Rechercher dans ce blog

15/12/2017

Nocturna de Shannon Messenger (Gardiens des Cités perdues 6)

Quatrième de couverture

Dans l’esprit de Sophie, embrumé par le chagrin et le deuil, ce nom brille comme un astre. À lui seul, il incarne tous les espoirs et toutes les craintes de la jeune fille. Car c’est là que se trouve sans doute sa famille humaine, enlevée par les Invisibles, là que l’attendent les réponses à toutes ses questions. Mais s’y rendre relève du tour de force – Sophie et ses amis sont donc bientôt contraints de revoir leur stratégie, quitte à pactiser avec plusieurs de leurs ennemis.
Dès cet instant, le compte à rebours est lancé : pour sa famille disparue, comme pour le reste du monde, il n’y a plus une minute à perdre. Rongée par l’incertitude et la peur, Sophie va devoir, plus que jamais, s’appuyer sur ses proches pour parvenir à aller de l’avant, pour éviter surtout de sombrer dans le désespoir. Car, même si elle est loin de s’en douter, les portes de Nocturna dissimulent un secret enfoui depuis des millénaires… un secret qui pourrait bien changer la face du monde à tout jamais !
Et si la clé de l’énigme se cachait dans le passé ? Dans ce sixième tome de Gardiens des Cités perdues, retrouvez une Sophie Foster tourmentée, aux prises avec un univers magique étincelant, mais bien plus sombre et complexe qu’il n’y paraît.

Mon avis

Nocturna est le 6e tome de Gardiens des Cités perdues, une série chouchou depuis le premier tome et à chaque nouveau volume c’est un ravissement, l’auteur arrive à me bluffer, à me happer totalement dans son univers qui est juste incroyable.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Et puis, étant donné la fin du précédent, on sait dans les grandes lignes ce qui va se passer puisqu’on reprend l’histoire au même moment au début de celui-ci.

Comme vous vous en doutez, j’ai adoré ce tome, c’est un vrai coup de cœur. On retrouve tous les éléments qui font que cette série est géniale. Une intrigue, qui en apparence est simple mais bien plus complexe lorsqu’on creuse un peu et que l’on cherche à comprendre les tenants et les aboutissants. Si on essaye d’analyser les agissements des uns et des autres, on voit à quel point l’auteur a tissé une toile d’une main de maître. C’est très précis, chaque détail à son importance et c’est juste exceptionnel. L’action est omniprésente, on n’a pas le temps de souffler, de s’ennuyer. C’est parfaitement maîtrisé.

Les révélations sont nombreuses dans ce tome et je vous avoue que j’ai été choquée plus d’une fois, j’ai pris une claque, je ne m’attendais tellement pas à ça ! J’ai même dû en parler avec une amie blogueuse parce que je ne pouvais pas garder ça pour moi et je n’avais aucune envie de spoiler qui que ce soit pour en parler directement sur les réseaux sociaux. A chaque tome l’auteur nous donne de nombreuses informations, créent des alliances improbables et c’est ça qui est génial, elle nous surprend à tout instant.

Ce que j’adore dans cette série c’est que, même si c’est pour jeunes (9/12 ans), l’auteur n’hésite pas à malmener ses personnages, à aller loin, à les faire souffrir, leur faire vivre une histoire incroyable. C’est une série mature que j’affectionne tout particulièrement et j’ai d’ores et déjà hâte de lire le prochain volume (même s’il n’est pas encore écrit…).

Même si l’histoire est pleine de gravité, l’auteur arrive à insuffler un peu d’humour, des instants plus légers, une romance sous jacente, même si rien n’est précis encore là-dessus. Malgré l’action en lien avec les Invisibles, la vie continue et on n’oublie pas les petits moments de la vie quotidienne pour relâcher la pression et aussi montrer que les personnages vivent et évoluent au fur et à mesure des tomes. Après tout, ils grandissent et les attirances se font de plus en plus précises.

La fin du tome 5 m’avait agacé, un bon cliffhanger qui énerve parce qu’on nous lance une information et puis plus rien, mais j’avoue que cette fin est presque pire… parce qu’elle laisse tellement présager de choses… je vais aller hiberner pendant 1 an (au moins) pour attendre la suite parce que ce n’est pas possible… Non en effet, ce n’est pas possible, au boulot mes collègues ne sont pas d’accord… Mais franchement c’est quoi cette fin ?? Ce n’est pas possible de nous laisser comme ça… De quoi nous déprimer et nous donner envie de lire la suite qui n’est malheureusement pas encore disponible… Quelle frustration…

Mais cette série ne serait rien sans ses personnages qui sont justes géniaux. J’adore Keefe, qui, malgré ses actions passées, est un personnage qui donne la pêche et le sourire. La petite bande autour de Sophie a son importance et il est vrai qu’on ne la voit pas sans eux. Elle ne peut pas exister et agir seule, ce n’est pas possible, aussi je crains à chaque fois pour cette bande car je me demande bien ce qui va leur arriver comme bricole… On s’inquiète pour eux, on rit avec eux, on s’émeut, on s’énerve… Bref, Shannon Messenger a le don de nous faire ressentir toute sorte d’émotions à travers ses personnages et ça, c’est une grande force.

En bref, Nocturna est un tome à la hauteur des précédents, le plus épais à ce jour (sûrement l’un des derniers). C’est une série qui se bonifie avec le temps, je l’adore, je suis totalement fan, je ne peux que vous conseiller de lire cette série si ce n’est pas encore fait parce qu’elle est juste extraordinaires. C’est un univers complexe qui ne cesse de me surprendre et de tomber un peu plus amoureuse des Cités perdues. Les intrigues sont toujours très bonnes, on ne sait jamais à quoi s’attendre, on est tout le temps surpris, malmené par cette auteur qui se fait un malin plaisir à jouer avec nos sentiments. Je vais m’arrêter là et conclure parce que cette chronique commence à être déjà bien longue et je pense que vous avez compris mon amour pour cette série qui ne faiblit pas, bien au contraire, elle ne fait que croître. Une série à découvrir de toute urgence si ce n’est pas déjà fait !

2 commentaires:

  1. J'ai adoré ce sixième tome ! À chaque nouveau tome, j'aime encore plus cet univers et ces personnages :) Et oui la fin me fait très peur car on cogite et on ne sait pas si on a raison et quelles en seront les conséquences ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui moi aussi c'est dingue ce qu'elle a réussi à faire :)
      et oui la fin fait peur...

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***