Phaenomen d'Erik L'Homme (Phaenomen 1)

Quatrième de couverture

Pour le personnel de la Clinique du Lac, Violaine, Claire, Nicolas et Arthur ne sont que des fous, des idiots ou des bons à rien. Pas vraiment des héros. Et pourtant... Quand le seul médecin qui se soucie d'eux est enlevé, ses jeunes protégés se lancent sur ses traces. Sans se douter qu'ils sont aussi sur la piste d'un des plus grands secrets du XXe siècle. Leur vie ne sera plus jamais la même. L'histoire de l'humanité non plus. Une course-poursuite haletante, où quatre adolescents vont puiser dans leur handicap la source de pouvoirs surnaturels.

Mon avis

Après avoir lu Le Livre des étoiles, que j’avais beaucoup apprécié, on m’a conseillé (my-freesia pour ne pas citer ^^) de lire la série Phaenomen. Eh bien je dois dire que je ne regrette pas du tout ma lecture parce que c’était bien sympathique !

L’auteur commence son histoire avec un prologue mystérieux, qui nous pose le véritable problème de l’histoire. Puis il nous présente les quatre héros, Violaine, Arthur, Nicolas et Claire, dans une situation bien précise afin de se faire une idée du personnage, de son tempérament et aussi de son « problème ». Il ne faut pas oublier qu’ils sont à la Clinique du Lac, un institut pour des enfants perturbés. Chacun d’eux présente des troubles, mais qui suscitent énormément de questions pour nous lecteurs. Ils se sentent différents des autres mais ne peuvent se l’expliquer, mais leur monde va changer, lorsque le médecin Pierre Barthélémy, qui est le seul à vraiment se soucier d’eux, va être enlevé. Alors les 4 jeunes vont se lancer à sa recherche et ils sont loin de se douter dans quelle histoire ils vont être amenés, à découvrir un énorme secret qui pourrait changer le monde…

Evidemment, c’est un livre de jeunesse, on s’en rend bien compte, mais ça a son charme, c’est des lectures simples et agréables. J’aime bien en lire de temps en temps. Alors par moment, on peut trouver l’histoire un peu trop simple, facile, d’autant que ce sont de simples enfants, même ado vu leurs âges, mais ça ne m’a pas dérangé. J’ai bien retrouvé la plume et la manière de faire de l’auteur, que j’avais apprécié dans Le Livre des étoiles alors ça n’est pas gênant. Je trouve ce premier tome assez prometteur, une mise en bouche, car il n’y a pas de grandes actions ici, mais quelques interrogations surtout.

Chaque chapitre commence par un petit texte, qui pourrait être raconté par l’un des personnages (soit les 4 ados, soit l’un des 3 hommes qui sont à leur recherche), nous permettant d’en savoir un peu plus sur eux et sur leur vie. On voit pour la plupart la nature profonde de leur trouble. Puis on a le texte et enfin, à la fin du chapitre, on a également un autre texte (changement d’écriture pour voir la différence) qui sont des citations de livres. Cela peut varier d’un chapitre à l’autre, mais cela nous donne des informations importantes pour que l’on se rende bien compte de ce qui se passe. Je trouve ça original comme procédé, il est rare de voir un chapitre divisé en 3 parties de cette manière, d’autant que le changement de police permet de bien voir la différence et de nous indiquer, quel type de narration on a affaire.

Les 4 personnages principaux sont très touchants, chacun a un « problème » à régler et on voit que parfois ce n’est pas toujours évident. Arthur fait des crises d’autisme et doit se focaliser sur quelque chose pour en sortir, Nicolas ne supporte pas la lumière, si bien qu’il porte des lunettes spéciales, Violaine n’aime pas qu’on la touche et Claire a de gros problèmes d’équilibre. Mais ils y font face autant que possible et se serrent les coudes quoi ils arrivent. On a ici une petite bande très soudée qui ont vraiment envie de retrouver leur médecin, le seul qui leur témoigne de l’intérêt et pensent à eux comme des êtres humains, alors que les autres membres du personnel ne les voient pas ainsi, cherchant parfois à les faire renvoyer. Je ne pourrais pas dire lequel m’a le plus touché, ou lequel j’ai préféré. Ils sont tous au même niveau pour moi et tous aussi intrigants les uns que les autres. Ensuite, le médecin, Doc – comme ils l’appellent – est aussi intéressant, on voit son attachement par rapport aux 4 jeunes, même s’il disparaît très tôt dans le texte, on voit que le personnage a une grande importance, surtout aux yeux des jeunes. Ça donne l’impression que s’il disparaît complètement, ils ne peuvent plus exister. Il y a un lien très fort entre eux et c’est ça qui leur a permis de continuer quoi qu’il arrive, car ils avaient vraiment envie de le retrouver sain et sauf.

Evidemment, ce ne sont pas les seuls personnages, comme on le voyait dans le prologue, une affaire plus importante se déroulait. Ce qui permet de mettre en scène 3 nouveaux personnages, 3 hommes à l’allure étrange et dérangeante pour certains, qui sont aussi à la recherche de quelque chose… et il se pourrait bien que leur route croisent plus d’une fois celle de nos 4 héros. Par moment, c’est un peu gros, et c’est en cela que c’est un livre jeunesse, c’est que tout paraît très simple. Je ne suis pas certaine que dans la vraie vie, tout soit totalement possible, mais après tout il s’agit d’un livre mais aussi et surtout d’un livre fantastique, alors tout est permis !

En somme, ça a été une lecture agréable, bien que rapide (et encore j’ai mis du temps à le lire pour faire durer le plaisir). Une petite histoire bien sympa, avec des personnages touchants et attachants et un grand secret qui peut changer le monde (c’est drôle, mais ce grand secret fait encore débat aujourd’hui, le livre datant de 2006).

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot