Rechercher dans ce blog

01/07/2018

Un jour, je serai fantasticologue ! de Sylvia Douyé et Paola Antista (Sorceline 1)

Quatrième de couverture

Sorceline vient d’entrer à l’école de cryptozoologie pour développer sa passion : l’étude des animaux légendaires ! Analyses de comportements, soins magiques ou dressage sont au menu. Mais les places sont chères et la compétition rude pour obtenir le précieux diplôme. En plus des gorgones, vampires et autres griffons, Sorceline va devoir apprendre à mieux connaître ses nouveaux camarades. Certains deviendront ses amis ; d’autres, ses rivaux.

Mon avis

Un jour, je serai fantasticologue ! est le premier tome de la BD Sorceline, dont j’ai pu voir quelques planches via les réseaux sociaux et cela a attisé ma curiosité. Ne lisant presque plus de BD, comme ce n’est pas dans mon rayon, je suis à la ramasse, je me suis dit qu’il était temps de m’y remettre un peu. En lire de temps en temps, ça fait du bien, c’est rapide et avoir un peu d’illustrations de temps en temps dans une lecture c’est agréable.

Donc je me suis décidée à la prendre pour tester et je dois dire que j’ai bien apprécié cette lecture, même si je suis un peu restée sur ma faim. La faute au format BD plus qu’à l’histoire qui est vraiment très chouette.


Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite. J’ajouterai seulement que dans ce premier tome, une gorgone est retrouvée inanimée, les apprentis cryptozoologue dont fait partie Sorceline vont essayer de comprendre ce qui a bien pu lui arriver et mener l’enquête. Et d’autres événements étranges surgissent en même temps…

L’intrigue est bonne et bien menée, on découvre Sorceline qui fait sa rentrée à l’école, les autres élèves que l’on cerne plutôt rapidement, ceux qui seront ses alliés de ses rivaux. Sorceline se démarque assez vite dans l’histoire, on voit qu’elle est vraiment intéressée et passionnée par le sujet, elle semble connaître beaucoup de choses. Elle est avide de savoir et de comprendre ce qui a bien pu arriver à la fameuse gorgone mais également à d’autres personnages. Mais je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler et vous laisser la surprise de la découverte. L’action arrive assez vite, on ne perd pas de temps en présentation, dès le départ, la présence de la gorgone va mettre les élèves et professeurs sur le qui-vive.

L’univers est intéressant, même si on n’entrevoit ici que les prémices mais c’est prometteur. Pas mal de questions sont soulevées sur certains personnages, je suis curieuse d’en apprendre plus sur le sujet.


Quant aux illustrations, j’avoue que c’est ce qui m’a fait pencher sur ce livre en premier lieu. Je les trouve vraiment très jolies, c’est un graphisme qui me parle totalement, je suis très fan. Et pour le coup la couverture reflète très bien le contenu. Mais je vous en laisse seul juge à vous de vous faire votre propre avis avec les photos intérieures.

En bref, Un jour, je serai fantasticologue ! est un premier tome très sympathique qui m’a beaucoup plu et fait penser dans une autre mesure à Enola. Je reste un petit peu sur ma faim parce que le format BD est court et a permis à l’auteur de faire un cliffhanger frustrant mais ce n’est que pour mieux nous donner envie de poursuivre cette série. Les personnages sont prometteurs et Sorceline est très attachante, avide d’apprendre et de savoirs. J’ai hâte de la retrouver dans une nouvelle aventure.

2 commentaires:

  1. Ah oui, en te lisant, je pensais à Enola que j'avais beaucoup appréciée. Et vu ton avis, sur Sorceline, je vais peut-être plutôt lire la suite d'Enola que celle-ci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enola je n'ai pas poursuivi, mais cette série là je vais suivre parce que ça m'intrigue d'en savoir plus sur cette jeune fille ^^

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***