L’Affaire de la licorne de N.M. Zimmermann (Angelica Varinen 2)

Quatrième de couverture

Panique ! La licorne très rare et très précieuse de Mina a été kidnappée ! Heureusement, Angelica et Lisobel sont là pour se lancer sur la piste du ravisseur. Mais elles ne sont pas au bout de leurs surprises...

Mon avis

L’affaire de la licorne est le 2e tome des aventures d’Angelica Varinen, dont j’avais beaucoup aimé le premier tome (qui est en coup de cœur au boulot d’ailleurs). J’étais donc très curieuse et impatiente de lire cette suite qui est vraiment très bonne, à la hauteur du premier. Donc si vous ne connaissez pas encore Angelica Varinen, je vous conseille de vous y pencher car ce sont des histoires très sympathiques et efficaces dans le genre.

Dans cette nouvelle aventure, Angelica se rend chez son amie Mina (amie est un bien grand mot) qui leur présente son nouvel animal : une licorne noire, très rare et très cher. Alors quand cette dernière disparaît lors de sa promenade au parc, Angelica voit là une nouvelle affaire à résoudre et très vite !

Comme pour le précédent tome, l’intrigue est bonne et bien menée, c’est vraiment très efficace, ça file droit. Il n’y a pas de longueurs, pas de perte de temps, l’action arrive très vite. On ne s’ennuie pas aux côtés d’Angelica qui voit toujours le moyen d’enquêter, c’est une véritable passion pour la jeune adolescente. J’avoue avoir compris assez tôt une partie de la résolution, mais l’auteur a fait un rebondissement sur la fin, une belle pirouette qui change quelque peu la donne. J’avoue que je n’y avais pas forcément pensé.

Le seul petit reproche que je peux faire (moi en tant que lectrice de 28 ans), c’est que ça se lit bien trop vite. C’est trop court, il ne m’a pas fait long feu, mais ça a été une lecture très plaisante et j’avais vraiment hâte de le lire et voir que l’histoire est toute mignonne et efficace, ça me ravie. Plus qu’à attendre une suite maintenant ?

Les personnages sont toujours aussi attachants et sympathiques, surtout Angelica et Lisobel. Mina, moins, elle est trop égocentrique, fait étalage de ses richesses (mais elle a de qui tenir…) et se vante. Mais elle risque de bien nous surprendre dans cette histoire et montrer une autre facette, car après tout, parfois les apparences sont trompeuses (bien souvent d’ailleurs). Et personnages ultimes que j’adore, ce sont les animaux d’Angelica, son chat et sa renarde arctique qui ajoutent un vrai plus à l’histoire.

Et une fois n’est pas coutume, le livre est toujours aussi magnifique. De par, sa couverture mais aussi ses illustrations intérieures, que ce soit la représentation de certaines scènes avec les personnages, ou la bordure qui encadre le texte. Sans compter le marque-page tissu à l’intérieur. Bref, rien que pour le livre objet, il faut avoir cette merveille, et le texte est tout aussi bon.

En bref, L’Affaire de la licorne est un tome à la hauteur du précédent. J’ai beaucoup aimé l’histoire qui est bonne et bien menée avec un retournement de situation à la fin que je n’avais pas vraiment vu venir. C’est très efficace dans le genre et je suis persuadée que cela pourrait plaire aux plus jeunes (moi ça m’a plu et je ne suis pas le public cible), les personnages sont intéressants et attachants, j’adore les animaux d’Angelica, je veux les mêmes ! Et on passe un très bon moment en leur compagnie, même si pour ma part, c’était un moment court. Mais très agréable ! Si vous ne connaissez pas encore Angelica Varinen, il est encore temps de vous y mettre !

A partir de 9 ans

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La forêt des Lumières d'Éric Sanvoisin et Fréderica Frenna (Le Maître des Licornes 1)

Un pape pour l'Apocalypse de Jean-Luc Marcastel

Le Top / Flop du Mois ! (Juin 2018)

La planète interdite d'Yves Grevet

Grand méchant loup cherche remplaçant d’Ingrid Chabbert et Sylvain Diez