Belgarath le sorcier & Polgara la sorcière (1 à 4) de David & Leigh Eddings (La grande guerre des dieux 3)


Quatrième de couverture

L'aventure est finie, mais tous, Garion, Durnik et surtout les femmes de la tribu, veulent en savoir davantage. Belgarath, le vieux conteur, ne peut plus se dérober, il doit écrire l'histoire du monde qu'il est le seul à connaître. Nul n'est mieux placé que lui, en effet, pour lever un coin du voile sur les débuts dans la vie du principal personnage de la Belgariade : le Vieux Loup. Le Vénérable Ancien - Belgarath le Sorcier lui-même. C'est son récit qui nous est ici offert: un récit émaillé de notations personnelles, comiques, qui nous fait remonter sept mille ans en arrière, jusqu'au matin du monde. Et nous découvrons la jeunesse des Dieux, l'enfance du petit Garath, sa rencontre avec Aldur dont il devient l'élève et l'arrivée des autres disciples.

Mon avis

Ça a été un vrai plaisir de me plonger dans ces préquelles parce qu'on revient – grâce à Belgarath – sur ce qui s'est passé avant La Belgariade et l'on comprend mieux ce qui se passe. Par ailleurs d'avoir Belgarath comme narrateur est vraiment plaisant parce que j'aime beaucoup ce personnage et qu'il a des talents de conteur. Il fait ses propres commentaires dans son récit également et c'est vraiment sympa de redécouvrir l'histoire sous un autre jour.

La deuxième série de préquelle, est racontée cette fois par Polgara, et j'ai trouvé ça encore mieux que Belgarath, même si c'est répétitif car elle reprend à certains moment les mêmes scènes, mais en mettant son ressenti dans l'histoire et l'on se rend compte qu'elle cachait certaine chose... Je n'en dis pas plus. J'ai beaucoup aimé Polgara et d'avoir sa version de l'histoire était vraiment intéressante et ensuite, à la fin de son récit, on en revient au début de La Belgariade, ainsi la boucle est bouclée et cette saga peut enfin se terminer.

C'était vraiment une bonne idée d'avoir écrit ces préquelles sous forme de conte, narré à Garion etc. pour qu'ils sachent eux aussi ce qui se passent. Mais il faut les lire en dernier, sans quoi on nous dévoile des éléments de l'intrigue que l'on ignore en lisant La Belgariade puis La Mallorée alors autant les lire dans l'ordre de parution et non chronologique.

Belgarath le sorcier
Les années noires
Les années d'espoir

Polgara la sorcière
Le temps des souffrances
Les années d'enfance

Commentaires

  1. J'ai largement préféré l'histoire raconté par Belgarath que par Polgara (après j'ai beaucoup aimé aussi!)
    Comme tu dis, il a l'art de savoir conter et il y rajoute une grande dose de son humour, ce qui est très plaisant à la lecture.
    Polgara il y a eu des moments assez plats dans son histoire qui a "ralenti" son histoire je trouve. (même si elle a une histoire très difficile)

    Bon... avec tout ça, tu m'as donné envie de me relire une nouvelle fois toute la série !

    RépondreSupprimer
  2. j'ai aimé les deux, juste que j'ai lu les 14 tomes de la série à l'affilé et du coup au bout d'un moment ça devenait lourd, donc j'avais hâte que ça se termine et il y avait un côté répétitif avec Belgarath et Polgara

    mais c'est une excellente saga et un jour je relirai tout et ferait de belles chroniques aussi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je m'étais aussi fait les 14 tomes d'affilée ^^
      j'avoue que les histoire de Belgarath/Polgara se recoupe souvent mais j'ai trouvé ça sympa d'avoir les 2 points de vue, car ils ne voient pas les choses de la même manière.

      un jour, pas encore proche c'est ça? ^^

      Supprimer
    2. ah oui c'est sympa d'avoir les deux points de vue j'ai aimé, mais d'être plongé aussi longtemps dans un même univers c'était trop lourd pour moi, à la relecture, un jour, j'espacerai entre chaque tome

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)