Rechercher dans ce blog

16/07/2018

L'Anti-Magiciel de Sébastiel de Castell (L'Anti-Magicien 1)

Quatrième de couverture

Kelen, 16 ans, est l’héritier d’une des grandes familles qui se disputent le trône de la cité. Il prépare son premier duel pour devenir mage. Mais ses pouvoirs ont disparu. Il doit ruser... ou tricher, quitte à risquer l’exil, voire pire.
Ses seuls soutiens, deux acolytes explosifs : Furia, la vagabonde imprévisible et Rakis, un chacureuil féroce et acerbe.

Mon avis

L’Anti-Magicien est un roman qui a attisé ma curiosité. Il faut dire que dès qu’il est question de magie, j’ai envie d’en savoir plus. Au vu du pitch ça pouvait être vraiment intéressant et en plus, j’avais déjà lu un livre de l’auteur : Les Manteaux de gloire que j’avais adoré (et dont il me tarde de lire la suite…). Donc autant d’éléments qui promettent un bon moment de lecture. Et cela s’est avéré, Sébastien de Castell nous offre ici un début de série très prometteur que j’ai adoré découvrir et que je vous conseille très fortement !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Dès les premières pages, j’ai su que j’allais aimer cette histoire et cet univers. Je ne m’étais pas trompée, je ne suis pas très loin du coup de cœur. J’espère qu’à travers mes mots vous allez vous pencher sérieusement sur ce livre qui mérite à être connu tant il est génial.

Dès les premières pages j’ai été transporté par l’univers de l’auteur. Ce monde de magie où les mages doivent passer des épreuves afin d’avoir un nom de mage et ainsi assurer leur pouvoir et leur place dans la société. C’est vraiment intéressant. Sans cela, c’est une vie de servitude qui les attend. Ce qui est plutôt triste et assez injuste quand on y pense mais c’est comme ça que cela fonctionne. Kelen doit faire ses preuve mais il n’a jamais réussi à utiliser ses pouvoirs et le peu qu’il possède encore, il le perd un peu plus chaque jour. Ne voulant pas finir serviteur, il va tâcher de se servir de son esprit pour se sortir de certaines situations mais cela ne suffit pas toujours et ce n’est que le début des problèmes pour lui.

L’univers est passionnant et il va s’avérer bien plus complexe qu’il n’y paraît. Evidemment, dès qu’il est question de magie et de pouvoir, le « Pouvoir » en place qui régit le monde aura forcément un lien et une incidence. Les manipulations et complots politiques sont légions dans ces cas-là et cette histoire n’y échappe pas. Ce roman réunit les trois éléments que j’aime en Fantasy : magie, complot, politique. Je trouve que c’est ce qui fait vraiment l’intérêt de la Fantasy et là, on a un condensé de tout ça et c’est juste passionnant. Et je suis certaine qu’on n’en voit ici que les prémices donc j’ai hâte de voir ce que l’auteur va nous dévoiler dans la suite car vu la situation à la fin du livre, c’est très prometteur !

L’intrigue est bonne et bien menée. Elle est haletante et prenante avec une action qui arrive assez vite. Tout va s’enchaîner pour Kelen qui va aller de découvertes en découvertes mais aussi de déconvenue en déconvenue. Il va en apprendre beaucoup sur lui, sur sa famille, sur la magie et ce n’est pas toujours reluisant. Difficile de trouver sa place dans ces cas-là surtout avec l’épée de Damoclès qui est située au-dessus de sa tête. L’échéance avant sa « servitude » se rapproche s’il ne parvient pas à franchir toutes les étapes du duel (au nombre de 4). Je n’imaginais pas une telle histoire en commençant ce roman et j’en suis d’autant plus contente de m’être penchée sur ce livre qui est un vrai petit bijou.

Kelen est un personnage attachant et sympathique. J’avoue que j’ai eu plus d’une fois mal au cœur pour lui, avec la manière dont il est traité et perçu par les autres, par sa famille. Mais c’est un personnage fort qui va nous surprendre par bien des manières. C’est un anti héros, il n’a rien de spécial, pas vraiment de pouvoir, il est vite mis de côté, surtout par rapport à sa sœur qui risque de devenir une puissante mage. Il va se retrouver au cœur d’intrigue qui le dépasse et pourtant… Il y a une belle évolution dans le personnage et vu les circonstances, je suis curieuse de voir comment cela va évoluer pour lui.

Furia est un personnage vraiment très intéressant, étrangère dans ce monde de magie, elle a un regard assez cynique et personnel sur le monde de Kelen. Elle apporte un autre point de vue, une autre philosophie et cela va faire prendre conscience certaines choses à Kelen, sur son monde.

Je suis tombée amoureuse du personnage du Chacureuil. Il m’aura bien fait rire, un personnage brut de décoffrage qui dit ce qu’il pense et un peu psychopathe sur les bords. Mais cela fait son charme et il faut dire qu’il est plutôt efficace dans le genre. Le genre de personnages que l’on ne devrait pas aimer et que l’on adore quand même.

Ma seule petite déception est que l’éditeur n’ait pas gardé la couverture de la VO qui est magnifique et qui est tellement représentative de l’histoire. Celle-là aussi a du sens, avec ces tatouages autour du poignet mais je trouve que ça n’a pas le même impact que les cartes. Que pensez-vous des couvertures VO ?

En bref, L’Anti-Magicien est un premier tome que j’ai adoré. L’univers est vraiment intéressant, j’aime beaucoup la manière dont la magie est utilisée et comment elle se manifeste. On voit que les jeux de pouvoirs ne sont jamais très loin dans ces cas-là, tout pour me faire succomber. L’intrigue est vraiment bonne et bien menée, avec beaucoup d’action, très haletante et prenante, de quoi passer un excellent moment de lecture. Quant aux personnages, ils sont mémorables, que ce soit Kelen ce jeune adolescent qui en peu de temps a eu une évolution fulgurante, Furia qui est très mystérieuse et le meilleur de tous, le Chacureuil qui est juste parfait pour un psychopathe. J’ai hâte de lire la suite qui sort à la rentrée. Un début de série très prometteur que je vous conseille vivement, je ne suis pas passée loin du coup de cœur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***