Nos vagues à l’âme de Georgia Caldera (Nos chemins de travers 2)

Quatrième de couverture

« Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c’est tout ce qu’il me reste… »
Parfois, l’amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre, et quand ressurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu’avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats.
Si cette dernière est parvenue à prouver à Louis qu’il pouvait exister une fois descendu de son piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus noir secret, prouvant ainsi qu’il a fait d’elle son exception ?
Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d’un salut qui ne pourra se réaliser qu’à travers l’autre.

Mon avis

Nos vagues à l’âme est la suite de Nos chemins de travers qui avait été un coup de cœur pour moi. Une histoire déchirante et difficile entre deux êtres qui cachent au plus profond d’eux des blessures. Avec la fin horrible du premier tome qui nous laisse sur un tel cliffhanger, j’étais obligée de lire cette suite qui est tout aussi bonne. Je n’ai pas eu un coup de cœur mais je n’en suis pas très loin. Il s’agit d’un très bon diptyque que je vous invite vivement à découvrir et cela me donne encore plus envie de lire les autres livres de l’auteur.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite. Et étant donné, la fin du premier volume, on sait un peu à quoi s’attendre pour cette suite qui risque d’être très douloureuse. Et ça n’a pas manqué… Georgia Caldera nous prouve une fois de plus que certains auteurs sont sadiques et aime faire souffrir ses personnages et ses lecteurs en même temps. Mais dirons-nous que c’est pour la bonne cause, sans quoi cette histoire n’aurait pas la même saveur donc on lui pardonne.

Ce deuxième tome commence peu de temps après la fin du premier, nous retrouvons Louis, en proie au doute qui se demande ce qu’il a bien pu faire pour qu’Emma s’enfuit, sans donner aucune nouvelle, aucun signe de vie et ce, durant un bon moment. Evidemment, nous, lecteurs, savons ce qui s’est passé et je dois dire que ça a été un déchirement de le voir si démuni, car, à la lecture de ce SMS j’étais certaine qu’il n’y était pour rien, pas avec toutes ces confessions au sujet d’Emma. J’étais sûre qu’il avait vraiment changé, qu’il était sincère. Alors qui est responsable de ça ? Il va falloir faire preuve de patience, les réponses à nos questions viendront mais cela prendra du temps, en même temps vu la situation, c’est normal.

Ce tome m’a mise en colère, contre certains personnages (en fait surtout un mais je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler). Dans ce deuxième tome, l’auteur délivre tous les secrets de ses personnages, c’est le temps de dire toute la vérité, aussi crue et dure soit-elle, de faire prendre conscience de certaines choses et ça fait mal. C’est difficile, mais nécessaire pour qu’ils puissent tous les deux aller de l’avant et continuer leur vie aussi normalement que possible.

Il est évident que dans un premier temps tout cela est difficile, Emma se sent trahie, elle n’a aucune envie de revoir Louis et se joue de lui, comme il a pu se jouer d’elle et devient quelqu’un d’autre. On ne peut pas vraiment lui reprocher de se comporter comme ça, même si ça fait mal, car nous, nous savons en partie la vérité et qu’il souffre de tout ça. Il y a un passage notamment qui était dur, elle va assez loin dans sa démarche, œil pour œil après tout… Mais c’est frustrant de les voir se déchirer de la sorte alors qu’ils sont faits pour être ensemble…

Georgia Caldera n’hésite pas à malmener ses personnages, à les tourmenter et en nous révélant certains éléments de leur passé, j’avoue avoir eu la gorge serrée… Je ne m’attendais pas à tout cela, c’est dur et les personnages n’ont pas toujours conscience que c’est ce passé qui gâche tout entre eux. Louis et Emma sont deux personnages attachants qui traînent des casseroles mais ensemble, ils arrivent à surmonter leurs problèmes un à un, cela prend du temps, cela ne s’est pas fait sans heurt. Ils sont attachants et on ne peut que les apprécier et espérer que tout aille pour le mieux pour eux.

En bref, Nos vagues à l’âme est une suite qui m’aura beaucoup plu. Je n’ai pas eu un coup de cœur, il m’a manqué un petit quelque chose mais cela reste une excellente lecture et un diptyque que je vous conseille fortement. C’est une histoire touchante parfois dure et tragique, comme on le découvre ici mais elle n’en reste pas moins belle et prenante. J’ai beaucoup aimé l’univers de l’auteur, ses personnages et il me tarde de lire d’autres de ces écrits si c’est pour ressentir autant d’émotions. Un diptyque à découvrir si ce n’est pas déjà fait !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Demain il sera trop tard de Jean-Christophe Tixier

Apollon, désolantes passions de Louise Roullier

Le Secret de la Dame en Rouge de Béatrice Bottet (La Dame en Rouge 1)

Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh

Terres de glace de Cassandra O'Donnell (Malenfer, Terres de Magie 5)