Le code de la route de Mario Ramos


Quatrième de couverture

Comme rien n'arrête le progrès, une petite route traverse maintenant la forêt pour que le petit chaperon rouge puisse se déplacer à vélo. Les grands panneaux de signalisation qui longent la route annoncent trois ours, un prince charmant, le petit poucet, le chasseur, le loup, et la grand-mère. Patiente, le petit chaperon rouge rejoint la maison bien tranquille de sa grand-mère qui l'attend pour passer un bon moment.

Mon avis

J’ai connu ce livre par l’intermédiaire de mon cours de littérature jeunesse à la fac et je dois dire qu’il m’a bien plu, raison pour laquelle je vous le présente aujourd’hui.

Il s’agit d’un petit album qui reprend l’histoire du petit chaperon rouge mais de manière détournée. L’auteur, surtout illustrateur y inclut des panneaux de signalisation pour prévenir la petite fille de ce qu’elle va rencontrer au cours de son trajet pour aller chez sa grand-mère.

Pourquoi conte détourné ? Parce que la fin connue dans la version de Perrault différente ici, sans compter les personnages que la petite fille va rencontrer au cours de son chemin qui ne sont autre que ceux empruntés à d’autres contes, tels le petit poucet, le chasseur, les trois ours (de Boucle d’Or), etc. C’est donc amusant de les voir dans cette histoire, quant au loup, évidemment, la rencontre va différer de celle que l’on connaît et pourrait bien nous surprendre.

Le code de la route est un album sans texte mais cela n’empêche pas de voir à travers les illustrations tout l’humour de l’histoire. Par ailleurs, le texte aurait été superflu, on comprend aisément sans. L’album se présente sur une double page lorsque l’on voit la petite fille à bicyclette et les différents personnages qu’elle rencontre, suivi d’une double page avec le panneau de signalisations annonçant ce qu’elle va rencontrer en chemin. Il y a un fort côté répétitif mais c’est ce qui donne de la dynamique à l’histoire et qui la rend à la fois intéressante et amusante.

En bref, Le code de la route est un album sympathique et mignon qui m’a bien plu. Même s’il n’y a pas de texte on comprend aisément l’histoire qui est drôle et surprenante. Un bel album détourné que je ne peux que vous conseiller !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)