La volonté d’une lady d’Elizabeth Boyle (Les débutantes de Kempton 3)

Quatrième de couverture

Lady Harriet a toujours su qu’elle unirait son destin à celui du comte de Roxley, son ami d’enfance, le seul être sur terre qui trouve du charme à son caractère impossible. Et après le baiser qu’ils ont échangé au bal, au cours d’une nuit magique, elle attend d’un jour à l’autre sa demande. Pourtant, lorsqu’elle apprend qu’il s’est fiancé à une riche héritière, tous ses espoirs s’effondrent. Qui est cette Mlle Murray ? Et quels étranges secrets de famille rendent Roxley si distant ? Ce qui est certain, c’est que Harriet n’a aucune intention de renoncer à l’amour de sa vie. Et, si sa ténacité lui cause souvent des ennuis, elle est aussi sa plus grande force.

Mon avis

La volonté d’une lady est le 3e tome des Débutantes de Kempton, si le premier tome de la série se laissait lire mais ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable, le 2e tome était bien meilleur et plus intéressant. Mais je dois dire que ce 3e opus est superbe. J’ai adoré cette histoire qui est centrée sur l’amie de Tabitha et Daphne qui elle, aime désespérément depuis des années le comte de Roxley, son ami d’enfance, mais ce dernier ne semble pas s’en rendre compte.

L’intrigue est bonne et bien menée, j’ai beaucoup aimé cette histoire. Deux amis d’enfance, un amour impossible, trop de différences, pas le même rang social, elle n’a aucune fortune, et pourtant leur amour existe et ne demande qu’à s’épanouir. Mais c’est sans compter la mauvaise fortune que connaît le comte de Roxley qui se voit obliger de faire certains choix difficiles, quitte à renoncer à l’amour de sa vie et à en épouser une autre. Mais Harriet n’est pas de cet avis et est prête à tout pour conquérir celui qu’elle aime et à découvrir ce que Roxley lui cache.

Cela reste une romance, donc on se doute comment cela va se finir, bien pour tous les deux en tout cas, mais c’est intéressant de voir les épreuves qu’ils vont devoir surmonter. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette affaire est bien plus complexe qu’elle n’y paraît. En tant que lecteur, on en sait un peu plus que les personnages mais l’auteur parvient tout de même à nous surprendre et à nous donner envie d’en savoir plus.

Les pages ont défilé toutes seules sans que je ne m’en rende compte, j’avais envie de savoir comment toute cette affaire allait se terminer parce que ce n’était pas gagné, que ce soit en lien avec les problèmes de Roxley et à toutes les découvertes qu’ils vont faire, que de voir le couple enfin réuni après tous ces tourments. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on ne s’ennuie pas un seul instant aux côtés d’Harriet et Roxley.

Les personnages sont intéressants et attachants, Harriet est une jeune femme au caractère bien trempée qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Garçon manqué dans sa jeunesse, avec 5 frères rien de plus normal pour « survivre » dans ce clan, Harriet n’a pas tout à fait les manières d’une jeune femme distinguée. Elle n’a pas la langue dans sa poche, elle n’hésite pas à se mettre au devant du danger, surtout si c’est pour aider celui qu’elle aime, elle est prête à tout pour obtenir ce qu’elle désire : le comte de Roxley, même si ce dernier fait tout pour l’éloigner d’elle et de ses problèmes.

Comme dans toutes les romances historiques, on a des hommes forts, avec un orgueil rude à toute épreuve. Il veut se sortir seul de ses ennuis, même s’il prend conscience que ce sera difficile et demandera de l’aide pour comprendre sa mauvaise fortune, lui qui a toujours été chanceux dans la vie (en général). C’est un personnage attachant, on comprend pourquoi il repousse Harriet, c’est pour la protéger mais aussi se protéger car il se voile la face quant à ses sentiments pour la jeune femme. Il les réprouve sans arrêt, mais comme elle est prête à tout pour le charmer et lui faire comprendre qu’ils sont faits l’un pour l’autre, ses nerfs vont être mis à rude épreuve.

C’est une relation intéressante entre les deux car ils se connaissent depuis l’enfance, j’ai d’ailleurs beaucoup aimé leur rencontre ! Quel tempérament de feu cette « Harry » ! Ils se connaissent très bien, trop pour totalement cacher certaines choses, même si en ce qui concernent les sentiments c’est flou pour les deux protagonistes. Comme quoi l’amour rend vraiment aveugle, au point que tous les deux ne voient même pas que c’est bien plus qu’une attirance entre les deux.

En bref, La volonté d’une lady est un 3e tome qui m’aura beaucoup plu. C’était amusant de les voir se tourner autour, frustrant en même temps quand on voit leur sentiment respectif mais qu’ils sont trop aveugles et orgueilleux pour le reconnaître aussi. Une intrigue sous jacente de la romance qui est intéressante et bien menée. Les personnages sont attachants et nous en font voir de toutes les couleurs. Une jolie romance que je vous recommande ! Je suis curieuse de voir ce que donnera le 4e tome et aussi de voir sur quel couple il sera centré.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Goliath, chat pirate de Cécile Alix

Le Pouvoir convoité de Laëtitia Militello (Coeur de sorcière 1)

La menace d’Olivier Gay (Le Noir est ma couleur 2)

Captive d'Elizabeth Vaughan (L'épopée de Xylara 1)

Nara de Jean-François Chabas (Les Chroniques de Zi 2)