Rechercher dans ce blog

09/04/2018

Sang-mêlé de Jennifer L. Armentrout (Covenant 1)

Quatrième de couverture

Sur une île au large de la Caroline du Nord vivent les hematoï, des individus au sang pur et aux pouvoirs divins capables de maîtriser les quatre éléments. Ceux dont la lignée a connu un métissage sont contraints de choisir leur destin : intégrer le corps des Sentinelles du Covenant pour chasser les démons, leurs ennemis originels, ou être réduits à la servitude.
De retour depuis peu au Covenant pour des raisons qui lui appartiennent, Alexandria n’a pas le choix : fille d’une hématoï et d’un simple mortel, elle se doit de réussir l’examen lui permettant de devenir Sentinelle. L’institution applique une discipline de fer, et les relations entre les sang-pur et les sang-mêlé sont formellement interdites, sous peine d’exclusion, ou pire. Une règle qui pourrait être simple si Aiden, un sang-pur aux yeux couleur d’orage qu’Alex convoite depuis toujours, n’avait pas été désigné comme son entraîneur personnel...

En bonus, découvrez les origines d’Alexandria dans le préquel Démon : bienvenue au Covenant !

Mon avis

Sang-mêlé est le premier tome de Covenant, une série que j’étais curieuse de découvrir. Il faut dire que je n’ai jamais été déçue par Jennifer L. Armentrout (que ce soit en SFFF ou en romance) alors je voulais savoir ce que ça allait donner et je dois dire qu’une fois de plus, je ne suis pas déçue. J’ai beaucoup aimé ce premier tome et il me tarde de lire la suite qui m’attend déjà dans ma PAL !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de Jennifer L. Armentrout est toujours aussi agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre en un rien de temps dans l’histoire. Les pages défilent toutes seules sans qu’on ne s’en rende compte. Pour preuve, commencé dans la soirée, j’en avais déjà lu les trois quart avant de le terminer le lendemain dans les transports en commun. Ça se lit tout seul, et l’auteur a le don d’attiser notre curiosité et de nous donner envie de lire ses livres.

Je savais avant de commencer ce livre qu’il avait des similitudes avec Vampire Academy de Richelle Mead, comme Lux en avait avec Twilight (dont je n’ai lu que le premier tome pour le moment). Cela s’avère, pas mal d’éléments sont similaires, même si la mythologie ainsi que le scénario divergent. Mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier cette histoire et je suis même très curieuse de voir ce que la suite va donner vu les circonstances. C’est très prometteur pour la suite en tout cas, il me tarde de me replonger dedans !

L’univers est vraiment intéressant, basé sur les dieux grecs, et leur descendant, les hématoï dont les Sang-purs qui y sont issus capables de maîtriser les éléments. Les démons sont des créatures malfaisantes qu’il faut éradiquer. Quant aux Sang-mêlés, issus d’un hématoï et d’un humain, sont là pour les tuer. Il existe toute une hiérarchie et c’est triste de voir ce que représente les Sang-mêlés, leur choix de « carrière » est des plus limitées et ils ont plutôt intérêt à rentrer dans le moule et à bien suivre les règles s’ils veulent garder un certain contrôle de leur vie. Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler et vous laissez découvrir tout cela par vous-même mais c’est vraiment intéressant et effrayant à la fois. Je suis curieuse d’en apprendre plus sur tout ça, car c’est prometteur, surtout à la vue des révélations que l’on a pu déjà pu avoir dans ce premier tome.

L’intrigue est bonne et bien menée. L’action arrive dès les premières pages et ça ne s’arrête pas. Il y a des petits moments de pause mais ce n’est que pour mieux repartir, nous donner des informations sur l’univers qui nous entoure, sur les personnages et les liens entre eux. C’est vraiment intéressant. J’ai été happée dès les premières pages, avide d’en savoir plus et je ne suis pas déçue du voyage. C’est haletant et je dois dire qu’Alexandria va en voir de toutes les couleurs, c’est l’ascenseur émotionnel pour elle (et pour nous) et elle n’est pas au bout de ses surprises.

Je dois dire que je m’attendais à certaines révélations, cela paraissait évident, quand l’information nous est parvenue, j’étais certaine de ce que j’allais découvrir plus tard et cela expliquait un certain nombre de choses. A la décharge de l’auteur, il faut dire qu’au bout d’un moment, quand on lit autant que moi, on peut facilement voir certaines ficelles mais ça ne m’a pas empêché de passer un très bon moment et de voir la tournure qu’allait prendre les événements. Même si je m’attendais à certaines choses, ça n’empêche pas le fait de craindre pour les personnages et de se demander ce qu’il va advenir par la suite car rien n’est certain et certains auteurs aiment être sadiques…

Les personnages sont sympathiques et attachants, à commencer par Alexandria qui se retrouve confronter aux démons, elle qui n’est pas préparée pour cela puisqu’elle a dû fuir le Covenant avant de parfaire sa formation pour devenir une Sentinelle, une chasseuse de démons. Elle fait preuve d’un grand courage et d’une force incroyable face aux événements, même si en même temps elle est fragile, qui ne le serait pas face à de telles épreuves ? Elle a un fort caractère et une langue bien pendue mais cela risque de lui attirer des ennuis, un peu à l’image de Rose dans Vampire Academy. Quant à Aidan, il fait penser à Dimitri, c’est indéniable, mais il est quand même différent, il a un vécu assez difficile qui explique pourquoi il est devenu une Sentinelle. Et il est plutôt doué dans le genre.

La relation entre les deux est assez compliquée, du fait de leur nature respective, des règles qui existent au sein de la communauté, etc. Je suis curieuse de voir ce que cela va donner par la suite parce qu’il est indéniable qu’il existe une alchimie entre les deux et je sens bien que l’auteur va nous torturer avec des amants maudits… J’espère juste que le « trio » que je semble détecter n’en soit pas vraiment un… j’aime pas les triangles amoureux… Affaire à suivre donc…

En bref, Sang-mêlé est un premier tome qui m’aura beaucoup plu. Même s’il est vrai qu’il y a beaucoup de similitudes avec Vampire Academy de Richelle Mead, cela reste une lecture plaisante avec un univers intéressant et je suis très curieuse de voir ce que l’auteur va faire. L’intrigue est bonne et bien menée, avec son lot de problèmes et d’actions, il me tarde de lire la suite et retrouver ces personnages qui sont attachants et sympathiques, même si j’avoue que je crains pour le « couple » présenté ici. Un très bon premier tome que je vous recommande, quant à moi, il ne me reste plus qu’à lire le 2e tome qui m’attend déjà.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Les articles les plus consultés