Cercueil blues d'Ellen Schreiber (Vampire kisses 2)

Quatrième de couverture

Cherchez le vampire !
Alexander a quitté la ville. Raven doit à tout prix le retrouver ! Jamais à court d'idées, la jeune fille mène l'enquête et découvre un numéro de téléphone qui pourrait la conduire au lieu où son petit ami se cache. Elle appelle et tombe sur le répondeur d'un bar d'une ville voisine, ouvert toute la nuit: le Cercueil Club.
Son intuition, sa discrétion légendaire et sa persévérance hors du commun permettront-elles à Raven de retrouver Alexander et de le persuader de rentrer à Dullsville ?

Mon avis

Vu l’épaisseur du livre et sachant à quoi m’attendre, je n’ai pas pu résister à lire ce livre. Ayant eu un bon avis sur le 1er tome, il était évident que j’allais prendre le 2e et je dois dire que ça ne m’a pas déçu du tout. Ces histoires sont mignonnes, se ne sont pas de grandes actions, néanmoins on passe un très moment en compagnie de Raven, alors je pense que je continuerai cette série qui je pense peut se révéler excellente de tomes en tomes.

L’écriture est fluide et agréable à lire, on prend vraiment plaisir à s’immiscer dans la peau de Raven, jeune fille atypique. Etant donné que le livre est peu épais, ça se lit très rapidement. Comme pour le 1er tome, il ne faut pas s’attendre à quelque chose d’extraordinaire avec beaucoup d’actions et d’évènements… l’histoire poursuit son cours tranquillement, reprenant là où elle s’en était arrêtée. Alexander est parti depuis deux jours et cela peine énormément Raven qui ne cesse de penser à lui. La première scène commence alors que Raven regarde le film Cercueil blues, avec sa meilleure amie Becky, mais cela lui faisant trop rappeler Alexander, elle décide d’y mettre court. Puis, Raven raccompagne son amie et discute avec elle, il lui vint à l’idée d’aller chercher Alexander. C’est alors que commence son enquête (dès le 2e chapitre, autant dire que ça ne traine pas du tout). Elle se rend chez Alexander où elle trouve le manoir vide, et un simple mot étrange dans la chambre d’Alexandre. Au cours de son investigation, elle découvre un peu par hasard, le numéro d’un club : Cercueil club, qui se trouve dans la ville voisine. Ainsi, (vu que c’est les vacances) elle décide d’aller « rendre visite » à sa tante Libby qui habite là-bas dans l’espoir d’aller dans ce club et d’y trouver Alexander. Mais elle fait fausse route, mais quelqu’un semble savoir quelque chose sur lui et c’est ainsi qu’on fait la connaissance de Jagger (personnage important…). Mais les apparences sont souvent trompeuses et Raven va vite découvrir qu’il ne faut pas se fier à n’importe qui, et que les secrets du passé peuvent également poser de nombreux problèmes…

L’histoire, comme dans le 1er tome va droit au but, si bien que l’on fonce directement dans le vif du sujet. Ça a un aspect positif, et en même temps négatif, positif parce qu’il n’y a pas de longueurs, négatifs parce qu’on n’a pas de réel suspense, on a toutes les réponses relativement vite (oui, vous savez que j’aime les pavés qui trainent en longueur et quand je me retrouve avec des textes d’à peine 200 pages, je trouve ça frustrant, c’est comme ça, mais ça n’empêche pas la qualité de ce livre et de l’histoire. je continuerai quand même).

L’intrigue est bien menée, Raven chercher tous les moyens pour retrouver son vampire même si elle ne se rend pas compte dans quelle histoire elle met les pieds. Dans ce tome, on fait la rencontre d’un nouveau personnage qui sera, je pense présent dans la suite et qui nous promet de nombreux problèmes. Déjà ici, on sent les ennuis à plein nez et Raven la première ! Elle est méfiante mais elle est loin de se douter de l’enjeu qui se prépare. Mais c’est sans compter son intelligence et sa culture vampirique pour résoudre les problèmes. Le titre du livre est Cercueil blues, qui est un titre de film dont il est fait mention dans ce livre et je trouve que ça a été subtilement bien joué. On retrouve certaine chose et j’ai trouvé ça intéressant comment l’auteur est venu à mêler le film à ce récit. Je trouve ça assez accrocheur et ça pourrait donner envie de le connaître à ceux qui ne le connaissent pas, ou bien aux grands fans du genre de le visionner une fois de plus.

Raven est toujours égale à elle-même. Amoureuse et désespérée de ne plus avoir son vampire donc elle le chercher comme une âme en peine. C’est vraiment un personnage attachant, et avec qui on prend plaisir de côtoyer. Sa meilleure amie est quelque peu délaissée par rapport au premier tome, mais cela peut s’expliquer donc ce n’est pas trop gênant. Alexander n’est pas forcément très visible non plus, mais cela permet de nous familiariser avec ce nouveau personnage : Jagger, qui est très mystérieux et dont les intentions sont obscures.

En bref, ça a été un réel plaisir de me replonger dans cet univers, dans le monde gothique de Raven. Ce n’est pas forcément l’histoire du siècle, mais ça reste très sympa à lire, et mignon quand même. Le mythe du vampire a droit à un traitement spécial de la part de l’auteur donc c’est assez sympa je trouve. Ensuite, la fin nous promet vraiment quelque chose d’intéressant pour le 3e tome, donc j’ai hâte de voir ça.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot