancienne prêtresse : les Pentadriens recouvrent leurs forces, sous la direction d'un chef spirituel aussi séduisant que cruel, et une nouvelle guerre se prépare...
La conclusion d'une fabuleuse saga dans un monde de magie, de héros, de dieux et d'amour interdit.

Mon avis

Alors que dire de ce 3e et dernier tome ? Il est vraiment pas mal et clôt bien la série. Dans l'ensemble j'ai bien aimé, même si la fin était assez prévisible quand même. Ça se lit toujours aussi bien et on se laisse facilement embarquer dans l'histoire.

Cette fois ci, on se retrouve davantage du côté des Pentadriens, vu que Mirar se retrouve en Ithanie du Sud et que c'est là-bas qu'ils sont. Par ailleurs, on a toujours nos trois groupes qui vont finir indéniablement par se retrouver à la fin (Auraya, les Indomptés, Mirar), même si on a parfois d'autres personnages mis en avant. Je trouve d'ailleurs qu'on nous montre des personnages qui ne servent pas à grand-chose dans l'histoire mais bon, ça n'empêche pas que j'ai trouvé l'histoire intéressante.

Auraya se voit une fois de plus confrontée aux dieux et à toute sorte de problèmes, bien qu'elle ait démissionné de sa fonction de Blanche et dès le début, on voit sa remplaçante. On voit bien qu'Auraya va changer d'avis sur ces dieux et cela à travers les Indomptés qui sont haïs pour les dieux et on comprend un peu mieux quelle en est la raison.

La quête d'Emerhal sur le parchemin des dieux continue mais je n'en dirais pas plus à ce sujet. Franchement l'histoire est vraiment pas mal, ce n'est peut-être pas la meilleure que j'ai pu lire, mais ça vaut quand même le coup pour moi qu'elle soit lue.

On passe quand même du bon temps en compagnie de tous ces personnages même si parfois je regrette qu'on en sache pas plus sur certains que l'on avait découvert dans les 1er tomes et qui ont été oublié par la suite. Mais sinon c'était quand même sympa.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]