Passion irrésistible de Jay Crownover (Clash 4)

Quatrième de couverture

Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible. 
Se faire discrète, presque invisible, se tenir à distance, toujours sur ses gardes… Voilà ce qu’est devenue la vie de Poppy depuis qu’elle a été trahie par l’homme qui avait juré de l’aimer et de la protéger. Alors quand Hudson Wheeler, avec ses airs de bad boy et son charisme fou, surgit dans sa vie, elle ne peut s’empêcher d’être méfiante et… excitée ? Oui, pour la première fois depuis des années, elle se sent irrésistiblement attirée. Et, face à cet homme qui ne semble plus voir qu’elle, elle sait qu’elle a un choix à faire : mettre à nouveau son cœur en danger, ou disparaître…

Mon avis

Passion irrésistible est le 4e et dernier tome de la série Clash. J’avoue que j’étais très curieuse de découvrir ce titre lorsque j’ai su qui en était le couple phare. Il faut dire que les deux personnages en ont vue de toutes les couleurs durant leur vie et ils méritent un peu de bonheur, même si le chemin risquait d’être long et périlleux.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Et puis, après avoir lu le 3e tome de la série, on se doute face à quelle difficulté les deux personnages vont avoir affaire.

Une fois encore Jay Crownover nous propose une romance à l’apparence impossible, comment deux tels êtres avec leur problème puissent se trouver et vivre une belle histoire d’amour ? Et pourtant elle y réussit très bien. J’ai beaucoup aimé cette histoire qui est une belle revanche pour ces deux âmes brisées qui méritent d’avoir du bonheur dans leur vie et d’être avec quelqu’un qui puisse le comprendre et l’accepter tout entier.

Même si je n’ai pas fini de lire la série des Marked Men (j’en ai lu que la moitié) et que je n’ai pas pu découvrir Poppy à travers l’histoire de Rowdy, j’ai pu, grâce au tome précédent centré sur Dixie en apprendre un peu sur elle. Je savais qu’elle avait souffert, qu’elle était craintive, notamment des hommes mais en savoir un peu plus sur son compte dans ce tome m’a fait mal au cœur. Elle a vécu des épreuves terribles et on comprend bien pourquoi elle agit de cette manière. Mais elle apprend à vivre avec, à se surpasser et la présence de Wheeler n’est pas étrangère à son évolution.

Mais elle est également un bien pour Wheeler qui est totalement perdu face aux derniers événements. La femme qu’il aimait et comptait épouser l’a anéanti mais l’annonce de sa future paternité a eu don de l’achever un peu plus. Wheeler n’a pas eu une enfance facile aussi, mais il a su s’en sortir. C’est un battant mais il y a certains combats qui sont dur à mener seul. Avec Poppy, ils forment un duo qui se complète bien et qui se soutiennent en toutes circonstances.

La romance est très chouette j’ai beaucoup aimé, mais j’ai aussi trouvé intéressant la 2e intrigue qui se déroule en trame de fond, en lien direct avec le passé de chacun. Ça rend le tout plus touchant et plus dur aussi mais ça permet de clore cette partie de leur vie pour que tous les deux puissent aller de l’avant. Une histoire qui m’aura transporté et je suis un peu triste de savoir que c’est la fin. Mais heureusement pour moi, comme je n’ai pas terminé les Marked Men, je vais encore les voir un peu et découvrir l’histoire de Rowdy, Nash et Asa. Avec la série Clash j’ai pu comprendre certaines choses mais ça me rend curieuse de voir ces trois hommes tombés amoureux parce que ça promet !

En bref, j’ai adoré Passion irrésistible qui est un tome qui clôt parfaitement la série. L’auteur a même ajouté un petit épilogue pour clôturer toutes ses séries en donnant des nouvelles de tout le monde. Un beau happy end pour ces couples qui en ont vu de toutes les couleurs, certains plus que d’autres. Des personnages brisés, cassés par la vie mais qui ont su relever les défis et y trouver l’amour. Des romances très sympathiques à suivre et que je vous conseille grandement !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La forêt des Lumières d'Éric Sanvoisin et Fréderica Frenna (Le Maître des Licornes 1)

Le Top / Flop du Mois ! (Juin 2018)

Un pape pour l'Apocalypse de Jean-Luc Marcastel

La planète interdite d'Yves Grevet

In My Mailbox (339)