Hors de moi de Florence Hinckel

Quatrième de couverture

Sophie vit dans le souvenir ardent de la nuit d'été qu'elle a passée avec un garçon dont elle ignore jusqu'au prénom. Elle ferme son esprit à la réalité qui l'entoure pour être au plus près de ce souvenir. Tout cela s'écroule lorsqu'elle découvre qu'elle est enceinte de cinq mois. Lentement, elle va mûrir le choix difficile de son avenir. 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Talents Hauts de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié.

Hors de moi traite d’un sujet sensible et difficile à savoir le déni de grossesse et la grossesse adolescente. Sophie revit encore et encore ce moment passé avec un garçon dont elle ignore tout jusqu’au jour où elle finit par se rendre compte qu’elle est enceinte et là, sa vie bascule. Quel choix s’offre à elle ? Que faire ?

L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire mais également dans le vif du sujet. Après une petite introduction brève sur la famille de Sophie, de ses souvenirs de ce fameux été avec ce garçon inconnu, on apprend rapidement la grossesse de l’adolescente.

Bien que le sujet soit similaire, il est très différent de La décision que j’avais lu il y a quelques années. Sur certains points on retrouve des choses mais dans la construction du récit, cela n’a vraiment rien à voir et certaines situations aussi diffèrent. C’est toujours intéressant de voir comment deux auteurs traitent d’un même sujet.

Hors de moi est beaucoup plus touchant que La décision qui reste quelque peu en dehors de tout ça, avec une description parfois mécanique de tout ça alors qu’ici on est plus dans le sentiment et le questionnement. On voit la vie de Sophie changer du tout au tout et elle se rend compte peu à peu des conséquences de ses actes, ce qui va la pousser à faire un certain choix. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler l’histoire mais comme je l’ai dit, la fin est attendue.

La fin est assez attendue et pour ceux qui ont lu le livre L’été où je suis né de l’auteur (publié chez Gallimard) d’autant plus. Je ne connaissais pas ce roman publié auparavant, d’ailleurs, cela peut se lire tout à fait indépendamment, il n’est pas nécessaire pour la compréhension. Mais bien que l’on sache à l’avance comment cela va se terminer ça n’en reste pas moins touchant et j’ai beaucoup aimé ce qu’en a fait l’auteur dans l’épilogue et même juste avant avec la lettre.

Sophie est une jeune fille rêveuse, quelque peu enfermée qui un jour va finir par se rendre compte de son état, qui explique aussi bien des choses sur sa manière d’agir depuis quelque temps. Sa famille est quelque peu atypique que ce soit par son frère qui est « débile » mais pas pour Sophie qui le croit au contraire très intelligent, des parents à la fois trop présent pour lui et trop éloignée de leur fille qui ne se rendent compte de rien non plus et quand la découverte se fait… rien ne va plus. Parfois j’aurai aimé secouer certaines personnes pour qu’elles se rendent compte de ce qu’elles étaient en train de faire…

En bref, un roman touchant et intéressant à lire. C’est un sujet sensible qui existe pourtant bel et bien et cela ne concerne pas nécessairement que des adolescentes. C’est une belle histoire, on peut comprendre les réactions de chacun même si cela peut paraître inconcevable lorsque l’on est extérieur à cette situation. Maintenant cela me rend curieuse de lire l’autre livre de l’auteur L’été où je suis né.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)