Le bébé s'appelle repars de Emilie Chazerand et Isabelle Maroger

Quatrième de couverture

Comment ça, je vais avoir un petit frère ? Mais c'est pas du tout une bonne nouvelle !
Tout le monde en parle alors qu'il n'est même pas encore là ! Et moi dans tout ça ?

Mon avis

Le bébé s’appelle repars est un album assez sympathique, quand bien même le titre laisse supposer le contraire, sur la venue d’un nouvel enfant dans la maison. Il est vrai que pour l’aîné, ce n’est pas forcément une meilleure chose, il peut se sentir rejeter, avoir la sensation qu’on ne s’occupera plus de lui avec le nouveau bébé. Plein de questions viennent en tête avec la venue d’un nouvel enfant. Cet album permettra de dédramatiser et montrer que cela n’empêche pas à l’aîné d’avoir sa place.

Durant l’histoire, la petite fille ne cesse de bouder et de dire que le bébé s’appelle « Repart » ou du moins de faire comprendre qu’elle n’en veut pas dans sa vie. Mais peu à peu, elle va comprendre que cela ne changera rien pour elle, qu’elle aura droit à sa place, à avoir aussi des jouets, etc.

Source : blog de l'illustratrice Isabelle Maroger

Le texte est bien sympathique, il y a beaucoup de rimes ce qui donne une certaine musicalité lorsqu’on lit l’histoire. Ça donne de l’entrain et il est vrai que le texte amuse davantage, même si dans le fond, ce que dit cette petite fille n’a rien de drôle, puisqu’elle rejette totalement son futur petit frère qui n’est pas encore là.

Source : blog de l'illustratrice Isabelle Maroger

Quant aux illustrations, elles sont bien sympathiques. C’est un graphisme assez simple en soi, dans le sens où il n’y a pas multitudes de détails mais c’est efficace et donne un beau rendu. Je trouve que cela va bien avec le texte, même si pour le coup ce dernier est nécessaire pour bien comprendre l’histoire. après c’est une affaire de goût, on aime ou pas le graphisme, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas mais moi je trouve que cela forme un bel ensemble.

Source : blog de l'illustratrice Isabelle Maroger

En bref, Le bébé s’appelle repars est un album bien sympathique qui permettra de montrer à l’enfant qu’en tant qu’aîné, il aura lui aussi sa place au sein de la nouvelle famille élargie et qu’il ne faut pas s’en faire de la venue d’un nouvel enfant à la maison. De quoi dédramatiser la situation qui peut être parfois mal vécue par l’aîné.

A partir de 4/5 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet