Noël sur la 5e avenue de Sarah Morgan (Coup de foudre à Manhattan 3)

Quatrième de couverture

Manhattan sous la neige, les sapins qui scintillent et les vitrines illuminées… Il n’y a rien qu’Eva aime plus que Noël. Alors, même si, cette année, elle doit passer seule sa fête préférée, elle ne compte pas se laisser abattre. Il ne lui reste qu’une dernière mission à accomplir pour Urban Génie, l’agence d’événementiel qu’elle a créée avec ses meilleures amies, avant de profiter pleinement de cette période enchantée : préparer une surprise de Noël pour Lucas Blade, le plus cynique des écrivains new-yorkais – ce qui n’est pas peu dire. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’une énorme tempête de neige la retiendrait prisonnière du somptueux penthouse du ténébreux écrivain…

Mon avis

Noël sur la 5e avenue est le dernier tome de la trilogie Coup de foudre à Manhattan et je dois dire que c’était une superbe série que je vous recommande chaudement. Si vous aimez les comédies romantiques, cette série est parfaite pour vous et au passage, je vous conseille également sa précédente trilogie Snow Crystal qui était excellente.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite. Et puis arrivé au 3e tome de la série, on sait un petit peu à quoi s’attendre, l’auteur ayant préparé le terrain pour cette romance des plus atypiques.

Ce tome clôt parfaitement la série qui met en scène trois amies qui, suite à leur licenciement, ont décidé de lancer leur propre entreprise d’événementiels et aide à la personne. Ce dernier tome est donc centré sur Eva, l’inconditionnelle romantique du trio infernal. Evidemment, on imagine sans peine une romance toute mignonne pour cette femme qui croit en l’Amour avec un grand A, le seul, le vrai. Mais cela aurait été trop simple et trop prévisible donc l’auteur n’hésite pas à nous offrir une romance des plus compliquées pour Eva. Elle va tomber des nues face à cet écrivain cynique mais on ne choisit pas toujours de qui l’on tombe amoureux.

Comme pour les tomes précédents, l’intrigue est bonne et bien menée avec son lot de problèmes et de rebondissements. Contrairement aux autres tomes où les filles connaissaient déjà depuis des années leur futur amoureux, Eva ignore tout de son prétendant. Enfin presque, elle a eu quelques informations grâce à Mitzy, la grand-mère de Lucas qui a déjà fait appel aux services d’Urban Génie par le passé. D’ailleurs, si Eva va pouvoir rencontrer Lucas chez lui c’est parce que sa grand-mère l’a missionné pour refaire la déco chez son petit-fils, histoire d’instaurer un certain esprit de Noël. Ce qu’Eva n’avait pas prévu, c’était la présence dudit écrivain chez lui et lorsqu’elle va constater l’état dans lequel il est, sans compter la neige qui fait des ravages dehors, Eva va devoir cohabiter avec lui. Et cette cohabitation forcée risque de changer pas mal de choses dans leur existence.

Quand on voit les caractères des deux personnages, on se demande bien comment ils vont pouvoir être amoureux et être en phase. Eva a tout de la jeune femme romantique qui croit au grand amour, qui veut le vivre pleinement. Quant à Lucas, c’est un cynique qui se refuse tout sentiment et qui n’hésite pas à railler les élans romantiques d’Eva. Mais ce n’est pas ça qui ébranlera la foi de la jeune femme, bien au contraire. Elle est prête à tout pour trouver le grand amour, ce qui va agacer Lucas.

C’est une relation assez complexe qui va naître durant cette cohabitation car évidemment, très rapidement du côté d’Eva on voit que des sentiments apparaissent. Même si elle se refuse de l’admettre car elle sait pertinemment que ce serait voué à l’échec tant il refuse d’aimer et d’être aimé. Mais il n’est pas évident de refouler ses sentiments. Quant à Lucas, on voit qu’elle ne le laisse pas indifférent, même si cela se traduit d’une étrange manière et qu’il ne parvient pas tout de suite à mettre les mots, ce qui est ironique pour un auteur, sur ce qu’il ressent vraiment pour elle. A l’instar de Frankie, lui aussi est aveugle et se protège…

J’ai beaucoup aimé les deux personnages, Eva est une jeune femme attachante, un peu trop idéaliste peut-être mais elle a en conscience tout en étant très réaliste sur sa situation et ses atteintes. On ne peut que l’aimer et espérer que tout aille pour le mieux pour elle après tout ce qu’elle a vécu ces derniers temps. Elle est fragile mais a tout de même du courage et du caractère pour faire face à ce que la vie lui inflige. La perte de sa grand-mère est une souffrance perpétuelle pour elle, d’autant plus en cette période de Noël et le fait d’être seule lui pèse.

Quant à Lucas, c’est un cynique, qui ne voit que le mauvais côté chez les gens. Il se pose beaucoup de questions sur ce que les gens cachent et veulent dissimuler. C’est en cela qu’il est un grand auteur de thriller car il arrive à voir le plus noir chez les gens. C’est triste d’avoir une vision si noire des gens et de la vie en général, on ne peut pas vivre ainsi. Mais il faut dire qu’il a des circonstances atténuantes et ce n’est qu’au fur et à mesure que l’on peut comprendre pourquoi il agit ainsi. Malgré tout, on s’attache à cet homme qui mérite lui aussi d’avoir une seconde chance.

J’ai beaucoup aimé la relation qui se tissait entre Eva et Lucas au fur et à mesure. Une vraie amitié, un peu atypique va naître jusqu’à déboucher sur autre chose. L’amour va mettre du temps à venir. Mais c’est ce qui fait tout l’intérêt de cette histoire, c’est de voir comment cela va évoluer, comment ils vont se rendre compte qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Cela prend du temps, c’est compliqué mais j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur a géré cette romance.

En bref, Noël sur la 5e avenue est un tome qui clôt parfaitement cette première trilogie mettant en scène trois meilleures amies. J’ai adoré les suivre, elles qui se sont lancées dans une drôle d’aventure avec leur entreprise dans l’événementiel, et chacune d’elle a pu trouver l’amour de leur vie. Une comédie romantique comme je les aime, maîtrisé d’une main de maître, les intrigues sont toutes bonnes et bien menées, les romances parfaites et les personnages attachants au possible. J’ai vraiment hâte de commencer la nouvelle trilogie From New York with Love qui fait suite car on retrouvera les personnages secondaires de cette trilogie.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Goliath, chat pirate de Cécile Alix

Le Pouvoir convoité de Laëtitia Militello (Coeur de sorcière 1)

La menace d’Olivier Gay (Le Noir est ma couleur 2)

Accrocdeslivres est en vacances !

Captive d'Elizabeth Vaughan (L'épopée de Xylara 1)