Crépuscule de Marie Angèle Prétot (Crépuscule 1)

Quatrième de couverture

2030. Scarlett Leucin est à la tête d'un empire hôtelier bâti de ses propres mains. Elle est une femme d'affaires mariée, accomplie et respectée, à qui rien ni personne ne résiste. Personne sauf... un dénommé Micha, créature de la nuit adepte des soirées gothiques, imbu de lui-même et attiré par tout ce qui brille, avec qui elle a vécu une liaison torride il y a quelques années, et qui revient dans sa vie. A mesure que Micha l'envahit à nouveau, Scarlett prend peu à peu conscience qu'elle pourrait tout perdre. Sans compter sur ces étranges visions de plus en plus fréquentes...

De la France à la Transylvanie, en passant par Florence et Atlanta, l'histoire d'une passion amoureuse dévorante, à la limite de la folie.


Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier Marie Angèle Prétot et les Editions Ciel Libre pour m’avoir permis de lire ce livre, et ainsi de découvrir le 1er ouvrage de cette toute nouvelle maison d’édition, en espérant qu’elle puisse prendre davantage d’ampleur.

La narration est peu habituelle car Scarlett s’adresse directement à Micha, comme si le roman était une lettre ouverte à lui, et du coup, le lecteur est quelque peu mis en retrait, simple spectateur qui constate cette histoire. Ce n’est pas souvent que l’on a ce type de narration et j’ai trouvé ça intéressant. L’écriture de Marie Angèle Prétot est vraiment très agréable à lire, fluide, on se laisse facilement emporter dans cette histoire, peu habituelle, se passe dans un futur relativement proche, en 2030, en France (pour la plupart des actions). On fait ainsi la rencontre de Scarlett, française, mais américaine d’origine, qui dîne avec un homme : Micha. Elle est une femme riche, qui a bien réussi dans les affaires (l’immobilier) et mariée, sauf qu’on se rend compte facilement qu’elle a eu un passé avec lui, et aussi qu’elle n’aurait jamais dû le revoir, sachant qu’elle pourrait tout perdre si on venait à savoir ça. Mais Scarlett éprouve toujours des sentiments pour cet homme au passé assez obscur.

Difficile d’en dire davantage que la 4e de couverture sans quoi ça spoilerait l’histoire et ça n’aurait aucun intérêt, et comme le livre est assez court, on aurait vite fait de raconter toute l’intrigue et ça ne servirait à rien. Comme d’habitude dans ces cas-là, je vais faire mention d’une chose qui me déplait en général, c’est un roman court de moins de 200 pages, moi qui aime les pavés, évidemment ça pose (souvent) problème. Mais là, ce n’est pas un « défaut » à proprement parlé (comme pour les autres livres en général) puisque l’histoire tient bien la route, qu’elle est intéressante, bien menée et qu’on a bien envie de découvrir la suite. L’auteur nous fait découvrir petit à petit son univers qui nous est pour le moment inconnu, puisqu’on est en 2030, je le rappelle, mais il y a également quelques références à notre époque qui peuvent faire sourire (ou pas, vu ce qui est dit parfois). L’atmosphère est assez sombre et en même temps poétique, et ça je pense grâce (essentiellement) à l’écriture de l’auteur. Nous sommes dans un univers futur et en même temps, elle parvient à nous ramener dans le passé à travers divers éléments, et j’ai trouvé ça intéressant. Le décor change donc complètement et certains personnages semblent y avoir davantage leur place. Cette atmosphère est également due à cette narration, qui s’adresse directement à Micha. Ce choix peut nous faire poser des questions sur la suite également, pourquoi raconte-t-elle cette histoire à lui, pourquoi lui évoquer ces souvenirs… Mystère pour le moment.

Il faut avouer que c’est essentiellement de la romance, centrée sur l’histoire d’amour entre Scarlett et Micha, même s’il n’y a pas que ça. Et je trouve que c’est bien fait, ça n’a rien de gnangnan, on peut comprendre parfaitement ce qu’elle ressent pour lui (mais vu qu’on ne connait pas entièrement leur passé, parfois on pourrait se demander pourquoi elle s’attache autant à lui). Donc, il faut bien aimer le genre, parce que comme on est du point de vue de Scarlett, on a tout son ressenti pour cet homme (même si parfois je me demande ce qu’elle lui trouve). Il faut dire qu’il est tellement mystérieux, qu’on ne le voit pas forcément tout le temps et le peu qu’on voit, on ne peut pas forcément juger. Mais je suis certaine qu’il cache bien son jeu et j’ai vraiment hâte d’en découvrir plus sur cet homme car il faut dire qu’il est assez étrange, intriguant, tout en étant un peu énervant par moment.

En dehors de cette romance, on a la vie professionnelle de cette femme active, qui est assez remplie (il faut bien le dire). Mais alors qu’elle fait divers déplacement dans ses nombreux hôtels… elle a des visions, elle voit des gens et je dois dire que ça, ça m'intrigue énormément parce que c'est assez ambigu quand même, on ne sait pas exactement ce qu'ils sont. On a quelques informations par ci par là, mais on ne sait pas entièrement ce qu’ils veulent et cherchent, et comme Scarlett, on est un peu perdu. Je pense que dans le 2e tome, on en apprendra davantage aussi.

Le seul point négatif que je soulignerai ici, en dehors de la longueur du texte (qui n’est pas forcément un gros problème comme je l’ai dit plus haut) c’est que je m’attendais à davantage d’action. Mais c’est un premier tome, et donc il faut bien mettre certains éléments en place, qu’on comprenne le contexte, etc. Donc on ne peut pas tout mettre dès le début, sans quoi le livre serait trois fois plus gros et qu’il n’y aurait probablement pas de suite.

En somme, j’ai bien apprécié cette histoire. Je trouve qu’il y a du potentiel pour avoir quelque chose de vraiment très bien. Il y a suffisamment d’éléments en place et de questions en suspens pour faire une suite plus complète avec davantage d’action, tout en répondant à quelques unes de nos questions, car là, il y a beaucoup de mystères autour de certains personnages et on ne sait pas totalement quel est leur rôle dans cette affaire. Une lecture plaisante et sans prise de tête, très agréable à lire.

Commentaires

  1. J'ai repéré ce livre depuis quelque temps, c'est le 1er avis que j'en lis et dans l'ensemble tu a l'air plutôt convaincu .. Pas on du tout pour mon porte monnaie sa Oo

    RépondreSupprimer
  2. Ah super :) Merci pour l'info ! J'irai lire ce qu'elles en pensent :)

    RépondreSupprimer
  3. ça donne envie, je crois que je vais ma pencher sur la question. Merci de me faire découvrir cette nouvelle maison d'édition.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)